À la une En ville

153 emplois menacés
/ Les salariés de Canal+ Saint-Denis toujours mobilisés

Jeudi 21 septembre, les salariés de Canal + ont manifesté devant le centre d'appels
Jeudi 21 septembre, les salariés de Canal + ont manifesté devant le centre d'appels

Les salariés de Canal + à Saint-Denis continuent de se mobiliser. Hier, une cinquantaine d’entre eux sont partis manifester au siège de Vivendi, la maison mère de la chaîne cryptée, à Paris. Ils dénoncent la fermeture de leur centre d’appels, impliquant la suppression de 153 emplois, que la direction a annoncé le 2 juin dernier. Après un premier mouvement de grève lancé avant les grandes vacances d’été, les salariés ont repris leur mobilisation. Depuis le vendredi 8 septembre, ils débrayent quotidiennement avec leurs collègues de Rennes. Si leur emploi n’est pas menacé, les 268 employés de ce centre d’appels doivent accepter une profonde réorganisation de leur travail. Mercredi 20 septembre, un délégué de Saint-Denis s’est rendu dans la capitale bretonne pour organiser le front syndical. 

Pour l’instant, les négociations bloquent notamment sur les indemnités de licenciement. La direction propose un mois de salaire par année d’ancienneté, les syndicats en demandent trois. Le centre d’appels compte de nombreux seniors avec une longue carrière qui craignent de ne pas retrouver un nouvel emploi. « J’ai donné 20 ans de ma vie à Canal ! J’ai une femme, des enfants. On est beaucoup dans mon cas. Si on n’est pas reclassé, on veut de la thune ! On veut trois mois de salaires ! C’est notre objectif », nous dit un salarié. Il décrit une ambiance lourde dans le centre d’appels qui fonctionne au ralenti. « On ne travaille plus sur le plateau. On répond juste à un ou deux appels. Le cœur n’y est plus. Les journées sont très longues, c’est épuisant. Mais entre nous, cela se passe bien, on reste unis. » Les salariés continuent de débrayer quotidiennement, à des moments clés, le matin ou le soir. Le face-à-face devrait encore durer quelques semaines avant qu’un accord soit trouvé.

Aziz Oguz
 

Pour en savoir plus: 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.