Sports

Tennis de table
/ Une saison historique !

Avec quatre équipes, masculines et féminines, engagées au niveau national, de probants résultats en Pro B et des jeunes qui progressent à toute vitesse, le cru Sdus 2016-2017 est exceptionnel.

« Le bilan est simple : c’est une saison historique, sans doute l’une des meilleures, voire la meilleure de l’histoire du club ! » Au moment de rembobiner ces dix derniers mois, Jean-Claude Molet, le président du Sdus tennis de table, ne tarit pas d’enthousiasme. Si mardi dernier l’équipe première messieurs a conclu son championnat de Pro B par une défaite qui la prive de montée en première division (lire éclairage ci-dessous), l’essentiel était ailleurs et l’année du club déjà une réussite. « Nous avons eu un joueur (le Tchèque Lubomir Jancarik) sélectionné aux Jeux de Rio en août dernier, ce qui était déjà un bon départ, puis l’équipe 2 féminine est montée en Nationale 1 avant de finir vice-championne. La saison s’est achevée en beauté avec la montée de l’équipe 2 masculine en Nationale 3 et d’excellents résultats de nos jeunes joueuses. » En définitive, le club achève son année de compétition en présentant quatre équipes au niveau national : hommes et femmes engagés en Pro B, équipe 2 féminine et masculine respectivement en Nationale 1 et Nationale 3. Une singularité exceptionnelle dans le tennis de table hexagonal.

Moisson de titres pour les filles

Son visage souriant s’affiche dans tout le département depuis plusieurs semaines. Raquette en main et maillot du Sdus sur le dos, Prithika Pavade est l’une des égéries sportives du 93 pour la promotion de la candidature des Jeux Olympiques 2024 à Paris. Grand espoir du club, la jeune pongiste a su assumer son statut et s’affirmer comme l’une des réussites de la saison : première apparition en Pro B à seulement 12 ans, championne de France cadettes en simple (pour la 2e année consécutive), en double aux côtés de Chloé Chomis, autre promesse du club qui a également débuté chez les pros lors de la dernière journée de championnat. Complété par leur co-équipière Célia Silva, le trio précoce de la « Génération JO 2024 » s’était illustré dès septembre en remportant l’or par équipe aux internationaux de Slovénie. Célia et Chloé y avaient décroché l'argent et le bronze en simple. Sans compter le titre de championne de France universitaire obtenu en mai par Qiwen Xiao, membre de l’équipe pro. « Il y a une vraie dynamique que les joueuses ont su amplifier cette saison, souligne le président. Cela se traduit aussi par un record de licenciées : cette année les filles représentent plus d’un tiers de nos effectifs. On récolte les fruits d’un travail entrepris depuis plusieurs années au niveau collaboratif avec le milieu scolaire, les centres de loisirs, l’école municipale des sports ou plus récemment la section sportive ouverte au collège Fabien. La qualité de nos encadrants, qui prennent de l’expérience, y est aussi pour quelque chose. » Preuve supplémentaire que ces efforts de formation sont récompensés : Prithika avec l’équipe de France et Célia avec le Portugal (dont elle est vice-championne depuis ce week-end) représenteront le club dans un mois aux championnats d’Europe juniors. 

Corentin Rocher

De miracle il n’y a pas eu 

La superbe saison réalisée par les Dionysiens en Pro B pouvait s’achever en apothéose mardi dernier. Mais cela uniquement à certaines conditions : une défaite du leader Rouen contre Issy-les-Moulineaux par plus d’un point d’écart conjuguée à un succès des coéquipiers de Sébastien Jover dans la salle d’Argentan et la montée en Pro A était en poche ! Bien que très minces, les espoirs restaient donc permis. Mais ils n’auront duré qu’un temps : victoire express pour les Rouennais (3-0) et pas de regrets pour les pongistes du Sdus, qui ont dans le même temps chuté à Argentan (3-2). Saint-Denis termine 2e en ayant bataillé jusqu’au dernier moment pour accéder à l’élite. De quoi envisager la saison prochaine avec toujours plus d’ambitions. 

CR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.