À la une En ville

Rentrée scolaire
/ Suger donne de la voix

Le lycée est mobilisé depuis cet été pour refuser la mutation forcée de Pascal Stoller. Mais le mouvement exprime plus généralement des craintes pour l’avenir de l’établissement.
Devant le lycée, vendredi 1er septembre.
Devant le lycée, vendredi 1er septembre.

Les rentrées scolaires se suivent et se ressemblent au lycée Suger. En septembre 2016, l’insécurité avait déclenché un mouvement de grève dès le premier jour. En 2017, la mobilisation était déjà au rendez-vous avant même l’ouverture des portes de l’établissement avec une première réunion très suivie – près de 150 personnes salle du conseil de la mairie – convoquée le lundi 28 août. Ce n’est pas, cette fois-ci, l’agression d’un surveillant qui constitue le point de départ du mouvement, mais la mutation inattendue d’un pilier de Suger qui en est le détonateur. Pascal Stoller, le muté forcé, était en poste depuis l’ouverture du lycée en 1994 et y faisait fonction jusqu’en juin dernier de Directeur délégué à la formation professionnelle et technologique du Pôle image et son, pôle d’excellence dont il avait participé à la création il y a seize ans.

Dévoilée fin juin, l’annonce de sa soudaine réaffectation, venue ponctuer une année rythmée par de graves incidents au sein de cet établissement, a provoqué la colère et la stupeur de nombre d’élèves et d’étudiants, de parents et de personnels enseignants. « On se bagarre pour avoir des moyens supplémentaires et en réponse, on nous enlève le meilleur d’entre nous ! », tance ainsi l’une de ses collègues, se faisant l’écho de l’indignation générale. En réaction, ils ont aussitôt monté un collectif de soutien avec des habitants, des partenaires et des élus locaux et lancé une pétition en ligne qui a rassemblé en quelques jours près de 2 300 signataires.

Cette mutation, dont ils dénoncent le caractère « forcé » autant qu’« injuste » et « injustifié », est pour eux « l’expression d’un calcul prétendant résoudre les problèmes d’un établissement exposé aux violences extérieures en chargeant sur les épaules d’une personne des responsabilités qui sont ailleurs ». Il s’agirait en somme « d’une sanction qui ne dit pas son nom » liée à sa participation au mouvement revendicatif de l’année 2016, comme le dénonce aussi l’intersyndicale FSU, FO et CGT Éduc’ Action, vent debout pour exiger la réintégration de cet enseignant, dont l’engagement et le professionnalisme sont salués bien au-delà des grilles de l’établissement.

« Acteur essentiel de la réussite du lycée Suger »

« Le lycée a besoin de lui pour consolider son modèle et assurer son avenir », a ainsi pointé Laurent Russier dans un courrier à la rectrice pour défendre la place de celui qu’il considère comme un « acteur essentiel de la réussite du lycée Suger ». Un avis partagé par Stéphane Peu, député (PCF) de la 2e circonscription de Saint-Denis, également monté au créneau pour contester cette décision lourde de conséquences : « En affaiblissant les filières d’excellence par le départ de Pascal Stoller et en refusant d’assurer les conditions de travail et de sécurité nécessaires à la communauté éducative,on dispose de tous les ingrédients pour enfermer le lycée dans ses difficultés », résumant par cette phrase les craintes exprimées par le collectif de profs, d’élèves et de parents, confortés dans leurs revendications par le brusque départ de l’ancienne proviseure, qui a quitté le navire à moins d’une semaine de la rentrée, « à sa demande », selon la version officielle. Déterminés à « sauver Stoller pour sauver Suger », ils sont allés déplier leurs banderoles et scander leur colère dès mercredi devant le rectorat de Créteil. Se rassemblant encore vendredi devant Suger et redoublant d’ardeur pour aller manifester lundi matin devant le nouveau lycée de la Plaine à l’occasion de la visite de la présidente LR du conseil régional Valérie Pécresse (lire page 5), puis dans l’après-midi devant le ministère de l’Éducation nationale où un refus d’être reçus leur a été signifié.

Las, en dépit de la ténacité de cette mobilisation, qui compte aussi le soutien du député LFI de la 1re circonscription Éric Coquerel, l’administration campe sur sa décision qu’elle estime « ne pas avoir prise à la légère. Il ne s’agit pas d’une sanction, mais d’une mutation prise dans l’intérêt du service et dont les raisons sont strictement confidentielles », explique-t-on au rectorat de Créteil. Un devoir de réserve reçu comme « une marque de mépris »… 

Réactions

Quel message encore que cette manifestation, laissez les gamins aller en cours et allez au rectorat pour cela, laissez les enfants de nos quartiers.
Le mépris ce n'est pas le rectorat, mais ces profs qui au lieu de faire cours font passer leurs revendications comme essentielles pour les Francs Moisins, c'est une honte de prendre les étudiants de ce lycée en otages,pour une mutation forcée...Les syndicats sont toujours prêts à faire grève dans le 93, ils manquent pas des cours ces élèves pour un monsieur
Le lycée est mobilisé,? mais nos enfants vont rater leur rentrée, ils en pensent quoi ce collectif? Ils vont leur donner des cours pour rattraper leur retard? Ils diraient quoi si c'était leurs gamins dans ces conditions.? Je trouve cela injuste mais qui respecte nos enfants? certainement pas ces profs qui veulent en découdre avec leur rectorat.
pourquoi continuer à parler de cette mutation? elle a été décidée si on n'est pas d'accord, on a la justice et les recours, pas la grève à tout va, mais bon les fonctionnaires on les connait, moins j'en fais mieux c'est, mais leurs enfants sont ils dans ces zones prioritaires? les politiciens qui cautionnent et essaient de faire passer le bts comme outil de désenclavement, c'est pas toujours qu'un article suscite tant de réactions.allez au boulot.
Le mouvement exprime des craintes pour l'avenir de l'établissement? ah bon? sans ce monsieur le lycée coule? ça craint mais que vont devenir ces gamins des quartiers de la ville? la mutation d'un monsieur a un impact sur le futur du lycée, plus de choses possibles sans lui, pourquoi cette affirmation? Ce mouvement est composé de l'ensemble des profs, des administratifs, des surveillants, des personnels de ménage, des élèves? Ou juste les collègues de ce monsieur? plein de questions qui me travaillent car mon enfant est dans ce lycée. C'est un peu du n"importe quoi tout ça, pourquoi faire peur aux parents, aux élèves?
La mairie est toujours jamais contente, tout est bon pour faire échouer les projets de développement, y a un nouveau lycée, il ouvre attendons de voir, quant à Suger, apparemment ce n'est pas le rectorat qui gêne la rentrée mais un collectif qui empêchent les élèves d'étudier et qui aucun doute iront dans ce lycée. Monsieur Proult regrette de ne pas avoir d'infos sur le nouveau lycée, voir votre article à ce sujet, les élèves de suger partiront de leur lycée pour d'autres sur le territoire, non pas parce qu'il y a des nouveaux lycées mais parce que chaque fois ils sont pris dans des luttes, des combats d'intérêts qui ne les concernent pas, l'avenir est déjà sombre
Y a une paire d'années j'étais dans ce lycée pendant les blocus ( y en avait chaque année) nous on devait rester sur le parvis,voir les poubelles et les jeunes devant la grille, eux les étudiants du bTS passaient par le parking et avaient cours, pas nous. C'est vrai que c'est un pole d'excellence les autres pas de cours 'si pas grafff'. alors non ne demander pas encore aux mêmes de rater les cours pour vous.
waîe le lycée Suger toujours dans les affaires!!! Tout pour faire encore pour énerver les jeunes et que ça finisse en bataille rangée avec la police, ce collectif n'attend que ça pour pouvoir monter en puissance, un incident et une émeute. aLORS que ce BTS ne concerne pas du tout ces jeunes mais des étudiants qui viennent de bien loin ou de lycées privés. c'est bien une lutte mais une lutte pour maintenir le 93 dans la misère. suffit de voir le parvis du lycée, les jeunes traînent et la police qui va arriver pour surveiller le collectif et ça va partir en vrille, tout ça pour une mutation d'un prof
Cet article n'apporte rien de nouveau sur la situation du lycée et des enseignants concernés, il répète ce que beaucoup savent déjà c'est à dire qu'une poignée de gens veulent saborder l'établissement car leur collègue est parti. Le rectorat a pris une décision, il faut savoir écouter et attendre. le rectorat est sourd à leurs demandes qu'ils aillent crier leur rage et leur désarroi loin du lycée et laisser le quartier paisible. ça discute beaucoup sur ces affiches placées sur les arbres les habitants du quartier n'ont pas besoin de ce désordre. Messieurs Peu et Russier vos administrés veulent une rentrée en douceur pour leurs enfants. Le 93 n'est pas un laboratoire ou un tremplin pour les ambitieux.
Bon. Je vois qu'aucun(e) des intervenants a dessus a saisi la gravité de la situation. Ce lycée se trouve dans une zone difficile, la filière d'excellence qu'elle abrite aide a l'ouvrir au plan national, a donner une image positif. Une image qui rayonne sur tout le quartier. Cette filière a été monté de toute pièce par ce "monsieur" comme vous dites avec un dévouement hors pair, bien au delà de ce qu'un simple "prof" fait pour ses élèves. En mutant ce professeur le lycée sera affaiblie car la filière d'excellence risque tout simplement de disparaitre et , avec elle, le lycée tout simplement. Le quartier des Framboisins sera a nouveau enclavé, de plus en plus considéré comme de second zone ...c'est ça que vous souhaitez pour nos enfants? Je suis parent d"élève dans ce lycée et je soutiens a 100% le mouvement, ce n'est pas une simple " mutation" mais un calcul savant de la part du rectorat au détriment de nos enfants et de leur avenir.
moi je dirai juste 'A force de cris et de boucan, ce collectif va vider le lycée et le quartier sera vide'
@ALDJIA ils veulent que les parents aient peur ils s'en fichent de vos enfants qui ne sont pas dans le BTS et ne seront jamais dedans, c'est la loi du 93
Les slogans de ce mvt sont risibles, maintenant on demande des moyens pour suger pour que les gens adhérent à ce mvt, si ce monsieur est repris, ce mvt retournera dans son BTS et ne cherchera plus après les moyens du lycée Les slogans de ce mvt disent ' respect pour Suger' le respect c'est de laisser les enfants aller en cours normalement sans crainte. ça c'est le respect le vrai
en réponse à Poppo les élèves du BTS ne viennent pas des Francs Moisins,ni Framboisins ( c'est où à Saint Denis), ni de lycées en zone prioritaire, pour beaucoup, nous on veut des cours pour nos enfants pas qu'un collectif sabote la rentrée, quelle gravité de la situation? Un monsieur part et le lycée aussi? si le BTS disparaît les autres filières aussi? Vous avez le droit de soutenir le mvt mais beaucoup de parents ont en ras le bol de voir leurs enfants pris en otages, oui car c'est une prise d'otage, cette filière ne disparaitra pas puisqu'il y a un chef des travaux, laissez lui le temps de faire les choses le prof muté ne s'occupait que de 120 élèves et pour les autres 1000 élèves du lycée, leurs profs ne sont ils pas compétents aussi? C'est pas sympa pour eux et elles qui travaillent là bas .D'ailleurs le quartier des Framboisins n'existe pas à saint denis, Poppo, c'est Francs Moisins.Un calcul savant du rectorat que de muter ce prof? l'avenir des enfants en danger? faut faire un bts audio-visuel avec ce monsieur pour avoir un avenir, le soir quand mes filles rentrent seules elles sont en danger, quand je vois les enfants rentrer seuls de l'école car leurs parents travaillent ils sont en danger, quand je vois la queue des gens à la sous préfecture, pas loin de la mairie, eux sont en danger, mais pas nos enfants sans ce monsieur.
Poppo faut pas tomber dans la théorie du complot que le rectorat a fait ça pour que le quartier devienne une seconde zone y a aucun rapport entre la mutation de ce prof et la paix dans le quartier. Les gens du Francs n'ont pas besoin de ce monsieur pour que leur quartier soit calme ou explose.Ce quartier a existé, existe et existera sans ce professeur.
moi une seule chose à dire BONNE RENTREE
Poppo, personne ne vous demande pas de ne pas soutenir ce mouvement mais certains intervenants veulent juste laisser les élèves leurs enfants dans ces zones difficiles faire une rentrée normale et aller en cours, personne ne met en doute le dévouement hors pair de ce monsieur, mais certains intervenants veulent juste que les élèves leurs enfants ne soient pas otages, mais quant à l'orthographe des Francs Moisins qui devient Framboisins preuve en est que ce quartier vous semble bien inconnu ou très éloigné. ( C' est Le Franc Moisin/ Le Franc/ La cité des Francs Moisins), les noms de fruits pour les cités c'est très exotique mais pas fantastique du tout.
@le JSD - 3ème article sur Stoller !!! Je comprends que la mission que l'on vous ait donnée est de "sauver le soldat Stoller" mais la manip. devient grossière ... Faites comme Le Parisien un article sur les ordures qui s'entassent au Franc-Moisin et qui régalent les rats, faites un article comme Libé sur le règlement de compte à Jacques DUCLOS avec le confinement des élèves de maternel de l'Ermitage ...
Popotin que racontez-vous, j'habite les FM depuis des années et je peux vous dire qu'à l'échelle de notre quartier ce BTS de 120 élèves sur + 1200 n'apporte RIEN. C'est à nos élus de changer les choses dans notre quartier ce qu'ils refusent de faire depuis des décennies. Ce serait donc à ce M. Stoller qui aurait à lui seul monté de toute pièce cette filière(il est trop fort) que "ce quartier ne serait plus considéré comme étant de seconde zone". Cela se saurait s'il est dans ce lycée depuis 23 ans. Qu'il porte plainte si,il est dans son bon droit, que ses supporters laissent nos enfants tranquilles et qu'ils s'occupent de leurs mômes qui doivent etre scolarisés hors du 93 ou dans le privé. Il paraît que devant le lycée, on trouve les jeunesses communistes de SD, les proches de peu & co et ces fameux enseignants du lycée. J'ai bien envie de dire aux gamins du quartier de de demander à leurs profs si leurs enfants ont bien été scolarisés dans des lycées prioritaires du 93. Cela m'étonnerait beaucoup.
Je suis mort de rire 12 étudiants à recrutement dans une section gestion de production qui n'a pas besoin de matériel particulier et nous, nous 32 dans notre classe originaires de Saint-Denis. La classe de mes copains et copines de RH de l'an passé ont tous eu le bac(100% de réussite), elle est chez ces jeunes l'EXCELLENCE et personne ne connaît stoller, je leur ai posé la questions. Moi,je ne sais même pas qui il est ce mr stoller il m'est arrivé de croiser les étudiants qui nous reagardaient bizarrement et que nous ne connaissons pas du tout.
Alors maintenant,ils ne disent pas les francs moisins mais les framboisins. Je pense que se message est envoyé par 1 bobo, sa fille elle doit etre en court pendant que sa mère est devant le lycée. Que Russier,peu et tout leurs potes s'occupent de ses habitants et pas de stoller qui ne doit même pas habité saint Denis.
cet article me semble inutile, sans aucun jugement de ma part, c'est le 3 ème que vous rédigez sur la mutation de cet enseignant, c'est beaucoup il me semble, il y a tant d'autres thèmes à traiter sur notre ville, moi je parlerai des trois i = ' insalubrité' 'insécurité' 'incivilité' voilà 3 thèmes que vous pourriez traiter, cela paraîtrait moins subjectif et moins orienté.
je ne comprends pas pourquoi les élus se mêlent de cette mutation, le rectorat c'est au niveau de l'académie, Créteil, monsieur le maire regardez l'état de la ville, et quant à l'intervenant Poppo c'est de l'irrespect que de dire que les FRANCS MOISINS ( framboisins, fraiseboisins,raisinboisins), serait fichu sans cet enseignant 'hors pair' qui s'occupe de 120 élèves triés sur dossier, quel remerciement pour les professeurs de Garcia Lorca par exemple,qui eux se battent pour nos enfants, et qui toutes les raisons du monde de faire grève, mais ils se battent encore et encore, alors non ce professeur muté n'est pas le pilier de notre quartier, même si le maire ou autres disent le contraire,
le lycée disparaît si le BTS disparaît selon l'intervenant Poppo, c'est franchement à rire mais de qui se moque t on? Ce BTS serait le coeur du lycée? mais les autres filières servent à quoi alors? un calcul savant? Le personnel du rectorat se réunissent pour plomber l'environnement de saint denis? c'est un peu fort de café! le rectorat gère l'une des académies les plus grosses en effectifs et essaient de palier aux problèmes avec plus ou moins de réussite, moins je le concède, ce calcul savant n'existe pas, cette mutation a été le résultat d'une inspection, comme tous les professeur sont inspectés, il a un emploi contrairement à beaucoup du quartier qui galèrent, alors oui les lycéens doivent pouvoir étudier.
Mourad bien vu, 3ème article pour une mutation, forcée ou pas, ça fait beaucoup, y a tant de choses à dire sur notre ville, quelle idée qu'à le JSD de rester sur cette mutation? Saint Denis mérite autre chose que d'avoir à la une d'un journal une mutation d'un professeur,rien sur l'ouragan Irma qui ravage les Antilles, ça c'est un sujet qui mériterait d'être traité, la mort du jeune rue de La Ferme, c'est bien pire qu'une mutation, non?
Ah ah! J'ai vu les BTS de SUGER devant mon lycée. Ah, oui c'est sur, ils viennent de saint Denis a 25% soit 30 environ et 30% de section pro soit 36 environ. J'ai demandé à des potes s'ils les connaissaient aucun n'a dit OUI. NON, ce BTS à 1 ou 2 exceptions près ce BTS n'est pas pour nous. Mon père qui a qui a perdu son emploi injustement l'année dernière qui le défend.
Je suis écoeuré de voir comment on nous traite encore, on parle de cette mutation qui enclaverait notre quartier? venez donc chers profs en grève nous aider à chasser les rats qui pullulent dans la cité, le retour de votre collègue serait la solution à notre désenclavement apparemment?les rats partiraient ils s'il revenait? Qui êtes vous pour dire qu'on a besoin de ce BTS pour que notre quartier brille et soit connu , nous voulons des services publics qui fonctionnent, une mairie et des élus qui nous soutiennent et arrêtent de perdre du temps à se battre pour des choses qui ne sont pas essentielles. Venez avec vos appareils photos et votre matériel voir la vie de notre quartier, avec ou sans votre collègue, ce sera pareil! C'est vraiment se foutre du monde que de mettre ensemble une mutation et la paix dans un quartier, très insultant! Quant au JSD pensez à nous les citoyens et faites un article sur ces rats qui nous gâchent la vie plutôt que sur des gens qui le soir rentrent chez eux au propre, de l'autre côté du périphérique, pour beaucoup qui se permettent de venir nous dire que leur collègue désenclave notre quartier§ c'est choquant, mépris total pour le 93 comme toujours.
LE MEPRIS du rectorat qui a le droit de réserve, mais le mépris c'est surtout vos banderoles qui prennent les habitants de ces quartiers pour des neuneus qui auraient besoin de ce monsieur pour être meilleurs.
« Regardez tous ces cadavres de rats ! s’exclame, avec une moue de dégoût, une habitante de la cité du Franc-Moisin, à Saint-Denis. Il y a en a partout et beaucoup plus que d’habitude ! Avant, on les trouvait dans les ordures la nuit, maintenant, ils se baladent sans crainte la journée. » Tout est dit, voilà les vrais problèmes du quartier pas cette mutation mais pas du tout.
Cé la 1ère fois qu'1 article est si commenté....
Poppo, faudrait un tant soit peu savoir écrire le quartier dont vous parlez et dont nous habitants du quartier vivons c'est à dire les "Francs-Moisins" au pluriel ou au singulier "Franc-Moisin"et pas "Framboisins". Cela reflète bien la méconnaissance que vous avez de la dite "zone" difficile que vous prétendez défendre mais dont vous ne semblez connaître en rien visiblement. Vous vous trompez en disant que l'image de cette filière rayonne sur tout le quartier. Malheureusement, non. Cela aurait été plus efficace de parler du lycée et de la situation personnelle de cet enseignant. "Zone", quartier "enclavé", "sauver le quartier"... vocabulaire de personnes extérieures au quartier, à la cité et qui n'y vivent pas. Pour moi, c'est du mépris et encore plus du mépris d'utiliser le quartier quand ça arrange une poignée de privilégiés . Encore plus méprisant les propos de certains enseignants qui ont dit combattre le fait que des lycéens voulaient partir du quartier ou de Saint-Denis après leur études. S'ils trouvent du travail et des opportunités ailleurs, en quoi ils n'en auraient pas le droit? Le vrai désenclavement, il se situe surtout et d'abord dans l'esprit de beaucoup et en particulier de ceux qui ne vivent pas dans le quartier, dans les cités et ne savent pas ce qu'on vit au quotidien. Notre quotidien du moment outre que les lycéens soient privés de cours, c'est l'amas de dépôts d'ordures sauvages qui nous font cohabiter avec une invasion de rats, le retour des cafards et des punaises de lits. De simples feuilles d'information pas claires scotchées de-ci de-là, trop de boulot pour les gardiens par rapport à la surface, aux déchets et un ou deux chats pour faire fuir l'invasion des rats. Beau rayonnement, n'est-ce pas?
05 septembre 2017 Poppo faut pas tomber dans la théorie du complot que le rectorat a fait ça pour que le quartier devienne une seconde zone y a aucun rapport entre la mutation de ce prof et la paix dans le quartier. Les gens du Francs n'ont pas besoin de ce monsieur pour que leur quartier soit calme ou explose.Ce quartier a existé, existe et existera sans ce professeur.
On m'avait dit de venir lire les commentaires à ce sujet, c'est intéressant car toute une histoire pour un professeur qui a toujours un job et qui ne vit même pas ici qui désenclave le quartier c'est divin! Pourquoi il fait pas chef de travaux au ministère pour désenclaver Marseille Nord, Roubaix, Vaux en Velin, Toulouse Mirail, Strasbourg Neuhof, la liste est longue.
Contrairement a ce que vous semblez croire je ne suis pas parent d'élève du BTS...et contrairement a vous Maya je reste correcte ( je pourrais vous traiter de Maya l'abeille comme vous me traitez de Popotin.....) On voit votre niveau. Je vous cite" qu'ils s'occupent de leurs mômes qui doivent être scolarisés hors du 93 ou dans le privé...." .......a bon entendeur
Assez nouveau dans la quartier je trouve que Framboisins est plus sympa....mais bon, il n'y a apparemment pas d'humour ici....C'est bien dommage.
Qui est donc ce pascal stoller qui a eu droit à 3 "une" dans le JSD et en faisant des recherches à plusieurs articles. Aurait-il baissé le chômage à Saint-Denis, serait-il prof de gamins de quartiers difficiles, aurait-il participé à des actions caricatives dans notre ville. Qui est donc cette personne adulée par les élus' Russier,peu,bakayoko,coquerel...habite-t-il à SD au milieux des gravas, des logements insalubres, des nuisances....Qui est donc ce MONSIEUR? Arrêtez de prendre nos enfants en otages mrs et mmes les nantis dont les enfants ne côtoierons jamais les nôtres, leurs étudiants y compris.
Non poppo il n'y a pas d'humour ici on ne rigole pas avec la misère des gens si framboisins vous plait ça révèle à quel point vous ne connaissez pas le quartier où vous vous êtes installé donc non on ne rigole pas avec l'éducation de nos enfants c'est un sujet sérieux donc pas le temps pour l'humour cette grève est inutile et ce 'prof hors pair" que vous le vouliez ou pas n'est pas le pilier du quartier mais c'est du délire ! Alors soutenez ce monsieur mais avec respect et moins de mépris pour nous les habitants car votre idée que ce lycée tombe sans BTS est faux demandez aux élèves comment ils sont vus par ces étudiants du BTS
Wa on est aux framboisins ! Stoller c'est Suger ! Moi je suis qui alors ? Un ancien élève qui peut vous dire que jamais on pouvait sortir du lycée sans surveillant les BTS oui ils fumaient dans le lycée alors l'excellence c'est respect des autres c'est la 1ere fois que je lis tant de commentaire tus c'est un malaise car c'est lourd de prendre ce quartier pour un ghetto qui a attend son sauveur
Popo vous pensez vraiment que ses enseignants ne scolariseront pas leurs enfants dans des lycées autres que ceux du 93 (quartiers populaires) ou dans le privé. Vous êtes bien naïf et donc nos enfants n'auraient pas droit aux mêmes nombres d'heures de cours que dans le privé ou à Paris? Be cool!
Poppo Maya parlait des profs grévistes quand elle dit qu'ils s'occupent de leurs mômes qui sont dans lycées dans le privé ou hors 93 alors faut pas essayer de les justifier oui cette dame à raison ces profs grévistes n'ont pas leurs enfants dans les lycées du 93 sauf si privés alors poppo oui nos enfants sont otages ces profs grévistes se battent pour l entre soi demander aux gamins des francs ce qu'ils en pensent puisque vous y vivezl
Maya et poppo pas d'humour mais juste respect des lycéens et au boulot ces profs qui perdent du temps et celui des parents d'élèves et le jsd devrait s'intéresser à autre chose que cette mutation vos lecteurs dont moi sommes déçus car c'est comme du rabâchage limite lavage de cerveau donc svp passer à autre chose que cette nouvelle mutation ce monsieur a un poste il n'est pas licencié alors il faut laisser le jsd parler de vrais problèmes ;-);-);-);-):-P
C'est sur qu'ils viennent de saint Denis les étudiants de ce BTS ? C'est pas trop le cas j'en ai vu ce matin sur le parvis mais si on a besoin d'eux pour rayonner alors chapeau de vous aventurer ici pour notre bien! Désenclavez nous! Nous les pauvres de saint Denis: gerbant
Là c'est lourd lâchez nous avec. Cette affaire faut pas dire n'importe quoi on a pas besoin de ce monsieur pour vivre aux Francs et les élus arrêtez d'utiliser notre quartier pour sauvé un pote à vous débarrasser nous des rats prolonger le t8 et nettoyer la ville des ordures partout des poubelles ouverte voilà un combat pas une mutation ou bien ?
Yakka rebaptiser le lycée Stoller tout le monde sera content
Miskines les Francs leur pilier est parti
Apparemment nos enfants seront pris en otage demain par ces enseignants. J'espère qu'ils ne les empêcheront pas d'aller en cours. Tout ce vacarme me dégoûte, il n'a pas perdu son boulot, il garde apparemment un même poste dans un autre lycée. Et le soir je suppose que vous veillez à ce que vos enfants aient bien eu cours,fait leurs devoirs et surtout bien eu leurs profs à domicile, néocolonialisme quand tu nous tiens.
Chers élus, vous n'avez pas le temps de recevoir vos administrés, mais vous avez du temps pour ce stoller. Réunions à la mairie,devant la basilique,le nouveau lycée,le rectorat, le ministère, au marché,à plusieurs reprises devant le lycée SUGER... Et pendant ce temps la ville se dégrade, qualifiée d'1 des villes la + sale de France, chômage en hausse.... Occupez-vous plutôt de votre ville.
PMF 06/09/2017 - 20h16 Amusant de constater comment les enseignants s'indignent du fait que leur collègue n'obtienne pas le poste qu'il occupait, nous dit on, "de facto" (?), alors que les mêmes hurlent dès qu'on évoque un recrutement des personnels au niveau de l'établissement. Un grand classique, d'ailleurs, quand un contractuel apprécié est obligé de quitter son poste au bénéfice d'un titulaire inconnu de tous. Certains profs sont parfois même prêts à pétitionner auprès du rectorat ! L'EN, terre de contrastes...
Dans plusieurs commentaires, je lis le terme "néocolonialisme" ... c'est exactement cela ; je préciserais même "paternalisme néocolonialisme". Certains profs sont sincèrement persuadés que les habitants des quartiers, les parents d'élèves et les élèves eux-mêmes sont trop abrutis pour savoir où est leur intérêt ... alors il faut leur montrer le chemin. Hier (entrée des BTS), une prof de Suger m'a qualifié de "planqué de Paris VIII" ... contrairement à elle qui a toujours été volontaire et jamais hésité à mettre "les mains dans la cambouis". Question : c'est quoi le cambouis ... ou plutôt c'est qui le cambouis ?
Les élus débarrassez de cette réputation de ville sale et dangereuse, pourquoi perdre du temps à soutenir un monsieur que les habitants ne connaissent pas? Pourquoi toujours nous faire croire que l'on doit attendre un sauveur pour nous en sortir? On peut le faire sans ce monsieur, on n'a pas besoin d'attendre que qqn vienne nous dire comment nous en sortir, on n'est pas des enfants, toute cette énergie pour un seul homme toute cette implication mettez la au service des habitants.

Pages

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.