Lutte contre le béton et le pognon
/ Sauvons le complexe sportif Mandela à Saint Denis !

Nom ou initiales: 
Leymonie

Sauvons Mandela à Saint-Denis - Collectif citoyen·mercredi 7 juin 2017

La ville de Paris souhaite faire main basse sur le complexe Nelson Mandela à Saint-Denis. Son projet est de raser le complexe pour y construire des bureaux et quelques mini-terrains de Foot pour donner le change à la population. Mais les dionysiens et les utilisateurs du complexe ne sont pas dupes car il s’agit là d’une opération immobilière déguisée. C’est également l’opposition entre le sport business et le sport associatif et participatif.
En effet, les clubs sportifs aujourd’hui implantés sur le complexe Nelson Mandela sont administrés par leurs adhérents sportifs et bénévoles. Ce fonctionnement guidé par la loi de 1901 garantit un fonctionnement démocratique du sport et il est également un outil de l’apprentissage de la citoyenneté pour les plus jeunes. Ces clubs, regroupent des adhérents d’âges, d’origines socioprofessionnelles et culturelles garantissant l’intégration de tous et le bien vivre ensemble. Ces clubs sportifs cohabitent en bonne intelligence avec les habitants de La Plaine Saint-Denis et les salariés des entreprises voisines qui profitent du complexe à l’occasion d’une pause déjeuner ou d’un match entre « Copains ».
Demain si nous laissons faire, le complexe Nelson Mandela sera remplacé par des bureaux et quelques équipements sportifs et événementiels, administrés par une association elle-même financée par l’optimisation fiscale de grands groupes bancaires, du BTP et autres grandes fortunes de l’industrie cosmétique. Sous couvert de création d’emplois et de charité, il sera offert aux plus jeunes des activités encadrées par des éducateurs et pour les autres un accès payant. Ainsi, nous serons témoins de la transformation de nos sportifs-citoyens en consommateurs. Nous verrons naître un modèle d’exclusion où les moins riches qui ne font pas partie des catégories aidées, les personnes dont les aptitudes physiques ne sont pas ou ne sont plus en adéquation avec l’offre sportive imposée par les mécènes et sponsors se verront exclus de l’accès au sport.
Dans les prochains mois des travaux de forage du «Grand Paris» vont utiliser une partie du complexe Nelson Mandela. Ces travaux n’entravent pas le bon fonctionnement des activités sportives du complexe à la seule exception faite du parking qui sera supprimé pour créer la zone de vie du chantier. La suppression du parking associée au fait que le stationnement soit devenu payant et limité à deux heures autour du complexe conduit à chasser les utilisateurs, sportifs et bénévoles qui n’ont pas accès aisément aux transports en commun. En effet, s’il faut moins d’une dizaine de minutes pour aller du Complexe au centre de Paris, il faut parfois plus d’une heure le soir pour les dionysiens et habitants de Plaine Commune pour rentrer chez eux en bus et tramway.
Pour exemple, dans une section, 10 des 12 entraîneurs bénévoles et salariés ne pourront plus assurer les cours. Pourtant dans le projet initial, le parking n’était pas impacté par les travaux. Il y a bien une volonté pour détruire le tissu associatif en excluant une majorité des sportifs et bénévoles. Nous voyons là une stratégie visant à faire du complexe Nelson Mandela une coquille vide et préparer le futur projet immobilier.
Le collectif citoyen « Sauvons Mandela à Saint-Denis » demande qu’une solution soit mise en place pour que la zone de vie du chantier de forage soit installée à un emplacement qui ne gêne pas le fonctionnement de la vie associative et sportive du complexe comme prévu initialement.
Le collectif citoyen « Sauvons Mandela à Saint-Denis » demande l’arrêt de toutes velléités de la ville de Paris sur le complexe Nelson Mandela et ainsi, laisser vivre et prospérer un sport associatif et participatif administré par les sportifs pour l’accès au sport pour tous.
Le collectif citoyen « Sauvons Mandela à Saint-Denis » demande que le model d’exploitation du complexe qui assure un service efficace et reconnu sur le territoire de Saint-Denis soit conservé.
Pour nous aider, signez la pétition : http://www.mesopinions.com/petition...

Collectif Citoyen « Sauvons Mandela à Saint-Denis »

Lutte contre le béton et le pognon

Réactions

C'est moi ou on comprend rien à cet article?
Question essentielle à laquelle il ne répond pas: pourquoi la ville de Paris viendrait dicter le devenir de ce rare équipement sportif sur le sol de la ville de Saint-Denis?
Sans réponse à cette question, c'est imbitable.

@Anthony
Parce que Paris c'est l'état, c'est les méchants et la mairie de St-Denis sont les gentils

la "Lutte contre le béton et le pognon" commence par remettre objectivement en question la candidature de M. Peu !! Cumulard et professionnel de la politique... Depuis + de 30ans dans le système... Le foncier c'est sa marotte pas touche "à la bétonisation" allez à sa rencontre, c'est le moment ! Demandez également des vignettes de stationnement résidentielles ou insufflez la création de vignettes de stationnement spéciales "professionnelles". Courage nous vous soutenons contre la suppression de ces rares coins végétalisés et de "respiration vitale" ennemis n°1 du territoire, hélas !!

@Anthony C, en bref petite précision : la ville de Paris est propriétaire du terrain et le loue depuis plusieurs décennies à une caisse sociale d'EdF qui le gère et l'ouvre à plusieurs clubs sportifs. Plusieurs centaines de personnes de 7 à 77 ans, habitants de Saint Denis et d'ailleurs, viennent chaque semaine y pratiquer leur sport favori. (foot, tennis, tir à l'arc...) A noter qu'il y a également des jardins familiaux impactés par ce projet d'immobilier de bureaux.
Mais la ville de Paris veut profiter des travaux du grand paris pour rentabiliser ces hectares. Je vous engage à vous connecter sur notre page "Sauvons Mandela..." , l'aimer et signer le manifeste, ça nous rendra un grand service pour essayer de sauver ce coin végétalisé de Saint Denis.

https://www.facebook.com/SauvonsMandelaSaintDenis/
Merci d'avance

@Abdel et Denis :
Ni la Mairie de Saint Denis ni Monsieur Stéphane PEU ne sont en cause dans cette histoire.

Le vrai problème vient de la ville de Paris qui pense qu'un équipement sportif n'est pas très utile et surtout moins rentable que des immeubles de bureaux. Nous espérons un soutient de notre ville et pourquoi pas de Plaine Commune.
Notre but n'est pas de contester ou d'empêcher ces travaux nécessaires au projet du grand Paris ; notre but est d'obtenir que le parking reste accessible pour permettre une utilisation normale de ces équipements. C'est la condition pour garder le complexe Mandela ouvert à terme, car dans ce quartier, il est impossible de se garer, places étant très rares et payantes (2,50€/H)

Même chose, allez sur notre pages FB, likez, signez.
https://www.facebook.com/SauvonsMandelaSaintDenis/

Merci à vous.

@Abdel et @Denis : vous êtes si formidablement remplis de haine contre la municipalité et S. Peu que vous les amenez sur le tapis... même quand ils n'ont rien à voir avec le sujet. C'est obsessionnel, vous en rêvez la nuit, ou quoi ? En tout cas, merci @Laurent, qui apporte les informations précises et utiles pour comprendre ce qui se joue.

Fréquentation annuel de complexe N. Mandela 120 000 personnes !

Nelson Mandela n est pas le seul dans cette situation. Le complexe sportif Léo Lagrange Paris 12eme est aussi dans le collimateur de la ville.

https://ifsll.org/

Etant membre du comité directeur et assistant entraîneur au sein de la section tir à l'arc au complexe Mandéla, je ne pourrai plus venir prodiguer mes conseils envers les utilisateurs.

Bonjour.
@Mdr.
Bien sur que S. PEU et L. RUSSIER sont concernés, même si le terrain appartient à la ville de Paris, c'est encore la municipalité qui donne le permis de construire. Et S. PEU jusqu'à preuve du contraire est en charge de l'urbanisme...? Non???
Il pourrait à minima se positionner. Mais le champion du béton va vouloir encore et toujours plus de béton...

@Azzedine, chacun sa spécialité : les champions de la contradiction veulent porter contre vents et marées encore et toujours plus de contradiction... et les champions de l'imbécilité idem...

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.