À la une Cultures

En direct des quartiers
/ Les Kolporteurs tendent leurs micros aux Dionysiens

Sept lycéens de Suger émettront de leur radio mobile des émissions pour « libérer la parole en banlieue et casser les clichés qui existent sur les habitants ». Lancement le 30 septembre, place du 8-Mai-1945.
Les Kolporteurs, preque au complet, et leur professeure Aurélie Gigot (à droite).
Les Kolporteurs, preque au complet, et leur professeure Aurélie Gigot (à droite).

Bientôt, leur radio mobile battra le pavé pour émettre en direct des quartiers dionysiens. L’équipe des Kolporteurs se donnent pour mission de donner la parole aux habitants de Saint-Denis quel que soit leur parcours ou leur âge… L’âge, justement. Le projet est né à la suite d’une rencontre organisée entre des élèves du lycée Suger et Yazid Kerfi, ancien braqueur reconverti dans l’action sociale. Ils sont sept lycéens – Mehdi, Julie, Marwan, Louis, Loubna, Fedra et Assimine – à s’être lancés dans l’aventure radiophonique grâce au soutien de leur professeure d’anglais Aurélie Gigot (lire portrait JSD n°998) et de son association Ya-Ka qui assure une aide logistique et technique auprès de la jeune équipe des Kolporteurs. L’enseignante l’admet, les choses ont été difficiles à mettre en place. Sur injonction de la proviseure Mme Zemori alors encore en place, l’enseignante dut monter le projet à « l’extérieur du lycée. Le projet m’a été interdit dans le cadre de Suger. Elle m’a dit texto “je ne peux pas être responsable des quartiers” », confie Aurélie Gigot, amère. Mais les choses se sont accélérées à la rentrée avec l’arrivée du nouveau chef d’établissement Stéphane Larrieu, qui a autorisé le prêt de micros.

Remis sur les rails, le projet est porté par ces jeunes dionysiens originaires du centre-ville, de Franc-Moisin, de la Porte-de-Paris et de la Plaine. « L’objectif de notre projet est de décloisonner les quartiers, explique Mehdi Hmoudane. On veut sensibiliser les gens au média de la radio, libérer la parole en banlieue et casser les clichés qui existent sur les habitants. » Mehdi a les ondes dans les veines, l’oreille bercée par un direct de France Info ou une émission d’Inter. Il travaille depuis trois ans pour l’association dionysienne Radio Déclic où il présente un bulletin d’information et ses reportages. Lors d’un rassemblement de soutien au professeur Pascal Stoller, il tendait son micro aux manifestants et retransmettait l’événement en live streaming sur le réseau social Facebook.

Tout comme Mehdi qui fera office d’anchorman (1), chacun des membres des Kolporteurs aura une fonction bien précise. Louis endossera le rôle de fixeur dans les quartiers pour un travail de « déminage » et Loubna lira ses chroniques poétiques dans Vue de ma fenêtre. Elle y décrira un quartier avec la complicité d’un habitant depuis son domicile. Les veillées nocturnes de Marwan clôtureront chaque émission pour un instant d’échanges intimistes. Quant à elles, Fedra et Assimine s’occuperont du volet vidéo, alimentant de contenus leur page YouTube au fur et à mesure des émissions. Et pour faire grandir le projet, notamment sur Internet, Julie se chargera de la partie communication.

Les Kolporteurs ont déjà plusieurs rendez-vous, notamment pour le Festival les villes des musiques du Monde, événement où ils ont été invités à tenir plusieurs plateaux pendant un mois à partir de la mi-octobre. Mais le véritable lancement de la radio aura lieu le 30 septembre sur la place du 8-Mai-1945, avec une édition diffusée en direct sur le site Mixlr et qui aura pour thème le lycée Suger. « Circonstances obligent, lâche Mehdi. Avant l’émission, un atelier invitera les Dionysiens à découvrir les multiples facettes du métier de journaliste radio. De l’écriture à l’interview, en passant par le reportage et bien-sûr la présentation », détaille-t-il. Un atelier qui, comme les émissions, se tiendra dans la structure mobile léguée par deux jeunes étudiants de l’école d’architecture de Nantes. Il ne reste plus qu’à solidifier le châssis avant de pouvoir ouvrir les micros et sillonner la ville.

Maxime Longuet

 

(1) présentateur de nouvelles

Réactions

comme quoi sans ce prof muté de force, tout fonctionne encore, c'est bien une belle image pour notre lycée
pas besoin de pôle d'excellence pour que nos enfants vivent leurs projets
JE RIGOLE ON NOUS AVAIT PREDITS TREMBLEMENTS DE TERRE FIN DU MONDE ET DELITERATION DU LYCEE SANS CE ¨PROF MUTE QUI DESENCLAVAIT LE LYCEE PERTE DE TEMPS ET QUE VIVE LE QUARTIER ET LA VILLE
c'est bien dommage que e JSD ait fait croire que sans ce Mr Stoller le lycée serait perdu coulé fichu, fake news, vraiment c'est pas sympa d'avoir inquiété les parents, les élèves pour un homme qui a toujours un boulot, je reste persuadé que tout cela n'a été qu'inutile et que le combat d'un collectif d'amis qui voulaient garder leur pote, que vive le lycée maintenant et laissez nos enfants s'épanouir
pourquoi parlez vous encore de ce monsieur dans un article qui ne le concerne pas? c'est vraiment du lavage de cerveau à la fin
HOURRA LE LYCEE SUGER EST TOUJOURS EN VIE! stoller ou pas, proviseure ou pas, alors oups oups on passe à autre chose, l'intêret des élèves rien d'autre,
lycée labellisé 'métiers du son et de l'image', dommage que ce fameux BTS ne prête pas son matériel pour les projets des élèves, il ya certainement des caméras, du matosse audio non? mais il est peut être réservé ce matériel? on dira que c'est un pôle d'excellence, merci à cette enseignante de se battre malgré tout ça et que nos élèves non pas de ce pôle d'excellence puissent se réaliser dans des projets,
'pas de suger sans stoller' quel slogan risible, merci madame de montrer que le lycée existe encore et de redonner confiance aux parents aux élèves qui envoient leurs enfants là bas
quel plaisir de voir que ce lycée poursuit ses projets, les articles nous prédisaient la fin de cet établissement du quartier même, non voilà la preuve que personne n'est indispensable que le monde avance avec ou sans les professeurs qui mutent , le vrai génie vient des élèves et des enseignants qui les poussent à le développer, c'est pourquoi je dis super!
Bravo à mes camarades car moi je connaît pas stoller je l'aime mon lycee et il continuera à existé sans ce monsieur que mes copains de pro ne connaissent même pas. Demandez aux étudiants de nettoye devant le lycee car c'est vraiment dégradé.
Bonsoir, C'est effaré que je lis vos commentaires malveillants à l'égard de Pascal Stoller. Oui, sans cet homme formidable le lycée va couler. Oui, le lycée et le quartier sont mis à mal par une telle injustice. Ceux qui disent "pas besoin de pôle d'excellence pour que nos enfants vivent de leurs projets": eh bien je leur répond que si: sans ce pôle nous n'aurions aucun matériel pour monter des initiatives. Par conséquent pas de projets. De plus, cette formation apporte de la mixité sociale essentielle dans un quartier populaire: ce lycée apportait jusqu'à présent une ouverture pour les jeunes. Ce projet de radio nomade était dans les tuyaux bien avant intervention mutation-sanction de Pascal Stoller. Alors les commentateurs qui pensent tout savoir s'abstiendront la prochaine fois. Enfin, merci de ne pas utiliser des projets lycéens comme celui-ci pour raconter d'absurdes bêtises comme vous le faites ci dessus.
Non, Mehdi sans cet homme que 90% des élèves ne connaissent pas, le lycée ne va pas sombrer. Un pôle d'excellence, facile avec 10 à 12 étudiants maxi par classe en poste bac à recrutement national,il est facile d'avoir de bons résultats (n'oublie pas les + de 90% de réussite en STMG sans sélection à 32 par classe dont beaucoup habitent le Franc). Aucune ouverture pour les jeunes puisque comme chaque les étudiants ne sont pas issus du quartier, quelle mixité sociale puisque les cours d'enseignement général ont aussi lieu dans le Bat B, ils ont une salle d'autonomie à part et ont le droit de fumer entre autres avantages. Quant au matériel, il appartient à l'établissement et non à cette personne. De très nombreux projets ont existé sans cet homme, c'est faire fit du travail des enseignants du lycée gl,tech et pro. Ce que vous allez mettre en place tes camarades et toi paraît formidable et Mehdi nous avons le droit de critiquer et peut-être que tu ne sais pas tout non plus. En outre, tu devrais demander à tes potes de nettoyer le parvis du lycée, ce n'est pas aux salariés de plaine co de le faire. Un ancien élève du lycée qui lui habite le quartier.
Euh! Le lycée et le quartier mis à mal par une telle "injustice", ce M. n'habite pas aà Saint-Denis mais apparemment dans un autre département. Alors, que sait-il du quotidien des habitants du Franc? L'insalubrité, le chômage, les incivilités, les assos mises encadrées par la municipalité. Nos enfants vont à la crèche puis à la mater puis au collège puis au lycée sectorisé du FM. Tout est fait pour que nos enfants restent dans le quartier et n'en sortent pas, que fait ce Mr au quotidien pous nous: RIEN! Je tire un coup de chapeau aux instits, profs, personnels qui travaillent pour que nos enfants réussissent sans les SÉLECTIONNER à l'entrée contrairement à ce BTS. Je peux vous affirmer que je n'ai jamais croisê d'étudiants de BTS dans mon quartier et encore moins leurs enseignants qui je suis SÛRE n'habitent pas à Saint-Denis et encore moins dans le 93 qu'on nous prouve le contraire. Que ces jeunes réparent ce qu'ils ont détérioré des jeunes du franc 1/10 ème de ce qu'ont fait ces jeunes, les conséquences n'auraient pas été les mêmes. Alors, Mehdi, oui nous avons le DROIT de critiquer, nous sommes en démocratie.
Mehdi, trouves-tu normal que ces étudiants se servent du matériel du lycée pour défendre ce mr stoller? qu'il porte plainte si son combat est juste alors je suppose que l'émission radio que vous compter faire place du 8 mai 45 sera politique. Si le matériel qui est alloué à votre projet sert à parler de cette personne alors que les deniers mis à votre disposition pour le financer serve à ce qu'une majorité d'élèves de SUGER déjeunent gratuitement par exemple. Vive la démocratie!
Bravo pour ce que vous entreprenez les jeunes mais arrêtez de mêler ce qui se passe avec ce chef des travaux et votre activité périscolaire car je suppose que si vous n'êtes que 5 pour ce projet cette enseignante n'est pas votre prof et qu'il s'agit d'un projet certes intéressant mais un projet parmi d'autres.
Justement, les enfants du Franc Moisin sont envoyés comme vous le dites dans des établissements au sein du quartier sans aucune fenêtre sur l'extérieur. Eh bien, P.Stoller a fait en sorte, avec d'autres bien sûr, que Suger représente une ouverture pour les jeunes du quartier. Il a oeuvré à monter des partenariats avec Radio France, avec des cinémas et des boîtes de productions. Le lycée est conventionné avec l'IEP de Paris et l'université Dauphine... Il a joué un rôle important dans tous ces partenariats. Dire qu'il est totalement insensible à ce qui de passe au franc-moisin est incensé au vu de tout ce qu'il a mis en oeuvre pour que Suger soit un lycée tremplin vers l'extérieur.
Bonjour Mehdi, je suis une ancienne de SUGER et ce M. STOLLER, que j'ai à peine aperçu durant mon cursus, n'ai en rien dans la mise en place des conventions IEP et Paris Dauphine et la réussite de beaucoup d'élèves, désolée pour toi. Quant aux cinémas, heureusement que tout un chacun peut y entrer, c'est le cas de tous les établissements de France et de Navarre. J'ai vécu 3 belles années au lycee SUGER grâce aux profs, ma CPE,... En outre, j'ai participé à de nombreux projets sans l'aide de M. STOLLER, que mes camarades de promo et moi-même ne connaissons pas. Vive SUGER!
