À la une En ville

Festival
/ Vivre ensemble, tout un art

Samedi 13 et dimanche 14 octobre, la bourse du travail accueillera le festival « Vivre ensemble » dont l’objectif est de mettre l’art et le développement personnel au service de la vie en collectivité.
Logo du festival « Vivre ensemble »
Logo du festival « Vivre ensemble »

En janvier dernier, la Ville de Saint-Denis lançait auprès de ses habitants le Budget citoyen, un appel aux idées culturelles et écolo-urbaines. À la clé, une enveloppe de 200 000 euros. Vingt-trois propositions ont été retenues et soumises au vote des Dionysiens au mois de juin. Ils sont 923 à avoir exprimé leurs préférences, jusqu’à 3 par électeur. L’aide municipale financera au bout du compte 19 projets. Avec 204 voix sur 2 376, c’est le festival « Vivre ensemble », organisé par Istvan Van Heuverzwyn,qui a remporté le plus de suffrages.

Les 14 930 euros alloués pour sa mise en œuvre auront notamment permis d’assurer sa promotion. Un site Internet dédié, 300 affiches et autant de flyers pour convier un maximum de personnes à cet événement dont l’ambition est de créer du lien social.

À la découverte de soi et des autres

Clown, comédien et chef d’une entreprise de formation en communication et management, Istvan Van Heuverzwyn souhaite lutter contre les incivilités qu’il constate tous les jours à Saint-Denis. Ville où il vit depuis trois ans. C’est en créant un espace d’échanges et de cohésion autour d’ateliers ludiques qu’il entend rassembler les Dionysiens le temps d’un week-end placé sous le signe de la « communication bienveillante ».

Selon lui, l’art et le développement personnel créent le dialogue et sont à l’origine d’un comportement responsable et positif en collectivité. Les activités proposées visent le bien-être individuel et l’ouverture à l’autre.

Les intervenants sont artistes, sportifs, enseignants ou en formation de « communication non violente » dont Istvanest un fervent disciple. Parmi la trentaine d’animations gratuites accessibles à tous dans les 8 salles que la bourse du travail consacre au festival : tango, sophrologie, jardinage et théâtre.Un débat sur les outils du « mieux vivre ensemble » est prévu samedi et dimanche à 15h. Déjeuners et diners participatifs seront proposés en plein air sur le vaste parking, à l’instar des concerts parmi lesquels celui du groupe métissé N'Bee'Sweet Men, symbole, s’il en est, de l’art et la fécondité du vivre ensemble.

Amélie Mercusot

Festival « Vivre ensemble », samedi 13 et dimanche 14 octobre à la bourse du travail (9-11, rue Génin). Inscriptions aux ateliers sur place à 11h. Programme et renseignements : www.festival-arts-st-denis.com

Réactions

"Avec 204 voix sur 2 376, c’est le festival « Vivre ensemble », organisé par Istvan Van Heuverzwyn,qui a remporté le plus de suffrages. Les 14 930 euros alloués pour sa mise en œuvre auront notamment permis d’assurer sa promotion." Et combien a touché l'organisateur et sa petite entreprise ? Et cela avec 200 clics (sur 900) sur internet qui ont ramené 15 000 euros !!! Ils en pensent quoi les 109 100 autres habitants de Saint-Denis de ce gaspillage d'argent public ?!...
Vivre ensemble ? Ça commence mal. les affiches sont collées sur le sol. ( dommage, je ne peux pas poster la photo)

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur