À la une En ville

Technologie au collège
/ RoboCup puissance 5

Samedi 5 mai se déroulait à Bordeaux (1) le concours de robotique RoboCup. Cinq élèves du collège Pierre De Geyter y ont participé.
Agathe, Yassin, Abderrahmane, Petar, Jehane et leur professeur Laurent Cabannes se sont classés 4e du concours national Robocup
Agathe, Yassin, Abderrahmane, Petar, Jehane et leur professeur Laurent Cabannes se sont classés 4e du concours national Robocup

Le principe de la Robocup est simple : des jeunes âgés de 11 à 19 ans doivent présenter un robot capable d'effectuer les différentes épreuves proposées. Pour la région Île-de-France, ce sont cinq élèves de 3e du collège De Geyter qui ont mis en scène leur progéniture. Parcours d’obstacles, montée et descente d’une pente, mettre des balles dans un bac, les élèves ont travaillé sur ce projet pendant plusieurs mois.

Cohésion et esprit d’équipe

C’est grâce à Laurent Cabannes, professeur de technologie depuis treize ans et à De Geyter depuis douze ans, qu’Agathe, Yassin, Abderrahmane, Petar et Jehane ont participé au concours RoboCup Junior. « J’ai rencontré le président de RoboCup France au Salon de l’éducation et il m’a motivé pour y inscrire mes élèves », relate l’enseignant. Et les élèves ont répondu à l’appel. « Lorsque le professeur a proposé le projet, je me suis désigné tout seul parce que j’aime beaucoup la technologie », raconte Abderrahmane, concentré derrière ses lunettes sur l’ordinateur. Concentration, cohésion et esprit d’équipe sont de rigueur pour pouvoir mener à bien ce projet sous le regard attentif et teinté d’admiration de M. Cabannes. « J’ai essayé de faire une équipe mixte avec des élèves des différentes classes et ils sont géniaux », confie-t-il.

À quelques jours de l’épreuve, les cinq jeunes, âgés de 14 à 15 ans, étaient enthousiastes et fiers de présenter leur création. Tout aux dernières modifications de la programmation du robot, Jehane se livre : « Je suis un peu stressée parce qu’on est les seuls à représenter l’Île-de-France. On est très attendu, d’après ce que le président de RoboCup France a dit au prof. » Agathe ajoute : « Je suis plutôt optimiste pour certaines des épreuves, et puis notre prof nous rassure beaucoup. » Yassin, joyeux et blagueur, l’affirme : « Il n’y a pas de raisons qu’on ne réussisse pas là-bas si on y arrive ici ». Et il dit juste. Après plusieurs tests, le robot semble répondre aux ordres. Le professeur est ravi, les élèves tout à la joie d’avoir réussi la programmation. « On ne va pas se ridiculiser, notre robot est pas mal », annonce M. Cabannes. Yassin ajoute avec un grand sourire : « Pas difficile, quand on a le meilleur prof de technologie de la terre (rires). »

Hanane Mokrani (stagiaire)

(1)   Les collégiens de De Geyter se sont finalement classés 4e au concours national.

Réactions

Bravo aux élèves du lycée De Geyter. Les robots sont une nécessité avec le vieillissement de la population. Dans plusieurs hôpitaux américains des robots ont été déployés, ils naviguent de manière autonome dans l'hôpital, accomplissent des tâches administratives, observent les patients, et détectent des maladies. Cela rassure les patients. L'arrivée des robots dans les hôpitaux représentera un gain de temps important et épaulera le personnel médical.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur