Sports

Football R1
/ « On a digéré »

À la faveur d’une sanction de la Ligue de Paris contre Saint-Leu, le Sdus foot avait été propulsé en National 3. Mais mi-juillet, la commission d’appel de la Fédération française de football a annulé cette décision… Le club disputera donc le championnat en Régional 1 où il est connu depuis un an des autres équipes.
L'entraîneur Lacina Karamoko et son adjoint Ahmed Zeggagh (en photo) rempilent pour une nouvelle saison en R1. © Yann Mambert
L'entraîneur Lacina Karamoko et son adjoint Ahmed Zeggagh (en photo) rempilent pour une nouvelle saison en R1. © Yann Mambert

Cet été, les footballeurs de Saint-Denis Union Sports (Sdus) sont passés par tous les sentiments. À l’issue de la saison dernière saison en Régional 1, les Dionysiens – troisièmes – avaient manqué d’un rien la montée en National 3.

Sauf que leur concurrent Saint-Leu – qui leur était passé devant dans l’ultime ligne droite – était rattrapé par deux affaires : d’un côté des faits de violence en marge de leur match contre le PSG lors de la dernière journée, de l’autre un problème avec un joueur non qualifié contre Conflans (20e journée) le 4 mai. Pour ce dernier dossier, la Ligue de Paris avait sanctionné Saint-Leu d’un retrait de 4 points, fin juin, propulsant ainsi le Sdus en National 3. Mais mi-juillet, la commission d’appel de la Fédération française de football a annulé la décision de son instance régionale. À la plus grande déception des Dionysiens qui se sont vus le temps d’un instant en N3, un niveau jamais atteint dans l’histoire du club. 

L’entraîneur Lacina Karamoko (7e saison au club) et son adjoint Ahmed Zeggagh rempilent ainsi une nouvelle saison en R1, toujours épaulés par le préparateur physique Bassem Laaraiedh et l’entraîneur des gardiens Steve Pinto. Lors de la 1re journée, Les Dionysiens sont allés gagner (1-2) à Saint-Ouen-l’Aumône, avec des buts de Koita et Barbou.
 

Le JSD : La frustration est-elle passée ?

Ahmed Zeggagh : On avait travaillé tout le mois de juillet. On avait préparé notre recrutement.  Et puis mi-juillet, on a appris la décision…

Lacina Karamoko : On a digéré. Les joueurs aussi. On a recruté des footballeurs qui devraient nous donner un plus. Des joueurs étaient venus pour la N3. Certains sont partis. D’autres sont restés.

AZ : On a été clair. Dès qu’on l’a su, on a réuni tout le monde. Et on leur a annoncé que l’on n’allait pas National 3, leur demandant s’ils voulaient continuer ou pas l’aventure avec nous. On leur a laissé le choix. Ceux qui sont restés l’ont voulu.

Le JSD : Et les joueurs, quelle a été leur réaction ?

LK : Ils étaient abattus. En plus, quand tu sais que Saint-Leu a triché... Dans la commission régionale qui a statué sur le match Saint-Leu/PSG, il y avait Nordine Tine. C’est l’un des meilleurs amis de l’entraîneur de Saint-Leu. Il était l’un de ses adjoints à Drancy et à Claye-Souilly. Et il a statué dans une affaire liée à Saint-Leu [Le club du Val d’Oise a été sanctionné d’un retrait de trois points avec sursis, sans conséquence au classement]. Concernant le match contre Conflans, et la licence du joueur algérien, je n’en parle même pas… Tout ce qui s’est passé, c’est scandaleux. Ce n’est pas honnête. Saint-Leu a utilisé tous les moyens pour monter. Nous, on ne triche pas. Pour moi, la saison dernière, on était l’équipe qui méritait le plus la montée.  Parmi les clubs en tête, seuls Cergy et le PSG nous avaient battus.
 

« Il y a un bon état d’esprit, un bon groupe qui vit bien »
 

Le JSD : D’autant que vous avez gagné deux fois contre Saint-Leu.

AZ : Oui. Et n’oublions pas qu’ils ont récupéré deux points face à l’UJA Maccabi [match nul 1-1, finalement Saint-Leu a été déclaré mi-mai vainqueur sur tapis vert. Sans ces deux points supplémentaires, Saint-Leu serait derrière Saint-Denis au classement]. Saint-Leu a fait une réclamation sur des joueurs du Maccabi qui n’avaient pas de Certificat de transfert international (CTI).

Le JSD : C’est la même chose que vous reprochez à Saint-Leu qui a fait jouer l’Algérien Lamine Medjkane lors de leur match contre Conflans ?

AZ : Exactement. Et eux, ils l’ont fait à une autre équipe. Ils ont récupéré des points et c’est comme ça qu’ils sont passés devant nous.

Le JSD : Comment est votre groupe ?

AZ : Il y a un bon état d’esprit, un bon groupe qui vit bien. Les joueurs veulent continuer à jouer ensemble. Il y a une aventure qui a commencé l’année dernière et qui s’est mal finie. On repart cette année avec l’objectif de faire aussi bien que la saison dernière. Si ce n’est mieux.

LK : Les cadres sont restés. On garde notre ossature : Fergani [gardien], Hamdani [défenseur], Chekkal [milieu], le couteau suisse Traoré, Koita [meilleur buteur, 9 buts en championnat la saison dernière], etc. Mais attention, il y a des nouveaux joueurs, des jeunes du Sdus comme Camara, Ferreira, etc. On aussi récupéré des jeunes comme Barbou (passé par le Havre et le PSG), Kenneh, Rotsen, etc. On a une dizaine de nouveaux qui sont du même niveau par rapport au reste du groupe. On compte sur eux. Ce sont des joueurs qui vont apporter un plus. La saison dernière, on n’avait pas de profondeur de banc sinon on serait monté. Je me suis trompé sur des joueurs. Je l’assume. Maintenant, on va voir ce que ça va donner avec ces nouveaux.
 

LIRE AUSSI : Multisports : Saint-Denis est-elle au niveau ?
 

Le JSD : Qu’est-ce qui vous a manqué l’année dernière mis à part le banc ?

LK : Le tournant de la saison, c’est le faux pas contre Chatou [défaite 0-1 à domicile le 4 mai]. On a eu beau prévenir les joueurs de ne pas se relâcher, mais avec l’accumulation de la fatigue, la pression… Nous, on est meilleur quand on est dos au mur. Sur ce match, on doit gagner, mais on n’y arrive pas. On doit progresser sur ce point.

Le JSD : Quels sont vos concurrents cette saison ?

LK : Saint-Ouen-l’Aumône, Cergy-Pontoise, Saint-Brice. Mais surtout le Red Star qui est favori. Ils ont un effectif de National avec une ossature de jeunes. C’est très ouvert. Cela va être encore plus difficile que l’année dernière.

AZ : Pour nous, il n’y a plus l’effet de surprise. L’année dernière, on était une équipe promue. Personne ne nous attendait à ce niveau. Nous y compris. Nous, on montait, on n’avait rien à perdre. Comme je le dis chaque année, c’est le début de championnat qui va déterminer le reste de la saison, sauf que là nous avons une année d’expérience en R1 et les équipes nous connaissent.

Le JSD : Quel est votre objectif ?

LK : Comme toutes les années, j’aborde les matches les uns après les autres. On est douze équipes et les douze veulent monter. On verra après les cinq premiers matches.

Propos recueillis par Aziz Oguz
 

Ben Yedder : le jackpot

C’est une très bonne nouvelle qui va faire du bien aux caisses du Sdus football. Le transfert de Wissan Ben Yedder cet été du FC Séville à Monaco pour 40 millions d’euros va profiter au club dionysien. En effet, l’international français a joué deux saisons à Saint-Denis quand il était jeune entre 2007 et 2009. Et en raison d’un mécanisme de solidarité au bénéfice des clubs formateurs, environ 1% du montant de la transaction doit aller au Sdus, soit entre 350 000 et 400 000 euros.

Le club devrait toucher cet argent au cours de cette saison. Ce qui devrait permettre d’éponger définitivement sa dette, qui s’élevait à près de 100 000 euros en 2018, et ainsi lever la mise sous tutelle de l’omnisports. En 2016, transféré de Toulouse à Séville pour 9,5 millions d’euros, Ben Yedder avait déjà rapporté environ 75 000 euros au Sdus. Une poule aux œufs d’or comme en auraient bien besoin les filles du Racing.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur