En bref

Réorganisation des forces de police
/ Réaction des élus FdG

Le Parisien du 23 mars révélait qu’une réorganisation des forces de police du département était à l’étude et que son application aboutirait à ce que ne subsistent que dix commissariats centraux de plein exercice en Seine-Saint-Denis. « Si cette restructuration venait à voir le jour, elle serait une fois encore un très mauvais signal donné aux villes populaires, éloignerait encore un peu plus les forces de police des habitants et accentuerait les fractures territoriales subies par nos populations en raison du recul des services publics », ont réagi les élus Front de gauche de Saint-Denis. Ils demandent au contraire « la refondation des missions de police en lien avec l’idée d’un service public, au plus près des problèmes des citoyens », et précisent qu’avec cette restructuration « les habitants de Seine-Saint-Denis seraient encore une fois traités comme des sous-citoyens ».

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.