À la une En ville

Soutien à Benoît Hamon
/ Yannick Jadot mouille la chemise

Dix jours avant le premier tour, le leader écologiste a tenté de diffuser de l’enthousiasme, malgré des sondages en berne. Le meeting a aussi mis en scène la bonne entente PS- EELV.
Yannick Jadot à l'école Jean Vilar
Yannick Jadot à l'école Jean Vilar

« Il suffit d’y croire ! » Mathieu Hanotin a cette formule jeudi 13 avril, dans le préau de l’école Jean-Vilar. Mais il a beau se pincer, vilipender « la machine médiatique qui veut nous faire perdre », les formules qu’il utilise à propos « des graines semées qui vont éclore, même si on ne gagne pas », montre que lui-même ne croit plus guère à l’hypothèse Hamon au 2e tour. La réunion de soutien au candidat PS-EELV fait partie de la cinquantaine de derniers rendez-vous organisés un peu partout en France avec des ténors nationaux. À Saint-Denis, devant environ 150 personnes, Yannick Jadot conclut la soirée… Et donne la pêche à la salle un peu comme, dans un passé proche, Claude Bartolone s’en était fait la spécialité. Fil rouge de l’ex-candidat écologiste finalement rallié à Benoît Hamon : stopper dans la dernière ligne droite l’arrivage vers Mélenchon en répétant qu’ « on est là pour élire le meilleur président, pas le meilleur candidat ». Ciblé « pour son discours de paix qui est en fait un discours de reddition », « Jean-Luc » est aussi critiqué pour ses positions sur l’Europe. « La mondialisation libérale qui est la société du tous contre tous » que prône Emmanuel Macron est aussi tancée et Marine Le Pen est nommément visée par cette profession de foi : « La dégénérescence ne vient jamais du métissage, toujours de la consanguinité. » Jadot et Hamon restent main dans la main, jusqu’au bout malgré les prédictions sondagières, pour dire que « le seul vote utile c’est celui qui améliore nos vies ».

 

PS et EELV

Mais cette soirée, marquée par huit autres interventions, n’a pas comme seule vertu le soutien à un champion qui rame. Elle met aussi en scène « la réussite de la construction avec les écologistes » dont se félicite le secrétaire de la section PS, Adrien Delacroix. L’entente pour la présidentielle dépasse les marqueurs municipaux, c’est ce qu’entendent démontrer deux élues EELV de la majorité (Béatrice Geyres et Zaïa Boughilas)  et une de l’opposition socialiste (Marion Oderda) qui unissent leurs soutiens à Benoît Hamon. Nadège Grosbois, vice présidente écologiste du conseil départemental est là aussi, avec Stéphane Troussel, pour se féliciter du travail en commun. Lorsque Laurent Servières prend à son tour la parole, on se souvient soudain qu’il sera candidat EELV en juin, en compétition avec le député Mathieu Hanotin. La politique n’est pas toujours simple à suivre.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.