+Vous

Côté commerce /
/ Le Traiteur exotique


« Pourquoi ne pas faire un truc exotique et épicé qui sortirait de l’ordinaire ? » C’est la réflexion que s’est faite Arlette Defosso, créatrice du Traiteur exotique, alors que les clientes de ses salons de coiffure afro regrettaient l’offre de restauration résumée aux kebabs et à KFC. En février 2015, l’entrepreneuse ouvre donc son propre restaurant au 3, rue Fontaine. La partie d’Arlette étant la relation clientèle et le marketing, elle a confié la cuisine à Nina et Meril Junya. Elles ont pour tâche de concocter des plats frais à petits prix adaptés au quartier. Ainsi, on peut manger une barquette d’alokos (6 €) pour la mise en bouche, un tiep, un maffé (8 €), un n’dolé (bœuf 10 €, crevettes12€)… Et des poissons, comme le capitaine ou le tilapia, au poids (15€ le kg). 


Pour qui ces noms de spécialités africaines ne diraient rien, il faut savoir qu’elles sont goûteuses et souvent mijotées avec des légumes et que les serveurs sont là pour aimablement vous les expliquer. Riz, viande, épices… « Tout est sur place », dit Mme Defosso qui se fournit à Saint-Denis. Cette originaire du Cameroun – arrivée en France en 1989 où elle décroche un bac + 2 en gestion compta – y a toujours travaillé. « Au début au marché, où je tenais un stand de cosmétique » et où elle se fait connaître. Mais trois hernies discales l’ont contrainte à arrêter son activité non sédentaire, mais sûrement pas son activité commerçante. Un atavisme familiale : « Au Cameroun, ma mère vendait des vêtements et de l’alimentation. Mes grands-parents des bœufs. » 

Patricia Da Silva Castro


Le plus

Des bons petits plats mijotés à prix raisonnables. Plats à emporter en téléphonant au 01 48 41 18 56. Carte de fidélité. Ouvert 7j/7, 11h/23h. Spécialités antillaises ou couscous sur commande.

Le moins

Arlette Defosso regrette déjà la petitesse de son restaurant où la clientèle commence à affluer, en vertu du bouche-à-oreille, à l’heure du déjeuner.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur