À la une En ville

Conseil municipal - partie 1
/ Nouveaux tarifs dégressifs pour le stationnement résident

Les tarifs du stationnement résident payant changent le 1er septembre.
Les tarifs du stationnement résident payant changent le 1er septembre.

Mis en œuvre depuis le 1er février, le stationnement résident payant à 20 € par mois pour les quartiers du Grand centre-ville, de Pleyel et de la Plaine avait suscité une vraie vague de mécontentement. Des Dionysiens s’étaient notamment mobilisés à plusieurs reprises à l’occasion de séances de conseil municipal. 5 mois après l’introduction de la nouvelle réglementation, la majorité municipale a souhaité l’infléchir en soumettant au vote des conseillers municipaux la création de tarifs dégressifs. Ainsi les personnes qui s’engageront à l’année (paiement en une fois, mais la Ville travaille à la possibilité d’un prélèvement mensualisé automatique) ne paieront plus désormais que 160€. Pour un engagement au trimestre la somme à débourser sera de 50 €. À la semaine 7€ et à la journée 1,50 € contre 11€ auparavant pour les visiteurs.

PS, PSGE, Abela et Caro votent contre

Pas de quoi satisfaire Adrien Delacroix (opp.PS) pour autant. S’il reconnaît qu’un certain nombre des propositions portées précédemment par l’opposition ont été reprises par la majorité, pour l’élu socialiste le problème est plus global. Absence de concertation, périmètre trop large, baisse de fréquentation et sous-utilisation des parkings sous-terrain sont ainsi évoqués par Adrien Delacroix pour qui il est encore temps de revoir la copie. Philippe Caro (maj.FDG non inscrit) qui aurait souhaité voir son amendement soumis au vote (lire page 2), juge la solution proposée par la Ville non satisfaisante vis-à-vis du mécontentement exprimé par les habitants. L’ancien conseiller délégué au logement réitère sa volonté de supprimer le stationnement payant pour les résidents et annonce la constitution en septembre d’une association pour défendre les droits des usagers du stationnement.

Ferdinand Nino pour le groupe Socialistes de gauches et écologistes, opposé au stationnement résident payant, considère ces nouveaux tarifs injustes car ils vont avantager les ménages les plus favorisés qui ont les moyens de s’engager sur le long terme. Au contraire pour Kamal El Mahouti (maj. SE), ces nouveaux tarifs sont toujours ça de pris pour les habitants. Cécile Ranguin (maj.EELV) constate que ces nouveaux tarifs sont en phase avec la réalité et font que le stationnement résident sera moins cher à Saint-Denis qu’à Montreuil. Pour Bally Bagayoko et le groupe Reve et insoumis (maj.) en revanche le compte n’y est toujours pas même s’il y a des bougés. Si l’adjoint partage la volonté de pacifier l’espace public, c’est la méthode qui lui pose problème.

Pour Laurent Russier, il est encore trop tôt pour établir un bilan détaillé de la nouvelle réglementation. Mais le maire note des améliorations. Dans certains quartiers dont le stationnement était déjà réglementé, depuis que les résidents s’acquittent d’un forfait il est désormais plus facile de se garer. Le groupe Reve et insoumis ne participe pas au vote. PS, PSGE, Kola Abela et Philippe Caro votent contre. Madjid Messaoudene s’abstient. FDG, EELV et Kamal el Mahouti approuvent la création de ces nouveaux tarifs dégressifs pour les résidents qui seront donc mis en œuvre au 1er septembre 2018.

Pour en savoir plus: 

Réactions

C'est très de gauche. Ceux qui ont les moyens de payer en 1 fois auront des réductions et ceux qui n'auront pas les moyens paieront le prix fort
Va-t-on devoir payer aussi pour l'air respiré à Saint-Denis ... avec des zones parmi les plus polluées d'Ile de France ? Il n'y a qu'à taxer encore plus les voitures. Mais il y a des malins, je connais les noms, qui ont décidé de bâtir une Défense-bis à la Plaine-Pleyel et qui ne se sont rendus compte que trop tard que cette zone compte quelques-unes des lignes de transport les plus catastrophiques de la Région (RER B et D, ligne 13). Résultat les salariés viennent tous en voiture. Et devinez quoi, et bien les entreprises n'avaient pas anticipé ce flux de voitures (pas plus que la Municipalité). Les places de stationnement sont introuvables et chaque livreur ou artisan qui interviennent à la Plaine me le font remarquer.
Tous les soirs, rue des cheminots, avenue des Fruitiers, rue du Landy bloquées par le flux de voitures. Merci qui?
Bonsoir. Juste une blague de Cécile Ranguin (maj.EELV) "constate que ces nouveaux tarifs sont en phase avec la réalité et font que le stationnement résident sera moins cher à Saint-Denis qu’à Montreuil." Osez comparer Saint Denis et Montreuil... C'est comme son effet d'annonce...(51% de foyer n'ont pas de voiture...) 49% en ont. Et les 51% s'ils prennent les transports surpeuplé, ce n'est pas par choix. C'est par dépit. Il faut faire de la politique sérieusement et arrêter les effets d'annonce à deux balles. Dire la vérité aux habitants. Enfin un mot pour Bally, il faut arrêter les manipulations de la langue française et autres exercices de style pour arriver à dire à la fin qu'il ne votent pas pour et qu'il s'abstient. Franchement, tous cela pour ça... A la fois dans la majorité et en dehors. Personne n'est dupe. Faire de la politique. C'est décider. Et après on s'étonne pourquoi le conseil municipal est pénible à suivre et qu'il dure 6 heures. Regardez vous en replay...
il faut tout lire monsieur Guermat avant de répondre " les résidents qui s'engageront à l'année (paiement en une fois mais la ville travaille à la possibilité d'un prélèvement mensualisé automatique) - Je suis d'accord, ce n'est pas drôle de payer, et j'ai décidé de moins prendre ma voiture, en avalant les km à pied ou en prenant les transports en commun ). C'est une habitude à prendre, Par contre, ce stationnement payant qui vise à réduire la place de la voiture et la pollution doit absolument s’accompagner de la création de couloirs de bus supplémentaires et surtout de la rénovation du T1 qui est devenu d'autant plus sous-dimensionné

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur