À la une En ville

Inventons la Métropole du Grand Paris
/ Les lauréats révélés

Le Franchissement Pleyel et l'ancienne piscine municipale sont concernés.

Le Groupement Les Lumières Pleyel, représenté par Sogelym Dixence, remporte le concours « Inventons la Métropole du Grand Paris » sur le site du Franchissement Pleyel à SaintDenis.

Quant à la reconversion de l'ancienne piscine municipale, c'est le groupe Cultplace (La Bellevilloise) qui est lauréat du projet avec "Grand Bassin". 

Plus d'informations dans le numéro 1141 du JSD à paraître mercredi.

Réactions

Pas en cm2 de verdure. Les bétonneurs associés (Plaine Commune + les entreprises du BTP) vont encore s'en donner à coeur-joie pour nous offrir des m2 de bureaux ... vides !!!
Ahah ahaha ! À mettre en perspective avec les plaintes et gémissements de monsieur Paillard à propos du Campus SFR. Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! Aurait il mal conseillé son fils spirituel ?
Résumons les chantiers à venir dans le secteur : Ce projet « les lumières Pleyel » Le quartier olympique Universeine Le franchissement Pleyel La gare de Saint-Denis Pleyel L’échangeur A86 La future ZAC Pleyel. Les riverains vont être ra-vis ! Les salariés également. Les automobilistes aussi. Et les usagers de bus.
@Horta. Dans ce projet on compte en m2 pas en cm2. A minima 7000 m2 de pleine terre sur les 40000 m2 du site. Cela était inscrit dans le cahier des charges de la consultation. Michel Ribay Maire adjoint, quartier Pleyel-Confluence et Porte de Paris. Bonne journée.
@Michel Ribay l'emploi du cm2 était ironique. Et puisqu'on est sur les unités de mesure, les parcs sont plutôt comptabilisés en hectares et la surface totale de verdure (incluant les arbres sur les trottoirs, les toits végétalisés ?) ne représente que 0,7 hectares à comparer au 7 hectares du Parc de la Légion d'Honneur ou au 12 hectares du Grand Parc de Saint-Ouen. La municipalité de Saint-Denis avait le choix de consacrer une partie des friches industrielles de la Plaine à la réalisation d'un grand parc urbain. Elle a fait le choix de bétonner la ville à outrance. Nous en subissons déjà les conséquences en terme de pollution automobile (nous avons le secteur le plus pollué d'Ile de France au croissement de l'A1 et de l'A86) et dans quelques temps, quand les entreprises se désintéresseront de Saint-Denis et que des centaines de milliers de locaux de bureaux se videront (ça a déja commencé avec les anciens locaux Siemens et la Tour à Pleyel, l'ancien siège de Samsung et bientôt SFR à la Plaine), nous aurons une catastrophe semblable à la désindustrialisation de la Plaine au tournant des années 70.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.