pour la piétonnisation de Saint-Denis
/ Que vaut la vie d'un piéton dans le quartier Pleyel ?

Nom ou initiales: 
piéton_seine_saint_denis

Jeudi 22 juin 2017 la ville de Saint-Denis a autorisé un défilé de motos Royal Enfield dans les rues de la partie sud de la ville. Quel symbole. En mars 2014 le programme de la liste Ensemble nous sommes Saint-Denis contenait le développement des modes de circulation douce. Les promesses électorales ne sont-elles faites que pour celles et ceux qui les écoutent ? Faut-il rappeler le nombre de dionysiens(nes) gravement/mortellement blessés par des automobiles depuis cinq ans ? Que vaut la vie d'un piéton dans le quartier Pleyel ? Stop à la violence routière. Ensemble réclamons une piétonnisation massive du quartier Pleyel et de la ville de Saint-Denis. Nos vies valent mieux que les profits des constructeurs automobiles.

pour la piétonnisation de Saint-Denis

Réactions

Avez-vous le nombre de piétons morts à Saint Denis ces 5 dernières années ?
De mémoire, j'en suis à 0

Peut-être me trompe-je b

La piétonnisation est une arnaque.
Le centre ville est sinistré par cette lubie des élus.
Il y a globalement un laisser faire dans la ville ou le code la route est une légende urbaine (cf le plateau du T5 qui sert de piste de rodéo).
Le sujet n'est pas la ville contre les constructeurs. (ridicule d'ailleurs) parce que la voiture ou la moto ne va pas tuer toute seule comme une grande. Mais le débile à son volant qui se croit tout permis.

Continuez à excuser ces "jeunes" qui conduisent complément bourrés ou sous cannabis, à ignorer l'absence de sanctions.
La voiture LAPI mets de amendes mais ne sanctionne jamais les comportements criminels de certains.

Vous savez, on vends du cannabis comme si c'était légal, alors le code de la route....

Me dites rien, vous soutenez la municipalité actuelle.

Il y a beaucoup de ville non piétonne et elle fonctionne très bien. Saint Denis doit arrêter de se regarder le nombril.

Bonjour monsieur (ou madame) le piéton qui écrit en anonyme,
vous n'appréciez pas les motos, c'est votre droit. Mais au nom de quoi assimilez-vous un défilé de motos autorisé (donc qui implique que les organisateurs de ce cortège ont demandé et obtenu l'autorisation) à ce vous qualifiez de "violence routière" ?
Pourquoi les amateurs de motos n'auraient-ils pas le droit de se regrouper et de défiler légalement, comme le font les amateurs de fanfare, de carnavals, les marathoniens, les processionnaires religieux, les Bretons qui célèbrent leur pardon, les syndicalistes qui protestent contre les patrons et que sais-je encore ?

Circuler et aimer circuler à moto n'est pas une déviance, monsieur. Et il se trouve que ces amateurs de motos Royal-Enfield sont des gens comme vous : piétons à leur heure, cyclistes parfois, automobilistes bien souvent, pères et mères de familles, collègues de travail, oncles, tantes, nièces, frères et sœurs... étonnant, non ? Enfin, je dis qu'ils sont comme vous, mais à vous lire, je crois qu'ils sont plus tolérants que vous !
Quant à la "violence routière", qu'en savez-vous ? Moi, je circule toute l'année à vélo et à moto, de Saint-Denis à Montreuil : tous les jours, quel que soit mon deux-roues du moment, je suis confronté à des conducteurs (et des piétons !) inattentifs et dangereux (ils le sont souvent sans en avoir conscience). Téléphone en main, regard rivé au GPS, oubli des rétroviseurs, oubli du clignotant, stop "glissés", vitesse inadaptée, stationnement irrespectueux d'autrui... oui, des gens "normaux", hommes, femmes, salariés, retraités, militants associatifs, etc. Et je ne pense pas qu'ils soient des chauffards résolus, des "violents" invétérés.
Alors selon vous, les "motards" seraient par essence des gens qui s'adonnent à la "violence routière" ? Sur quoi vous basez-vous pour oser écrire de tels inepties dans un journal (qui aurait pu confronter votre courrier d'anonyme avec des représentants d'organisations de motocyclistes clairement identifiés, soit-dit en passant) ?
Au dernier bilan annuel de l’Observatoire interministériel de la sécurité routière paru la semaine dernière, il est encore noté que dans plus de la moitié des cas, les motocyclistes décédés ont été victimes d'automobilistes qui ont causé l'accident. Cette occurrence est constante depuis quarante ans de statistiques routières.
Je termine en vous apprenant sans doute que parmi toutes les marques de motos actuelles, Royal-Enfield ne propose que des modèles de 500 cm3 ne dépassant pas 28 ch, autrement dit que ces motos et ceux qui les chevauchent sont les plus "pépères" qui soient... bien loin de vos fantasmes anxiogènes de violence routière !

Détendez-vous, monsieur (ou madame), et tout ira mieux... et quand vous verrez passer un cortège de motos, profitez d'un arrêt pour faire connaissance avec ces gens qui autant le droit d'aimer parader sur leurs jolies motos une fois de temps-en-temps que n'importe quel citoyen s'adonnant à une pratique associative et festive.

Bonne soirée.
Marc Bertrand

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.