Cultures

Prix Serge-Daney
/ Non conformisme et audace

Extrait du court-métrage "Invisible" de Rémy Bassaler qui a remporté le Grand Prix Serge Daney.
Extrait du court-métrage "Invisible" de Rémy Bassaler qui a remporté le Grand Prix Serge Daney.

Pour sa 4e édition, le Prix Serge-Daney (du nom du célèbre critique de cinéma) investissait pour la première fois le cinéma l’Écran jeudi 4 mai le temps d’un après-midi. Le concours organisé par le département cinéma de l’université Paris 8 récompensait les courts-métrages d’étudiants francophones et étrangers. Et une fois encore, la qualité cinématographique était au rendez-vous avec des projets ambitieux voulant s’affranchir tant bien que mal d’une certaine scolarité. Parmi les membres du jury du Grand Prix et du Prix du jury figuraient Alain Bergala et Serge Le Péron, chercheurs-universitaires anciens collaborateurs aux Cahiers du cinéma, Catherine Ermakoff, membre du comité de rédaction de Vertigo, le réalisateur Patrice Rollet, membre du comité de rédaction de Trafic et directeur de l’édition des œuvres de Serge Daney (P.O.L), et enfin Charles Tesson, ancien rédacteur en chef des Cahiers du cinéma et délégué général de la Semaine de la critique (Cannes) depuis 2011.

Ce jury de haute volée s’est accordé de manière univoque sur le choix des lauréats. Ainsi, Makenzy, de Paloma Sermon-DaÏ, a remporté la Palme du jury, lequel a salué la « construction du film et le jeu d’acteur impressionnant ». Le Grand Prix a été attribué à Invisible, de Rémy Bassaler. Et les critiques n’ont pas tari d’éloges, confiant avoir été « touchés par la modestie du film, sa densité, et son montage sans concession ». Mention spéciale aussi au film de Song Wei, De l’autre côté des tropiques, qui sera diffusé, comme les deux courts primés, à la Cinémathèque en octobre prochain. Le Prix de la diffusion, mis en place pour la seconde fois, a été donné à The Leak and the Clog, d’Alayna Cabral. Le jury composé d’Alessandra Nerozzi de l’association Cinémas 93, de Natacha Missoffe distributrice chez ED Distribution, et de Boris Spire, le directeur de l’Écran, a récompensé ce film d’animation pour la capacité de sa réalisatrice à créer un univers personnel, non formaté et résolument audacieux.

MLo

« Invisible » est disponible sur le site d’Arte jusqu’au 29 mai. 

The Leak and the Clog from Alayna Cabral on Vimeo.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.