À la une En ville

Rencontres intergenerationnelles
/ Lycéens et seniors s’écrivent

Des usagers de la Maison des seniors et des jeunes de l’Enna ont croisé leurs plumes et leurs claviers dans des ateliers d’écriture qui ont donné lieu à une restitution le 18 mai à la Ligne 13.
A la Ligne 13, vendredi 18 mai
A la Ligne 13, vendredi 18 mai

12 retraités de l’atelier d’écriture de la Maison des seniors et 18 lycéens de l’Enna en 2nde pro métallurgie et chaudronnerie ont occupé la scène de la Ligne 13, vendredi 18 mai. Ils ont déclamé, tour à tour, les vers du célèbre poème de Paul Éluard, dont le dernier mot, qui en est aussi le titre, Liberté, a été crié par un des jeunes. Ils étaient là pour dire à haute voix L’Art du travail - Correspondances, le fruit de leurs ateliers d’écriture communs de l’année scolaire 2017-2018. Plusieurs visites, atelier du sculpteur Nicolas Cesbron, la basilique, la ville de Troyes et sa Maison de l’outil et de la pensée ouvrière ont nourri leurs travaux. À cela s’ajoutent des séances stylo en main et cahier sous les yeux. Ils ont écrit assez pour tenir en haleine pendant plus d’une heure le parterre de spectateurs venus les entendre.

Des appaludissements nourris

Des applaudissements nourris ont salué quelques moments soulignant les liens unissant les jeunes et les retraités. Ce fut le cas quand quatre retraitées se sont mises à danser sur un morceau de rap ou bien encore à la lecture de ce slam des lycéens évoquant « les belles dames » avec qui ils ont partagé la visite de Troyes. À la fin de la lecture, une voix au micro, celle d’un lycéen, a appelé à monter sur la scène. Membres de la Maison des seniors, professeurs et proviseur de l’Enna, intervenante en charge de l’écriture et de la mise en scène ont alors été remerciés d’un compliment lu par Nelly, une senior, du fond de la salle.

À la fin de la représentation, un écran a été déployé sur la scène pour y projeter le film réalisé par Claudie, retraitée de la télé et participante à l’atelier d’écriture. Cette femme y livre, dans un montage subtil, toute la complicité qui unit ces deux mondes qui aurait pu ne jamais se rencontrer. Mais pour les seniors et les jeunes, cette journée ne constitue pas le point final de leurs moments partagés. En juin prochain, ils vont passer ensemble une journée en bord de mer. Après le spectacle, on entend, de part et d’autre, le souhait de poursuivre ces échanges.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur