Sports

Foot féminin
/ Un Racing à réaction

Après une saison sans accroc, les filles du Racing ont failli tout perdre contre Val d’Europe en 1er tour de barrage d’accession à la division 2. Failli seulement, car elles sont finalement allées chercher leur final contre Beauvais (1) au bout du suspense.
Les footballeuses du Racing fêtent leur victoire (3-2) face à Val d'Europe. (©) Stéphane Vague
Les footballeuses du Racing fêtent leur victoire (3-2) face à Val d'Europe. (©) Stéphane Vague

Comme le dit leur entraîneur Michel-Ange Gims, le Racing Club de Saint-Denis est « revenu de l’enfer ». Ce dimanche 3 juin, à domicile, sur le terrain d’honneur du stade Auguste-Delaune, les filles du Racing étaient en train de vivre un cauchemar. Elles étaient menées 2-0 à la mi-temps face à Val d’Europe dans ce match retour du 1er tour des barrages. Et elles disaient adieu à leur rêve de monter en Division 2, après être restées invaincues toute la saison en championnat. Elles ont finalement renversé la vapeur et leur adversaire (3-2) pour arracher leur billet pour le second tour de cette phase d’accession. Comme au match aller (score final 2-2), Val d’Europe a marqué par deux fois en première période, par l’intermédiaire de Pauline Bouché (19e , 31e ). « On dominait, on avait la possession de balle. On s’est fait surprendre sur deux contre-attaques où les joueuses de Val d’Europe nous ont crucifiés. Elles ont eu une réussite insolente. Cela a été un gros coup de massue sur la tête », raconte le coach dionysien. « Les joueuses n’y arrivaient pas. Franchement, à 2-0 à la mi-temps, je n’y croyais plus », rajoute Paul Mert, le président du Racing. La pression semblait trop forte sur les épaules des Dionysiennes.

Finale de barrage contre Strasbourg

Dos au mur, elles sont dans l’obligation de se remobiliser. Ce qu’elles font au retour des vestiaires. Très rapidement, Gims fait entrer Soubourou Traoré (51e ). Avec sa vision du jeu, la milieu de terrain fait du bien à l’entre jeu dionysien. L’attaquante Crystal Mangaya (entrée à la 37e ) marque le premier but pour Saint-Denis (55e ). « Le coach a été très bon. Il a osé. Il n’a pas perdu de temps », estime son président. Peu de temps après, la jeune milieu offensive Sabah Seghir permet au Racing de recoller au score (63e ). Elle marque ensuite le troisième but sur une action individuelle. La pépite décoche une magnifique frappe à l’entrée de la surface de réparation, qui finit en pleine lucarne, déclenchant la folie dans les gradins (83e ). Si le but libère le Racing, il faut batailler jusqu’à la fin pour conserver ce but d’avance. « Toutes les filles ont été héroïques. Je leur rends hommage. Elles sont allées au bout de leurs ressources physiques et mentales », salue l’entraîneur, qui salue aussi le soutien du public, venu en nombre, « 12e homme » ou plutôt 12e femme de la qualification. « Cela prouve que les joueuses ont une certaine hargne. Elles ont du coffre. Elles sont revenues dans le match alors qu’elles perdaient 2-0 », renchérit Paul Mert.

Paul Mert : « On y croit »

Place maintenant au second tour des barrages. Le Racing affrontera l’AS Pierrots Vauban de Strasbourg (l'équipe a été pénalisée et elle est remplacée par Beauvais, voir ci-dessous) les dimanches 10 et 17 juin. Le match aller aura lieu en Alsace, le retour à Saint-Denis. Le Racing dispose de peu d’éléments sur son adversaire. Un superviseur a été envoyé au dernier match des Strasbourgeoises qui ont dominé Beauvais au 1er tour des barrages (1-0, 4-0). Les Alsaciennes ont terminé en tête de leur championnat avec 43 points et seulement une défaite. « Beaucoup de filles sont formées dans la région qui a plusieurs équipes de haut niveau, comme Metz et Vendeheim [Division 2], avec un public énorme qui suit le foot féminin. Il y a aussi des joueuses qui viennent d’Allemagne, note Paul Mert qui s’attend à un déplacement difficile. On y croit, sinon ce n’est pas la peine d’y aller.» Pour Michel-Ange Gims, « c’est du 50-50 ». Il estime que son équipe a une chance si elle « joue son football », en construisant et sans balancer devant. «Un bon résultat, ce serait de ne pas perdre. Mais on partira avec des ambitions. Je pense qu’il faut aller chercher la victoire », développe-t-il. Il leur faudra bien négocier ce déplacement en Alsace avant le retour à domicile. Le Racing est à deux matches de la montée en Division 2. 

(1) Mise-à-jour du jeudi 7 juin: Saint-Denis défiera finalement Beauvais. Strasbourg a été pénalisé par la commission disciplinaire de la Fédération française de football (FFF), a-t-on appris ce jeudi 7 juin. Beauvais a été déclaré vainqueur du match retour (3-0). Le club de l'Oise avait posé une reserve sur la gardienne américaine de Strasbourg à propos d'un problème de licence. Les Alsaciens ont fait appel, mais celui-ci n'est pas suspensif. Saint-Denis jouera donc contre Beauvais lors de ce 2e tour d'accession pour la Division 2. 

Aziz Oguz

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur