À la une Sports

Rugby
/ Le Sdus signe l’exploit

Samedi 29 avril, le Sdus est qualifié malgré la défaite à Orléans. (©) Benoit Jacquart
Samedi 29 avril, le Sdus est qualifié malgré la défaite à Orléans. (©) Benoit Jacquart

Historique. Le mot est galvaudé, mais il correspond bien à l’exploit du Sdus. Pour la première fois de son histoire, les Dionysiens accèdent aux 8es de finale de la Fédérale 2. Ils sont à deux matches d’une potentielle montée. Malgré la défaite 20-13 à Orléans, samedi 29 avril, Saint-Denis a préservé l’avantage acquis à l’aller (large victoire de 41-17). La première période sourit aux Orléanais. « Ils n’avaient rien à perdre. On a pris la furia », souligne Xavier Darjo, le co-entraîneur du Sdus. Les Dionysiens encaissent deux essais et marquent seulement une pénalité. Les locaux ont fait la moitié du chemin, 15-3 à la mi-temps. En deuxième période, les Dionysiens refroidissent les espoirs orléanais en marquant un essai. Le match est plié, même si Orléans pousse. « On a mieux défendu, on a bien contré. On aurait pu marquer un ou deux essais de plus. On n’a rien lâché face à une belle équipe, très athlétique », se félicite le coach.

Place maintenant aux 8es de finale contre Suresnes que Saint-Denis a déjà rencontré en phase de poule. Deux confrontations homogènes, avec une victoire de chaque côté : 31-24 pour Suresnes, 20-13 pour le Sdus. « On connait bien l’équipe, le style de jeu, les entraîneurs. Eux, ils se sont préparés toute la saison pour monter en Fédérale 1. Ils auront une forte pression. Mais on a beaucoup de blessés, il nous manque cinq ou six titulaires. Cela va être vraiment difficile », poursuit-il. Si la montée est envisageable sportivement, le coach se réjouit surtout d’avoir rempli l’objectif de la saison. « On y va sans pression. C’est sans précédent ce qu’on a fait, on ne s’en rend pas trop compte encore, mais ce n’est jamais arrivé. On est fier de participer à cette histoire. » Les Dionysiens continuent leur aventure :  match aller ce dimanche (15h) au stade Delaune.

Aziz Oguz 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.