@ vous

Respect et dignité
/ Respect et dignité doivent prévaloir sur la loi du plus fort !

Nom ou initiales: 
Mobilisé.e.s

Communiqué depuis Saint-Denis 1er décembre 2017

A Saint-Denis, mardi 28 novembre, des membres de La France Insoumise avaient proposé aux habitant-e-s, salarié-e-s, ainsi qu’aux syndicats, associations, partis, collectifs, élu-e-s, une première rencontre avec la volonté de mettre en commun leurs réflexions sur la recrudescence d’agressions et d’actes de violence dans la ville.
Des membres de plusieurs associations et collectifs, « Debout contre les trafics », « Collectif d’habitant-e-s SFC et environs », la CNL, « La vie ensemble pas la loi du plus fort, « Touche pas à ma ZEP », des actrices et acteurs de la vie politique et sociale, des élu-e-s, se sont retrouvé-e-s et ont partagé leurs analyses.

Ce qui les conduit à dire : Ces violences ne sont pas nouvelles, nous ne les découvrons pas, nous les combattons depuis des années, sous toutes leurs formes.

Les violences qui sont imposées aux habitant-e-s de nos quartiers et privent de perspectives nos enfants sont insupportables. Elles trouvent leur origine dans la violence sociale que nous subissons. Elle pousse à la marge de la société les plus fragiles et plus démuni-e-s d'entre nous, empêche nos enfants de se construire dans la dignité et le respect. Tout cela alors que la politique nationale suivie oblige des associations à mettre la clé sous la porte, appauvrit les services publics, rabote toujours plus les budgets des villes…
Ici la République recule de par les choix des gouvernements successifs, et ce sont les logiques mafieuses qui s'infiltrent dramatiquement dans notre quotidien.

Respect et dignité doivent prévaloir sur la loi du plus fort !

Toutes les bonnes énergies doivent se rassembler pour lutter efficacement contre les violences et les trafics qui pourrissent la vie des habitants au quotidien depuis trop longtemps, en s’appuyant sur les actions et les mobilisations déjà menées dans certains quartiers. Les citoyen-ne-s ont des capacités d’initiatives qu’il faut renforcer, accompagner dans la durée et aider à s’étendre sur toute la ville ; tout en organisant à l’échelle de la ville, selon une fréquence à définir, des moments d’échange et de réflexion communs sous forme d’assises, de colloques, etc…

Les participant-e-s ont décidé de favoriser la convergence de celles et ceux qui veulent se parler, travailler ensemble, se coordonner.

Ils/elles ont décidé de dire aux forces organisées et aux élu-e-s, que citoyen-ne-s, collectifs, associations, devront prendre en charge ces problèmes eux-mêmes et, qu’au-delà des prises de positions, il nous faut agir ensemble.

Une nouvelle réunion est prévue en janvier.

Respect et dignité

Réactions

... C'est cela, oui ... mais en clair, vous roulez pour qui exactement ?

J'ai ma petite idée ...Je suis certain que Monsieur le Maire à la même idée que moi ...

Mourad, faire des réunion, pour faire croire que c'est une priorité, c'est ce moqués des dionysiens. Certains de ce parti sont contre les violences policières et du collectif, Pas la loi du plus fort. C'est une supercherie et faire des réunions pour noyer le poisson.

Bonjour
Comment faire semblant de découvrir les choses ???
Simple, faire preuve d'étonnement et de pseudo empathie...

Ils semblent découvrir l'état de la ville et ils disent "ah oui c'est violent Saint Denis"

Sans deconner...

Ps: je rappelle à ses messieurs de la France insoumise de saint Denis, qu'un certain Patrick B, a appelé à voter pour Macron au premier tour.
Je vous laisse à votre conscience.

Saint-Denis ville la plus criminogène depuis 10ans, tous les voyants sont passé au rouge depuis 10ans et nous avons un type qui vient de s'en rendre compte ces jours-ci...MDR
Non seulement, il ne s'en est pas rendu compte pendant toutes ces années alors que c'était devant ses yeux et que les Dyonisiens passent leur temps à s'en plaindre, mais en plus de cela, ce type veut nous donner la solution, c'est comme le médecin qui n'a jamais réussi à vous diagnostiquer un rhum pendant 10ans et maintenant il essaye de nous vendre le remède contre la grippe. Cela fait bien longtemps qu'on écoute plus ce médecin charlatan et qu'on essaye d'en trouver un, digne de ce nom.

Pas très courageux quand même Laurent Russier !

Quand c'est Philippe Caro qui s'oppose à visage découvert et qui surtout assume, il se ramasse des diatribes furieuses ... Quand c'est Bally Bagayoko qui lui fait maintenant régulièrement des enfants dans le dos de manière sournoise à travers son collectif " France Insoumise Saint-Denis", on attend toujours sa réaction ...

Sinon comme le dit Azzedine et Abdel, il y a quand même un gros foutage de gueule de vouloir transférer aujourd'hui la responsabilité des violences et de la délinquance sur le seul Russier (et donc le PCF) alors que ce "collectif" (à seul et unique objectif électoral) cogère la ville depuis des décennies.

La violence et la délinquance ne deviennent "insupportables" (comme l'écrit le "collectif") que quand on a une visée électorale.

@Mourad Et c'est d'autant plus une blague que les membres de ce collectif sont les premiers opposants à toute mesure sécuritaire : cameras, policiers, police municipale... et sont les premiers à soutenir les "victimes" de l'Etat raciste : c'est pas de leur faute s'ils sont dealers / violents / ... c'est la faute du système.

@st denis

Exact !!!

Je viens de vérifier : Bagayoko et ses porte-flingues ont voté contre ou se sont obstenus sur toutes les mesures sécuritaires proposées par Paillard et Russier ... et ça veut maintenant l'ouvrir ... aucune crédibilité ... même pas en REVE ...

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.