+Vous

Côté commerce /
/ New Club


C’est le plus ancien magasin de la rue de la République. Pourtant, avec son agencement des plus tendances, on ne l’imaginerait pas. C’est que la boutique de vêtements et chaussures New Club, au N° 60, vient d’être rénovée. Sa vitrine claire et épurée, avec son corner enfants qui attire l’œil par sa subtile association de couleurs, se démarque des autres devantures fourre-tout. « Mais avant, c’était chargé », reconnaît Corinne. 


La commerçante a repris la suite de son père Max, qui lui-même avait succédé à son père Félix. « Mon grand-père a ouvert le magasin en 1960. Moi, j’ai commencé avec mon père en 1994 », se rappelle la quadra, dont la grande fierté est d’avoir pérennisé l’affaire familiale. Et qui revendique « la qualité à prix corrects. C’est peut-être le secret de notre longévité ».


Sa spécialité fait sa force : elle distribue de grandes marques telles Timberland, Schott ou la ligne Boss pour enfants. Mais celle avec qui sa famille travaille depuis une trentaine d’années, c’est Lacoste. Aussi, elle a aménagé un emplacement de choix pour la marque au crocodile. « Les jeunes disent d’ailleurs qu’ils vont chez Lacoste, et pas chez New Club. C’est notre vitrine. » 


Corinne compte poursuivre la rénovation du magasin en changeant l’enseigne, cette grande surface blanche sur laquelle trône le logo vert New Club depuis des lustres. « Je veux faire un lettrage en cuivre rétro-éclairé. Ça va être magnifique. » Si c’est à l’avenant de la déco intérieure, on la croit.

Ouvert du mardi au samedi de 12h à 20h et le dimanche de 10h30 à 14h30.



Patricia Da Silva Castro


Le plus

Corinne, avec Maria, Louisa et Sofiane, assure un accueil souriant et professionnel. « Une atmosphère familiale », résume-t-elle.


Le moins

L’immense enseigne, où s’étale en lettrage vert sur fond blanc le logo New Club, jure avec la récente rénovation. Mais elle devrait être changée sous peu (lire ci-dessus).

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur