Côté commerce

Stop Bar
/ Un restau où s’arrêter


L’ardoise sur le trottoir affiche la couleur : œuf mayo, paupiette de porc, faux filet au poivre, frites maison. Ici, c’est cuisine française de rigueur. Et le jeudi, comme signalé en grand sur la devanture, c’est couscous. La restauration, c’est l’idée de Youcef Haroun, le nouveau proprio du Stop Bar depuis septembre 2016. « Quand j’ai repris cet établissement, tenu pendant 38 ans par Jacqueline et Raymond, c’était juste un bar. » C’est d’ailleurs parce qu’il était livreur chez France Boissons que Youcef a eu vent de cette affaire. « J’ai toujours voulu être indépendant. »

Il a refait le lieu – plus clair, nouveaux stores, nouveau zinc, cuisine et toilettes aux normes… Seul l’ancien sol en mosaïque et la tireuse ont été conservés. Un esprit « bistrot de quartier » qui sied à ce petit troquet situé en zone pavillonnaire, au 15, rue Samson. « Ici c’est tranquille. Il y a pas mal d’habitués », confirme Youcef. Des voisins, des usagers de la bourse du travail toute proche. À qui le tenancier offre volontiers le soir, pour l’apéro, le jambon de pays. « Plutôt que des cacahuètes, j’en coupe des tranches. Ça fait plaisir. »

Aux fourneaux œuvre Philippe, dans le métier depuis 35 ans. Bourguignon, blanquette, langue de bœuf… Il maîtrise. Et des salades aux beaux jours. Pour le couscous, « le jeudi » insiste Youcef, c’est son amie Samira qui s’occupe de la semoule. « Elle la roule à la main, la sèche… » De 9 € à 14 € pour le royal. Bientôt, le Stop Bar sera équipé d’une box, pour des retransmissions de matchs, par exemple. De quoi entretenir encore davantage la convivialité du lieu.

15, rue Samson. Ouvert tous les jours, sauf dimanche, 7 h/23 h minimum.
Restauration midi et soir. Tél. : 07 86 90 10 79.


Réactions

superbe idée ! Pour ce qui est l'écran pour le football, je préfèrerai m'y restaurer d'une bonne planche aux sons des Depeche Mode qui passent le 1er Juillet au Stade de France ou encore d'une goûteuse blanquette avec les Coldplay, U2 ou les Insus ex Téléphone toujours au Stade de France :) Stop bar pour des Assiettesconcerts ;) Bravo pour cette transmission à Dame Jacqueline & Monsieur Raymond. Est-ce que ce nouvel espace de restauration exposera quelques oeuvres des artistes confirmés locaux ? notamment ceux duu 6B ou de la Briche.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.