Mehdi non je ne peux pas te laisser dire que le BTD désenclave le quartier monsieur Stoller n'a rien à voir avec Dauphine il faut se renseigner, non le quartier n'est pas mis à mal par cette mutation, c'est pas vrai, le quartier n'est pas tributaire de cet homme, il vivra sans lui, c'est ahurissant de dire cela
Mehdi il faut apprendre à accepter que certains habitants de la ville ne voient pas se monsieur comme un sauveur et NON arrêtez de dire que ce lycée va couler, c'est vraiment méprisant et irrespectueux pour tous les autres enseignants de ce lycée, sont ils inutiles ou voire nuls???????
MEHDI DEMANDE A TES AMIS DE NETTOYER NOTRE PARVIS CE SERAIT AUSSI UN RESPECT CAR FRANCHEMENT CE NEST PAS COOL NI BON POUR LE LYCEE
la démocratie est la possibilité de dire ce que l'on pense, alors moi je pense que ce Mr Stoller n'est pas essentiel à la vie du lycée Suger.
Mme Gigot est la preuve que ce lycée vit encore, Mehdi, donc faut pas faire peur aux parents avec un pessimisme effrayant, les projets se feront, il y a des sorties au théâtre, au cinéma, des voyages non? Donc le lycée continuera merci Mme la professeure de nous faire voir que ce lycée poursuit ses projets et je vous en remercie,
Mehdi mixité sociale? Les élèves du BTS se mélangent ils volontiers aux autres? ceux du pro? ceux du général? faut faire preuve de réalité, beaucoup ne vivent pas dans notre ville, j'ai été élève à Suger, les blocus nous on les subissait de plein fouet, eux ils passaient par le parking pour avoir cours, nous rien, ils fument dans le bâtiment B , nous on doit se cacher, c'est la mixité sociale?
Mehdi est bien seul face à des gens qui ne connaissent pas l'histoire du lycée Suger, qui ne connaissent pas le rôle déterminant d eP Stoller, sans qui cette section audio visuelle n'aurait surement pas vu le jour et surtout pas pris l'essor qu'elle a prise. Oui il y a injustice, oui P Stoller s'est battu comme un diable pour ce lycée, oui P Stoller dérange, oui enfin ce lycée a besoin de professeurs comme lui pour obtenir des moyens. Et pourtant mon fils, avait été un des premiers élèves de cette section où il a été admis par dérogation de secteur mais n'a pas été admis en BTS après el bac ; Mais ni lui, ni moi n'en avons voulu aux profs qui l'avaient averti. Il faut s'investir entre la seconde et la terminale pour avoir des chances de réussir son BTS. Ils ont tout fait, il n'a pas entendu - Mais je reste reconnaissante à P Stoller et aux professeurs qui lui ont donné un enseignement de base solide tout en lui faisant comprendre que rien n'est acquis. Quant à l'intervenant qui n'a jamais croisé d'étudiant de BTS dans son quartier, je voudrais lui préciser qu'aucun signe extérieur ne permet de distinguer un jeune en BTS d'un autre jeune. Moi j'en ai connu des camarades de mon fils, dyonisiens et bosseurs, en BTS et je suis ravie de voir qu'à ST denis, dans un lycée ZEP, on accueille des étudiants de toute la France - Quant à Mehdi, je lui dis bravo et lui souhaite plein de réussite
nON Mehdi pas besoin de ce Stoller pour nous ouvrir au monde par contre Mme Gigot comme elle, oui
