Sports

Rugby
/ Le Sdus vire en tête au premier tour

En Fédérale 2, le Sdus a remporté avec la manière le match aller en 16e de finale contre Orléans (41-17), dimanche 23 avril au stade Delaune. Les Dionysiens sont en très bonne position pour se qualifier. Le retour se joue ce samedi à Orléans.
Dimanche 23 avril, à domicile, Saint-Denis a battu 41-17 Orléans.
Dimanche 23 avril, à domicile, Saint-Denis a battu 41-17 Orléans.

Il est bientôt 15h30 et les tribunes de Delaune sont aussi garnies que les généreux sandwichs merguez-frites servis à l’entrée. Les joueurs entrent sur la pelouse, acclamés par leurs supporters. Agitant des drapeaux rouge, jaune et noir, les Orléanais ont fait le déplacement en nombre mais dès le coup d’envoi leurs homologues dionysiens remportent la bataille vocale : le Sdus joue bien à domicile.

Sur le terrain, la crispation se fait sentir dès les premières secondes. Les locaux, en blanc et bleu, se font secouer d’entrée et encaissent une pénalité. Deux minutes de jeu et Orléans mène au score (0-3). Ce sera la première et dernière fois. Sur le renvoi, le botteur argentin Genario Carrio ramène le Sdus a égalité, transformant une pénalité excentrée. Cinq minutes plus tard, les Dionysiens profitent d’une approximation adverse pour inscrire leur premier essai, aplati en force par le pilier Nicolas Brosse (10-3). Décomplexée, l’équipe prend le large sur un drop malin de Carrio (13-3). Mais le RC Orléans, 2e de sa poule à l’issu de la saison régulière et favori avant le coup d’envoi, a un rang à tenir : sur une action d’école initiée dans l’axe, Lambert aplatit l’essai et réduit l’écart (13-10). Pas impressionnés, les Dionysiens repartent de l’avant et voient leurs efforts récompensés par un essai de pénalité, toujours transformé par l’imperturbable Carrio. La pause est atteinte avec un avantage confortable (23-10) et en supériorité numérique après l’expulsion temporaire du seconde ligne adverse, suite à un placage aérien. Le DJ en profite pour ambiancer les tribunes, n’hésitant pas à jongler entre Michel Sardou, Alonzo et Booba, dans une ambiance plurielle et conviviale.

Insolents de réalisme

Dès la reprise, les blanc et bleu profitent de leur avantage numérique pour sanctionner chaque erreur adverse : sur un gros travail des avants, Julien Bouillere se faufile dans l’axe pour inscrire le 3e essai du Sdus. Sur le coup de renvoi, Alexandre Fabre intercepte une mauvaise passe orléanaise et porte l’estocade. D’une efficacité méthodique, les Dionysiens ont assommé leurs adversaires en quatre minutes et s’envolent au score (34-10). Abattus et handicapés par un nouveau carton jaune, les visiteurs subissent tout le second acte. Le Saint-Denis union sports offre même au public un 5e essai, marqué en puissance par Kamtcheu après une mêlée dans les 22 mètres. La réduction du score adverse en toute fin de match ne gâchera pas la fête. Score final 41-17. Le Sdus s’offre un précieux bonus offensif avant le match retour. La fête est totale et le DJ revient aux classiques : les joueurs se congratulent, le public applaudit, Seine Saint-Denis Style résonne.

Corentin Rocher

« On s’entraîne toute l’année pour des moments comme ceux-là »

Contre une équipe qui n’avait perdu que quatre matches cette saison, les hommes de Rémi Campet et Xavier Darjo ne s’attendaient pas à un tel après-midi : « Je suis fier des gars parce que là c’est du très gros niveau. Battre cette équipe d’Orléans c’est une vraie performance. » La prudence reste toutefois de mise en vue du match retour prévu ce samedi : « Il ne faudra pas se poser de questions et de toute façon nous ne savons pas gérer. Le plus dur sera de jouer sans complexes tout en restant disciplinés. » De son côté, le président Olivier Glévéo retient la saveur particulière de ce 16e de finale à domicile : « C’est le genre de rendez-vous qui récompense ce pourquoi les joueurs s’entraînent dur toute l’année, dans le froid en hiver. On veut revivre ces matches importants, donc si on pouvait passer un tour de plus ce serait parfait ! »

CR 

Réactions

bravo a toute l'équipe vivement le match retour mais a quand le retour du grand guerrier MALANG......

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.