À la une En ville

Présidentielles 2017
/ Macron en marche dans le 93

Mardi 7 février, salle de la Légion d’honneur, le sénateur maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, est venu soutenir le candidat de son choix, dont le mouvement aurait déjà séduit 2 800 adhérents en Seine-Saint-Denis.
Au meeting d'En Marche 93, dans la salle de la Légion d'honneur, à Saint-Denis, mardi 7 février 2017
Au meeting d'En Marche 93, dans la salle de la Légion d'honneur, à Saint-Denis, mardi 7 février 2017

Il manque quelques sièges sur l’estrade, l’organigramme projeté au mur est flou... On sent que tout n’est pas encore parfaitement rodé. « Nous sommes victimes de notre succès ! Plein de gens nous rejoignent, de droite, de gauche ou qui n’ont jamais fait de politique. », sourit Fabrice Scagni, responsable en Seine-Saint-Denis de la logistique pour En Marche, le mouvement lancé en avril 2016 par Emmanuel Macron. « On a déjà 2 800 adhérents dans le 93. »

Quant au reste du pays, « nous sommes 185 000 », affirme Alexandre Aïdara, référent départemental, en montrant des images du meeting donné par Emmanuel Macron devant 8 000 personnes, samedi 4 février, à Lyon. Trois jours plus tard, à Saint-Denis, ils et elles sont un peu plus de deux cents, reflétant la diversité de la population, venu-e-s écouter Gérard Collomb dans la salle de la Légion d’honneur.

Le sénateur maire socialiste de Lyon, rappelle en introduction M. Aïdara, est l’un des premiers à avoir rejoint la « révolution » d’Emmanuel Macron. « Notre pays est bloqué. Il faut transcender les clivages traditionnels pour trouver une nouvelle voie », prône Alexandre Aïdara, lui-même issu du PS, « un parti profondément en crise. » Plutôt qu’un « catalogue de mesures clientélistes », le projet Macron sera un « plan global de transformation du pays ».

Gérard Collomb en donne les grandes lignes : valorisation du « travail » et de l’entrepreneuriat, opposés à « l’assistanat » auquel est ramené le revenu universel de Benoit Hamon (un « RSA + ») ; cela dans l’espoir de « rouvrir une période de prospérité par la croissance », soutenue par la « modernisation » et le progrès technologique.

Pour que les « champions » français et européens concurrencent les groupes américains et chinois, M. Macron allégerait beaucoup leurs charges sociales. De même, la suppression des cotisations sur les bas salaires les ferait augmenter d’autant. Mais en affirmant simultanément l’attachement de son candidat à un modèle social visant à préserver « les individus, pas les emplois » (ces derniers étant voués à muter sans cesse), M. Collomb s'abstient de résoudre une contradiction : comment financer une protection sociale tout en supprimant les prélèvements sociaux ?

Après avoir livré un plaidoyer plus étayé en faveur d’un urbanisme de mixité sociale à son auditoire séquano-dionysien, Gérard Collomb le laisse sur une note messianique : « Je crois qu’une immense vague s’est levée dans le pays. »


Réactions

Bonjour. Est ce que P. BRAOUEZEC se tâte toujours pour rejoindre E. MACRON? Je rappelle qui est l'un et l'autre. P. BRAOUEZEC président de Plaine Commune et conseiller municipal de Saint Denis. E. MACRON ancien de la banque Rotchild et ancien membre de gouvernement actuel sur lequel le conseil municipal ne cesse de vomir. J'aimerais qu'on m'explique la cohérence de P. BRAOUEZEC à part l'opportunisme bien entendu. Et du conseil municipal si jamais cette alliance contre nature devait se faire.
Fière d'avoir un référant qui comme Alexandre aidara De nouvelles visions pour les années à venir

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.