À la une Sports

Football
/ Très honorable montée en Régional 1

Le Sdus n’avait plus atteint ce niveau depuis la saison 2010-2011. Dimanche, à l’extérieur contre Issy-les-Moulineaux, les footballeurs dionysiens ont renoué avec le Régional 1, l’équivalent de la Division Honneur de l’époque.
L'entraineur Lacina Karamoko (t-shirt bleu) félicite son vice-capitaine Moussa Hamdani.
L'entraineur Lacina Karamoko (t-shirt bleu) félicite son vice-capitaine Moussa Hamdani.

«  La saison prochaine, c’est la DH ! », crient les Dionysiens dans les vestiaires. Ils peuvent savourer. Après avoir échoué d’un rien les deux années précédentes, ils ont enfin atteint leur objectif : le Sdus football monte en Régional 1 (ex-Division d’Honneur) ! Ils finissent 3es avec 37 points, à 2 points de Plessis-Robinson (1er). Dimanche 27 mai, ils ont gagné 4-2 à Issy-les-Moulineaux lors de cette dernière journée de championnat. « C’est une finale », avait affiché comme mot d’ordre leur entraîneur Lacina Karamoko dans les vestiaires. Les Dionysiens avaient leur destin entre les mains. Ils étaient assurés de monter en cas de victoire. Et cette fois-ci, ils n’ont pas craqué dans le money time. Mais ils se sont fait peur jusqu’au bout du temps additionnel, quand l’entrant Sosa Mavulunu a définitivement délivré son équipe en marquant le 4e but (93e minute). 

Scénario à rebondissements

Le match avait bien commencé. Concentrés et disciplinés, les Bleus du Sdus prennent rapidement l’ascendant sur Issy et multiplient les occasions dangereuses. Sauf que le gardien adverse est vigilant. Il sort notamment une belle claquette sur un coup franc tiré par Carlos Varela (19e minute). Mais sur l’action suivante, il ne pourra rien faire. Trouvé dans l’intervalle côté droit, Hamza Barry remet parfaitement dans la surface pour Mohamed Chekkal. Le numéro 10 dionysien contrôle et crucifie le portier à bout portant (1-0, 21e). Depuis le début de la rencontre, Issy tente de jouer dans le dos des défenseurs dionysiens, mais ces derniers ne se font pas prendre au piège. Le système du Sdus est bien en place. Devant, les ailiers Barry et Varela se montrent dangereux. L’attaquant Moussa Koita combine bien avec Chekkal, comme sur ce but refusé pour hors-jeu (40e). Le milieu Mamoro Traoré réalise plusieurs percées, mais il bute sur le gardien (33e, 43e). 

Mavulunu libère le Sdus

Les Dionysiens entament la deuxième période comme ils ont fini la première. La paire Koita-Chekkal est de nouveau à l’œuvre. Sur un long ballon aérien, le grand Koita remet de la tête à Chekkal dans la surface adverse. Le 10 remise intelligemment sur son attaquant, qui trompe le portier (2-0, 50e). Mais le Sdus dilapide son avance dans les 5 minutes qui suivent. Après une faute du latéral gauche dionysien, les Isséens transforment d’abord un pénalty (2-1, 52e) puis ils prennent enfin la défense du Sdus à défaut. L’attaquant d’Issy se retrouve seul face au portier Mehdi Fergani et le lobe (2-2, 55e). La poisse semble rattraper le Sdus, qui voit à nouveau la montée lui échapper. Mais les Dionysiens ne doutent pas longtemps. À l’heure de jeu, Sosa Mavulunu fait une entrée fracassante. Sur un centre de Chekkal, l’ailier contrôle la balle dans la surface de réparation et décoche une belle frappe qui finit au fond des filets (68e). Il libère les siens et les supporters dionysiens venus en nombre. Mais Issy a plusieurs occasions de revenir au score. Le Sdus ne se met à l’abri qu’en toute fin de match. Sur une passe de Khatim (entré à la 70e), Mavulunu délivre définitivement les siens. Le Sdus jouera en Régional 1 la saison prochaine. 

« Ça va faire du bien à l’ensemble du club » 

Remplaçant au début de la rencontre, le héros du match, Sosa Mavulunu, savoure cette montée. « Je n’étais pas content de débuter sur le banc. L’entraîneur a fait un coaching payant. Je suis entré, j’ai marqué deux buts. Je suis hypercontent », sourit le jeune footballeur, qui a joué devant ses amis, nombreux dans les tribunes. « Cela a été dur jusqu’au bout. On a eu des moments difficiles au cours de la saison. Je tiens à féliciter tous les joueurs, les coaches, le staff, etc. On est récompensé, après ces deux dernières années où on a raté la montée. On a atteint l’objectif qu’on s’était fixé. Saint-Denis retrouve le Régional 1. C’est une grande fierté. Ça va faire du bien à l’ensemble du club, les seniors, les équipes jeunes. Cela va pousser nos jeunes à rester chez nous et ne pas aller ailleurs », salue Mourad Aïteur, responsable de la section. 

Le match de la montée en images

Le club n’avait pas atteint ce niveau depuis la saison 2010-2011. Quand Lacina Karamoko est arrivé en 2013, le club était alors en Régional 3 (ex-DHR). « Du début à la fin de la saison, on n’a pas triché. On a toujours travaillé. La montée est méritée », souligne l’entraîneur du Sdus, qui salue le travail de son staff : l’adjoint Ahmed Zeggagh, le préparateur physique Bassem Laaraiedh et l’entraîneur des gardiens Steve Pinto. « Tout le monde a contribué, surtout les joueurs. On a gardé la même ossature. Et on l’a fait », savoure-t-il. « C’est une grosse satisfaction. Le bilan de la saison est très positif, avec la montée, le 6e tour de la Coupe de France », ajoute Moussa Hamdani, vice-capitaine du Sdus, arrivé en 2014. C’était inadmissible qu’une ville comme Saint-Denis soit en DHR. On retrouve la DH. On redore le blason du club. » « Être en Régional 1, c’est le minimum », renchérit Ahmed Zeggagh, qui estime qu’à terme le Sdus devrait être en National 3. Mourad Aïteur veut dédier l’accession en R1 à Djamel Chekkal, père du meneur dionysien, décédé cette année. « Il était souvent avec nous. Je lui avais promis qu’on monterait. » Mission accomplie.

Le classement final

Aziz Oguz

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur