Cultures

Belle étoile
/ Tamèrantong en mode Tsigane


La compagnie parisienne Tamèrantong présentait « La Tsigane de Lord Stanley » au théâtre de la Belle Etoile lors de quatre représentations exceptionnelles vendredi 20 et samedi 21 janvier. Cela fait maintenant trois ans que Tamèrantong tourne avec cette pièce mise en scène par Christine Pellicane.

Le spectacle, tiré du conte « Norma et le beau Lord écossais » de Jean Portail, narre l'histoire d'amour entre Lord Stanley et la belle Anatilia. La famille de cette bohémienne s'est installée sur les terres du gentleman anglais, ce qui ne manque pas de provoquer l'ire des habitants intolérants et xénophobes du village voisin.

Satire de nos sociétés actuelles, « La Tsigane de Lord Stanley » a ceci d'original que les personnages sont interprétés par de jeunes « gadjés » âgés de 7 à 14 ans, issus de la Plaine Saint-Denis et accompagnés par quelques adultes sur scène. Et c'est un carton ! La combinaison chant, danse et comédie a réjoui le public venu remplir la salle ce week-end.

La troupe sera de retour à Paris à la Maison des Métallos en mai après un passage au Ramdam de Lyon. La tradition veut que la compagnie se produise dans les pays concernés par les thématiques abordés dans ses spectacles. Alors prochaine étape, la Slovaquie ? Dans les coulisses, on l'espère.


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.