À la une En ville

Législatives
/ Mathieu Hanotin privé de second tour

Le député sortant a été distancé par Stéphane Peu et coiffé au poteau par Véronique Avril, dans un scrutin où l’abstention a encore fait un bond.

Le jeu des chaises musicales continue. Surprenant vainqueur en 2012, Mathieu Hanotin a cette fois-ci mordu la poussière. Comme la plupart des députés PS issus de la vague rose-Hollande d’il y a cinq ans, il n’a pas tenu la rampe et est éliminé dès le premier tour. Battu de près de 1 500 voix par Stéphane Peu, il s’est fait aussi griller la politesse sur le fil  (252 voix) emporté dans la tornade nationale de la République en marche représentée par Véronique Avril. Le candidat commun à la France insoumise et au PCF arrive devant Mathieu Hanotin dans les trois villes de la circonscription, y compris à Pierrefitte où le maire était son suppléant. Mais c’est à Saint-Denis que Stéphane Peu le distance tout particulièrement, avec 1 100 voix d’avance et un avantage de 9%. Le député sortant a jusqu’au bout maintenu une ligne municipale pour éviter le fiasco législatif, mais les électeurs peu nombreux qui se sont déplacés ont décidé que ce scrutin-ci n’était pas destiné à sanctionner une municipalité mais à élire un parlementaire. Stéphane Peu, qui dépasse les 30% dans la moitié des 31 bureaux dionysiens, ne regrettait pas dimanche soir en mairie d’avoir mené une longue campagne et, surtout, d’avoir « fait appel à l’intelligence » d’un programme plutôt qu’au dénigrement de ses concurrents.

Véronique Avril a attendu la confirmation officielle de sa qualification au second tour pour venir à l’hôtel de ville. L’outsider, inconnue au bataillon électoral il y a seulement quelques semaines, fait quasiment jeu égal avec Mathieu Hanotin sur Saint-Denis (où elle atteint ou dépasse 20% dans une vingtaine de bureaux) et le devance à Pierrefitte et Villetaneuse.  Médiatiquement ciblée avec son logement loué dans un immeuble insalubre, l’affaire l’a certainement pénalisée à la marge sans la faire dévisser. Au second tour, c’est sur un tout autre terrain qu’elle devrait être combattu par Stéphane Peu. Celui-ci, dès le discours qu’il a prononcé après la proclamation des résultats, a clairement placé le duel du 18 juin sous le signe du social et de l’affrontement gauche-droite.

Parmi les autres faits marquants du 1er tour, l’abstention enregistrée en constitue évidemment le plus important. Avec 67%, contre « seulement » 56,52% en 2012, la première élection législative de l’ère Macron bat des records dans ce registre aussi : elle a doublé par rapport au 1er tour de la présidentielle du 23 avril dernier, accentuant ainsi un phénomène national.

Arrivée en quatrième position, la frontiste Estelle Arnal (7,9%) fait moins bien en pourcentage que Marine Le Pen à la présidentielle (10%) et que le candidat de 2012 (9,46%). La droite incarnée par Hayette Hamidi pique encore un peu plus du nez (6,8%) et, comme pour la présidentielle, elle est devancée par le FN. Les onze autres candidats –  trois n’ont finalement pas déposé de bulletins de vote – sont en dessous de la barre fatidique des 5% synonyme de remboursement des frais du matériel électoral de base. Laurent Servières (EELV) est celui qui tire le mieux son épingle du jeu (4%) en recueillant même davantage de voix (694 contre 649) qu’en 2012 où le taux de participation était pourtant plus relevé. Les deux conseillers municipaux, Philippe Caro (2%) et Kamal El Mahouti (1,2%) font aussi peu que les deux formations historiques de l’extrême gauche (1,3% pour Philippe Julien de LO et 1,2% pour Cathy Billard du NPA) et que le PSG (1,1% pour Julien Sinpaseuth). Mossaab Ouertatani obtient 1,7% et Dieunor Excellent (3,5%)  doit regretter que la circonscription ne se limite pas à Villetaneuse : il y arrive en tête avec 418 voix.  

Réactions

@Dominique sanchez - Ce serait sympa de rapatrier les commentaires du fil "résultats des législatives en live" sur ce nouveau fil ... Sympa et surtout confortable pour les échanges ...
Je ne comprends pas pourquoi vous ne me citez pas alors que mon score est plus important que plusieurs candidats (El Mahouti et tous les candidats d'extrême gauche ). Veuillez respecter les 304 personnes qui m'ont fait confiance.
Soulignons aussi que : - si Stéphane PEU arrive en tête, il fait moins bien que Braouezec en 2012 au niveau du pourcentage : 27,69% pour PEU en 2017 et 31,17% pour BRAOUZEC en 2012. - le premier article du JSD sur les résultats 2017 (cf. ce lien http://lejsd.com/content/les-r%C3%A9sultats-en-live ) a disparu de la une. C'est dommage, une disparition si rapide, il y avait déjà les réactions de certains habitants lecteurs du JSD... A quoi cela sert qu'ils se décarcassent à animer le forum) - Espérons que comme en 2012, 2017 soit également l'occasion de mettre au tapis les fossoyeurs (BRAOUEZEC / PEU et cie) de Saint Denis. - Electeurs PS et de Hanotin, souvenons nous qu'en 2012, son élection n'était pas un plébiscite pour lui mais en grande partie un moyen pour les électeurs de ne pas envoyer Braouezec à l'Assemblée. Cette fois-ci, faisons de même avec PEU : VOTONS Avril (même si nous ne sommes pas tout à fait sur la même ligne) ET barrons la route à la ligne PEU / BRAOUEZEC.
@Ouertatani Vous avez raison. C'est involontaire, une inattention de ma part. Je rectifie.
Voter pour une marchande de sommeil ??????????
Farfadet, on a bien compris votre préférence pour les fossoyeurs des acquis sociaux. Mme Avril, si elle était élue ,accompagnerait toutes les décisions de régression sociale déjà annoncées. Fini le code du travail, fini la sécu, ce sera le temps des arnaques, moins de charges sociales, plus d'impôts plus 20 % sur la CRDS , ce sera à terme le temps des contrats 0 heure etc...la précarité pour tous érigée en principe Mme Avril vassal se sa majesté Macron ne manquera jamais de suivre son monarque. Il faut à l'assemblée nationale un défenseur de vos droits sociaux civiques et de vos libertés. Dans ce duel du second tour Monsieur Peu seul , est à même de se prévaloir d'une empathie réelle pour les salariés de nos villes populaires. Il faut laisser à Mme Avril du temps pour gérer ses logements insalubres.
@Eric - La question n'est plus là ... sans vouloir être désobligeant vis à vis de Mme AVRIL en prenant à mon tour une métaphore animalière, au premier tour les citoyens on voté pour l'étiquette "En Marche " et basta (voir le score du "En Marche" de la 1ère circo par exemple) ! ... et tel que je commence à le percevoir à travers les réseaux sociaux et autres blogs, j'ai bien l'impression que le second tour va se transformer dans cette 2ème circo en un référendum "pour ou contre la gestion municipale" ... et peu importe si Madame Avril est marchand de sable ou marchand de sommeil.
Bonjour à tous, Je fais barrage à la ligne PEU / BRAOUEZEC, En Marche de la nouveauté même si je ne suis pas d'accord avec eux.
Mme Avril a peut-être un appartement insalubre mais Stéphane Peu a fait de St-Denis une ville insalubre..donc par défaut et pour arrêter la décadence de cette ville il faut contrer Stéphane Peu, qui malgré son budget astronomique en communication et pollution visuel fait un score minable. S'il avait utilisé cet argent pour le bien des des Dionysien, il serait peut-être en ballottage favorable aujourd'hui. Mais ces ces pseudo élus, élu par personne voit en la communication une réponse à tout nos problèmes, on est plus dans les années 80, l'information va plus vite que la propagande, remettez vous à jour. Quel gâchis, alors que France Insoumise avait fait 44% sur St-Denis et il nous envoie un vassal soumis aux groupe immobilier, aux multi-nationales et à sa carrière...Les Dionysiens sont moins bête qu'il ne le pense.
Bonjour. @Georges, vous oubliez que P. BRAOUEZEC a soutenu ouvertement le fossoyeur MACRON.?? Cela ne vous fait rien. Et puis vu la majorité prévu pour En marche. S. PEU ne pèsera rien... ah si. Son indemnité de parlementaire.
COMMUNIQUE DE PRESSE En tant que seul élu municipal Les Républicains de toute la 2ème circonscription de la Seine Saint Denis et en tant que suppléant de la candidate LR/UDI aux élections législatives sur la 2ème circonscription de la Seine Saint Denis, j'appelle solennellement les 1171 habitants de: Pierrefitte; St Denis et de Villetaneuse qui ont voté pour nous au premier tour, à voter au second tour pour la candidate de La République En Marche: Madame Véronique Avril afin de faire barrage au candidat communiste, l'adjoint au maire de St Denis: Monsieur Stéphane Peu. Les pierrefittoises et les pierrefittois ont notamment beaucoup trop souffert lors des de 66 ans de gestion communiste...Nous subissons actuellement malheureusement encore et pour un sacré moment le résultat très négatif de cette très (trop) longue période. J'ai pu aussi constater durant les 10 mois de ces deux campagnes (présidentielle et législative) que St Denis n'était pas aux mieux non plus lorsqu'on grattait le verni... C'est un choix de raison et non de cœur. Ce qui prime d'abord pour moi, c'est l’intérêt général et non un quelconque intérêt partisan ! Bien cordialement, Jean-Pierre Renard Conseiller municipal LR de Pierrefitte Candidat suppléant aux élections législatives sur la 2ème circonscription de la Seine Saint Denis
De toute façon, ce l'on dont on a besoin, c'est d'un candidat crédible pour reprendre la municipalité en 2020 au quatuor Braouezec/Paillard/Russier/Peu. Pour le reste dimanche, prochain, allez vous promener, il fera beau ... et éviter de donner une voix à un pantin qui ne fera que gesticuler devant 450 gros gaillards (et gaillardes) de la REM télécommandés par Macron !
Renard qui aurait pu douter de votre allégeance à Macron et à aux massacres à venir dans les droits sociaux des salariés de ce pays. Ce message pour faire croire que vous existez encore , c'est pathétique.
Dans son communiqué Hanotin nous donne rendez-vous cet été pour refon gauche avec Hamon qui lance son mouvement, or il y a quelques semaines il a signer le même genre d'appel pour le mouvement que lancent Hidalgo et Aubry. Calculs, inconséquence et incompétence. Il persiste dans ce pour quoi in a été sanctionné lors de cette législative.
Le faux Georges, vassal de Braouezec/Paillard/Peu a encore frappé. Conseil du "vrai" Georges: tout sauf PEU/Braouezec/Paillard !
Azzedine,Horta Abdel pour ce second tour des législatives ici ou ailleurs ne subsiste qu'un choix. Voter pour la régression assurée de ses droits sociaux, le matraquage fiscal des retraités, et tous les pouvoirs aux organisations patronales ou pour celles ou ceux qui seront en mesure de faire entendre la voix des salariés de ce pays. Vos digressions municipales ou vos personnalisations ne sont pas à la hauteur des enjeux. Mais votre haine des dionysiens , de cette ville et de ses élus ne vous permettent plus le moindre discernement sur ce qui menace réellement les salariés de ce pays. Mais de cela peu vous importe ?
Bonjour. @Georges. Alors, je personnifie ma contestation contre S. PEU. Il a eu le soutien de A. HIDALGO qui soutient elle même M. EL KHOMERI... La fameuse loi du même nom... Celle qui menace les salariés. Celle qui se revendique maintenant de la majorité présidentielle. Survivre, c'est tout ce que recherche S. PEU. Rien de plus. 1 an de campagne, un atelier et matériel de campagne impressionnant (il faudra vérifier les comptes de campagnes d'ailleurs), des militants nombreux, la majorité municipale avec lui et il rassemble à peine 10% des inscrits. Quel nullard. Il n'y pas d'adhérence à sa personne ni à ses idées. Oui je n'aime pas ce Saint Denis est devenu. Quand au salariés. Mais les élus s'en foutent royalement. S. PEU en tête. Il fait installer des campus sur la zone stade de France pour que les grands groupes fassent des économies sur les loyers et les taxes. Et ceux qui suivent pas sont priés de quitter la boite. Quand je vois comment la majorité municipale a traité les assistantes sociales de la ville, que nos élus ne se permettent pas de donner des leçons d'éthique. Et je ne parlent même du CTM avec des salariés en gréve de la faim et 40 jours de gréve. A d'autres s'il vous plait.
Rien sur les enjeux de cette campagne législative. Décidemment Azzedine on ne peut plus rien pour vous. Quand on évoque les conséquences à venir d'une majorité Macron à l'assemblée nationale vous nous répondez ....rien ...vos vomissures habituelles. Le sort , des salariés et retraités de ce pays, ce n'est pas votre problème. Fin.....

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.