À la une En ville

Gaspillage alimentaire
/ Toutes les écoles concernées sous deux ans

Parmi les mesures du projet de loi « agriculture et alimentation » adopté le 30 mai, figure celle visant à réduire le gaspillage alimentaire. À Saint-Denis, on s’est engagé dans cette voie depuis deux ans.
Avant le lancement de la chasse au gaspillage alimentaires, les cantines de Saint-Denis généraient 1,2 tonnes de déchets par jour
Avant le lancement de la chasse au gaspillage alimentaires, les cantines de Saint-Denis généraient 1,2 tonnes de déchets par jour

« La Ville a décidé en 2016 de s’attaquer au gaspillage alimentaire dans ses écoles, rappelle Anne Lafalaise, directrice de la restauration. La première étape a permis de réaliser un diagnostic dans trois écoles. » Tous les restes des assiettes ont été pesés. Résultat : le gaspillage alimentaire moyen s’élevait à 139 g par enfant et par jour, ce qui représentait 1,2 tonne de déchets. Si un enfant de 6 ans mange moins qu’un garçon de 10 ans, certains ont un appétit d’oiseau et lâchent souvent prise devant les portions servies, alors que d’autres ont un appétit d’ogre !Fort de ce constat un plan d’action a été mis sur pied et expérimenté dans 3 groupes scolaires (1). Un nouveau système est mis en place permettant de remplir les assiettes des enfants à la demande : « Petite faim, petite portion. Grande faim, portion normale. » Évidemment si un enfant réclame du rab, il sera satisfait.

Financer la montée en gamme des repas

Cette phase-test a permis de réduire de près de 35% le gaspillage. Les déchets sont passés de 139 g à 89 g par convive. Devant la réussite de cette expérimentation, la décision a été prise de l’étendre à l’ensemble des groupes scolaires. « Nous le faisons progressivement, souligne Anne Lafalaise, car l’accompagnement est primordial. Cela demande des changements d’habitudes de travail, une sensibilisation du personnel, aussi bien les agents d’office que les animateurs qui doivent expliquer aux enfants ce nouveau fonctionnement. » C’est ainsi que tous les 15 jours, en période scolaire, un nouvel établissement intègre le dispositif. « Aujourd’hui, à la veille des grandes vacances, ce sont près de 20 écoles sur les 38 que compte la ville qui fonctionnent ainsi, annonce Zohra Henni Ghabra, maire adjointe à la restauration scolaire. D’ici la fin de l’année, les groupes scolaires Cosmonautes/Hautes-Noëlle et Marville seront également dans la boucle. En 2020, l’ensemble des écoles seront engagées contre le gaspillage. D’ores et déjà, c’est une économie de 50 000 € qui est réalisée cette année, nous permettant d’acheter des denrées labellisées bio, équitables, Label rouge, Pêche durable, AOC. » À terme, sur un budget total de 3 276 000 € destiné à l’achat des denrées alimentaires, les économies réalisées en évitant le gaspillage permettront de dégager 113 000 €/an afin de financer ces produits de qualité (objectif 35 % de produits écoresponsables et 16% de produits bio en 2020). Se servir moins pour manger mieux.

Claude Bardavid

(1) Écoles Descartes/Ru-de-Monfort, Nikki-de-Saint-Phalle/Petits-Cailloux et Césaire/La Lison. 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur