Photographe
/ Un témoin essentiel à nos quartiers

Jeudi 22 juin, Yann Mambert photographe du JSD a été agressé avenue Romain-Rolland. Il a été gazé à la bombe au poivre, puis frappé par deux jeunes qui ont réussi à lui arracher son boitier et deux objectifs. Yann effectuait un reportage sur l’ouverture des bouches incendie et les « piscines » sauvages qui en découlent. C’est en retournant vers son véhicule que l’agression s’est produite. Une plainte a évidemment été déposée au commissariat de Saint-Denis. Très connu dans les quartiers, Yann en restitue la mémoire photographique, qu’elle soit positive ou négative. Il n’a subi, et c’est heureux, aucune séquelle physique grave. Les auteurs de cette lâcheté peu lucrative – l’appareil est ancien -  ne nous empêcheront pas de continuer de faire notre métier d’informer.

Le JSD

Réactions

Qu'elle misère et qu'elle lâcheté ! Faire simplement son bloulo d'information et se faire agresser. Bon rétablissement à Yann
Mes meilleures pensées pour Yann Mambert, le photographe le plus cool, le plus gentil, le plus attentionné au monde et que nous avons la chance d'avoir à St-Denis.Ton regard frais et bienveillant nous fait du bien. Bises, Meriem
Coucou Yann. Je suis désolée pour ce qui vient de t arriver. Bon courage et bonne continuité pour le travail que tu fais. Je suis de tout coeur avec toi. J'espère que Max n'a pas eu trop peur pour son fils. Bisous.
Je suis horrifiée par ce qui est arrivé à Yann. Un photographe talentueux qui sait capter la lumière et l'âme de ses "modèles". Ses photos qui subliment la ville serviront de témoignages aux générations futures. J'espère qu'il se remettra vite et qu'il reprendra son travail avec la même passion et la même motivation. Amitiés sincères.
Tout mon soutien à Yann Mambert. Comme à toutes les victimes de tels actes gratuits et imbéciles.
Mes pensées vont à Yann Mambert ... mais également à tous les dionysiens qui se font également tabasser chaque jour pour un portable, un sac à main etc ... et qui eux aussi défilent au Commissariat de Saint-Denis pour porter plainte.
Avec retard car j'étais absente, je t'envoie mes meilleures pensées Yann.J'espère que tu reprendras vite, et sans peur, ton travail magnifique, avec ton talent et ta gentillesse.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.