Sports

Tennis de table
/ Le Sdus en jambe pour la Pro A

La saison des pongistes vient de reprendre et l’équipe masculine, qui a gagné son premier match face à Boulogne-Billancourt (3-1) sans trembler, assume désormais ses ambitions élevées.
Jiaji Wu Zhang. (©) Yann Mambert
Jiaji Wu Zhang. (©) Yann Mambert

« On ne va pas la jouer comme Guy Roux en répétant qu’on joue le maintien. C’est vrai que cette saison on espère faire encore mieux que la précédente. » Président du Sdus tennis de table, Jean-Claude Molet reste mesuré mais le sous-entendu est clair. Troisième la saison dernière, l’équipe masculine du club vise l’étape supérieure, à savoir les deux premières places, synonymes a minima d’un match de barrage en fin saison pour l’accession en Pro A. Un objectif confirmé par l’emblématique entraîneur-joueur Sébastien Jover, dans la foulée d’une première victoire tranquille contre Boulogne-Billancourt (3-1), le mardi 26 septembre à La Raquette : « On a un groupe pour jouer la montée, en termes de talent mais aussi au vu de la moyenne d’âge et de l’expérience des joueurs. Jouer en Pro A serait une progression naturelle pour tout le monde. »

Le meilleur joueur de Pro B

Pour y parvenir, l’équipe a été judicieusement renforcée à l’intersaison. Pour combler le départ du Tchèque Lubomir Jancarik, leader de l’équipe mais auteur d’une fin de saison dernière en demi-teinte, le club a misé sur le jeune Jiaji Wu Zhang, 22 ans. Naturalisé dominicain, le joueur d’origine chinoise et arrivé de Roanne, en Pro A, est le mieux classé de la Pro B (n° 27 national). À l’image de ses débuts réussis – deux victoires nettes face aux Boulonnais Benjy Capello et Hugo Batocchi en ouverture du championnat – Jiaji, champion du monde junior par équipe, se montre déjà précieux et devrait permette à l’équipe de franchir un palier.

L’autre recrue estivale, Joé Seyfried, présente à 18 ans un palmarès déjà solide : deux fois champion d’Europe junior par équipes, 3e joueur européen en junior l’année dernière et quart de finaliste des derniers championnats de France seniors. Ce grand espoir national vient garnir les rangs du groupe « Génération 2024 », biberonné par le club en vue des Jeux olympiques de Paris. Cet été, Joé s’est notamment distingué en remportant les Jeux de la Francophonie, en simple et par équipe, à Abidjan en Côte d’Ivoire. Aux côtés du local Mehdi Bouloussa, auteur de sa meilleure saison l’an passé, et du quadragénaire Jover, toujours là pour apporter son expérience en double, le Sdus semble cette fois paré pour jouer les premiers rôles.

Corentin Rocher

Les filles « Génération 2024 » en forme

L’équipe féminine engagée également en Pro B ne reprendra sa saison que le 10 octobre à Nîmes. Le week-end dernier, c’est l’équipe 2 (Nationale 1), emmenée par sa « Génération 2024 » qui a réussi ses débuts en dominant la JA Coutances (8-0). Les jeunes Prithika Pavade, Chloé Chomis, Célia Silva et la nouvelle recrue Natacha Koszulap ont signé deux victoires chacune. Cet été, la talentueuse et précoce Prithika s’était distinguée en remportant un titre de vice-championne d’Europe jeune par équipe. Fin septembre, elle a décroché une médaille d’argent en simple cadette au World Junior Circuit de Slovénie. Les jeunes pépites du Sdus continuent de briller ! 

CR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.