CE monsieur a peut être créé des projets, mais c'est inacceptable de prendre en otages les autres élèves du lycée, que certains soient déçus et dégoutés certes mais il y a un nouveau chef de travaux pour ce BTS d'après ce que j'ai lu? ET les autres enseignants de ce lycée n'oeuvrent ils pas au bien être de leurs élèves? Sont ils juste là pour leurs salaires??? Non Mehdi les élèves du Franc ont l'occasion de pouvoir avoir des fenêtres sans ce monsieur, il y a des partenariats, des dispositifs des projets comme celui de votre enseignante donc passez à autre chose
Il n'y a rien de malveillant à dire que le lycée continue de vivre sans ce prof, ou notre parole doit être tue quand elle ne plait pas, non cher commentateur, la liberté d'expression est chère , donc respectons les voix dissonantes, certains croient en Suger sans ce Monsieur
les commentaires ne s'abstiendront pas la liberté de penser est une valeur de notre république, je l'aime je la chéris cette liberté de penser, de dire ce que l'on a au fond de la tête
merci chère madame de montrer que ce lycée vit encore merci merci merci §§§§§§
faudra tout un patacaisse à chaque fois que qqn qui fait des projets dans ce lycée mute? Pauvres lycéens de suger
Mehdi le lycée ne coulera pas, soyez rassuré, j'y étais en 2009 j'avais des supers profs sans connaître le BTS et croyez moi cela n'a pas été une grosse perte, donc soyez rassuré, chacun trouve son chemin dans la vie, les BTS ne nous calculaient pas mais pas du tout, ils sortaient quand ils le voulaient et demandez aux autres du général et du pro eux doivent demander aux surveillants, ce n'était pas juste lelycée suger offre la possibilité de s'épanouir avec des profs à l'écoute, moi j'en garde un bon souvenir, sans avoir unBTS audio visuel
J'ai une question combien de gamins de Saint-Denis et du Franc ont été recrutés à Radio France,? c'est pourtant une grosse boîte qui peut recruter à des postes d'accueil, de secrétariat,..Quant aux salariés permanents de l'écran, ils n'habitent pas Saint-Denis. Alors, quelle est la plus value pour les dyonisiens, ces boîtes ont-elles fait baisser le taux de chômage de la ville? Bravo aux 5 jeunes pour ce qu'ils font et félicitations à ceux qui ne sont jamais mis en avant car ils ne maîtrisent pas les médias.
Pourquoi dire que sans ce Monsieur le projet de Mme Gigot n'aurait pas pu voir le jour?Tout cela pour du matériel? Non ce projet a vu le jour sans ce monsieur, si votre projet sera consacré à ce monsieur, lors de vos émissions radio, ce n'est pas très sympa d'utiliser le matériel du lycée pour cela, on verra, parlez de choses qui concernent les habitants de la ville, mais surtout pas comme l'a fait le jSD pendant des semaines de sujets comme une mutation, un prof qui a toujours un métier, cela risque de décevoir les gens et vos potentiels écouteurs.
DES BETISES MAIS RESPECT DE LA PENSEE DES AUTRES!!!
Bonsoir rien n'autorise Mehdi de dire que les commentateurs disent des bêtises c'est effarant oui de penser que ce qui est contraire à mon opinion est une bêtise cet enseignant a peut être oeuvré pour le lycée les commentateurs ont le droit de donner leurs avis c'est cela qui est effarant considérer toute autre opinion comme une bêtise à partir du moment qu'elle est différente de la mienne, c'est effarant en effet
MOI je ne pense pas tout savoir Monsieur Mehdi je dis juste que sans ce monsieur le lycée va continuer , le monde continue de tourner sans Mère Thèresa, sans Pasteur et aussi sans mes parents, donc non n'empêchez pas les gens de dire qu'ils ont de l'espoir pour leur lycée, leur quartier, ils en ont marre de s'entendre dire qu'ils ont besoin de qqn pour les sortir de leurs problèmes,le lycée suger n'est pas entrain de couler, sinon les élèves demanderaient à partir. en plus c'est sympa pour les autres profs/
LE MATERIEL DU LYCEE APPARTIENT A CE MONSIEUR? PAS TRES CORRECT OU BIEN?
Les élèves du Francs n'ont pas besoin de ce monsieur pour être désenclavés les personnes essentielles à ces élèves sont leurs parents , les enfants du Franc n'ont pas besoin de ce BTS pour avoir un tremplin vers l'extérieur, c'est une marque de mépris pour les profs qui organisent des voyages à l'étranger, des échanges, des partenariats,
partenariat paris dauphine oeuvre de Mr Stoller? Pas certaine
pour un projet qui va libérer la parole de la banlieue, si les personnes interviewées ne sont pas d'accord avec les acteurs du projet seront t-elles taxées de diseuses de bêtises? ça promet alors comme projet, si on n'est pas d'accord avec les interviewers que nos commentaires soient taxés de bêtises seront ils censurés?
moi j'aurai mon bac sans ce monsieur Mehdi alors non je ne coulerai pas
merci anciennedesuger, y en marre de s'entendre dire que ce pôle de BTS est essentiel à notre réussite, les autres élèves sont dans des classes de 32 et ceux du BTS à 12 triés sur le volet, donc non ce n'est pas une mixité mais un monde à part dans le lycée il n'y a rien de 'bêtise' de dire cela ni insultant pour cet enseignant, mais la vérité, en terminale ES l'an passé on était 32 élèves mes profs nous ont aidés écoutés et pour beaucoup on a réussi beaucoup on ne connaissait pas ce monsieur, ni les étudiants du BTS, le lycée ne coulera pas, c'est un mensonge que dire ça, il faut travailler, étudier et croire en soi, c'est une aventure personnelle, moi je veux rassurer les élèves qui liraient cela la réussite est en vous
ce monsieur ne connait pas la réalité du Franc ceux du collège Garcia Lorca oui, ils sont au coeur du quartier et leur quotidien est bien plus difficile que de faire cours à une classe de 12 étudiants, donc Garcia Lorca en force, Suger ne coulera pas dans ce cas là changer de lycée maintenant
" libérer la parole en banlieue' si c'est l'intitulé du projet et que les habitants sont dans l'impossibilité de s'exprimer sans s'entendre dire qu'ils disent des bêtises c'est un peu bizarre , un bel intitulé mais à voir si les gens seront libres de dire ce qu'ils pensent.
les commentateurs ne pensent pas tout savoir, c'est quoi cette condescendance les commentateurs n'ont pas à voir leurs paroles brimées et empêchées, ils ont le droit de dire ce qu'ils pensent, ils vivent ici et le projet n'est il pas de libérer la parole, ça n'augure rien de bon si la parole doit être libérée à condition qu'elle corresponde à ce que les membres de ce projet veulent entendre, donc non ce monsieur n'est pas le poumon du lycée suger, il y a d'autres enseignants et les élèves des autres filières ne couleront pas sans ce Monsieur, il ne leur fait pas cours à ce que je sache? nous avons le droit de dire ce que l'on veut, et de dire que cet enseignant n'est pas synonyme de réussite de ce lycée est une vérité.
Mixité sociale Mehdi? mais les élèves du BTS ne se mélangent pas aux autres élèves du lycée...il n'y a pas de mixité sociale lorsque certains peuvent fumer et manger dans l'établissement et que d'autres n'ont pas les mêmes droits. c'est une injustice sociale.
'absurdes bêtises', oulalalalalalala c'est du beau pour un projet qui veut libérer la parole, si on dit pas 'oui' alors on dit des bêtises c'est vrai que ça pousse à libérer la parole en banlieue.
POURQUOI DEMANDER A LIBERER LA PAROLE SI ON NE PEUT PAS DIRE CE QUON PENSE???
non medhi ce monsieur ne nous projette vers l'extérieur on peut se débrouiller sans lui, il faut entendre ce son de cloche aussi, c'est la liberté de penser
Sillonner la ville mais n'empêchez pas les gens de dire ce qu'ils pensent merci c'est du beau ça franchement dit!

Pages

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.