À la une En ville

Le latin à Iqbal-Masih
/ Voyage aux sources

Les 4es latinistes ont pris la route le 18 juin en direction de Périgueux pour un séjour d’une semaine à la découverte de l’histoire et de ses « sources ».
Lundi 14 mai, les collégiens latinistes d’Iqbal-Masih en atelier "archéologie".
Lundi 14 mai, les collégiens latinistes d’Iqbal-Masih en atelier "archéologie".

« Les sources pour comprendre l’histoire et le monde qui nous entourent sont la problématique du projet de cette année. » Sources, voici le mot d’ordre de cette initiation mise en place par Julia Del Treppo, professeure de latin au collège Iqbal-Masih depuis maintenant quatre ans. « Le projet consiste à faire travailler des élèves de 4e latinistes sur un autre lieu, afin qu’ils ré-investissent des compétences et des connaissances apprises à Saint-Denis », témoigne Marc Nomerange, coordinateur du projet et ancien professeur.

Lundi 14 mai, les collégiens latinistes d’Iqbal-Masih se sont transformés, le temps d’un après-midi, en archéologues à la recherche d’un cimetière datant du XVIIIe siècle au cœur du jardin Pierre-de-Montreuil. Les élèves sont à Périgueux (23) du 18 au 23 juin, pour pouvoir appliquer l’enseignement qui leur a été transmis par Frédérick Anquetil, médiateur culturel au sein de l’Unité d’archéologie de Saint-Denis.

Au programme, journée consacrée aux mathématiques et mesures dans l’Antiquité, enquête archéologique, visite des Archives départementales de la Dordogne, et atelier au musée d’art et d’archéologie du Périgord. Tout est réuni pour que les vingt-trois latinistes allient travail et plaisir durant leur séjour. « J’aime bien travailler à l’Unité d’archéo. C’est un bon moyen pour qu’ils comprennent toute l’histoire du cours de latin. Et le voyage à Montrem leur permettra d’assimiler mieux que dans un cours. "

« Réutiliser ce qu’ils ont appris ici »

Le but du voyage c’est essentiellement de « réutiliser ce qu’ils ont appris ici », dit Julia Del Treppo pendant que ses élèves, dans le plus grand des silences, sont plongés dans leurs documents. « Ils ont plutôt l’air d’apprécier, c’est surtout le fait de les faire sortir et de les faire participer qui les stimule. Ça fait déjà quelques années que j’ai de bons groupes, donc je suppose que ce qu’on leur fait faire les intéresse », ajoute Mme Del Treppo.

Aby, Hawa et Aisseta semblent réfléchir aux documents distribués par Frédérick Anquetil. « C’est un peu difficile », se désole Aisseta. « La motivation pour laquelle la majorité d’entre nous avons fait latin cette année c’est pour le voyage », reconnait Aby. La pression des parents a joué, aussi. Mais la jeune fille, qui rêve de faire carrière dans la kinésithérapie pour sportifs, a conscience que c’est « bien pour plus tard ».

Hanane Mokrani (stagiaire)

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur