Sports

Rugby
/ Le Sdus amplifie le mouvement

Après une saison prometteuse où l’équipe senior s’est hissée en 8es de finale, les Dionysiens ont démarré dimanche contre Arras (31-16) leur troisième année en Fédérale 2. Avec pour objectif de poursuivre leur progression, malgré un renouvellement du staff et des automatismes à retrouver.
Le Sdus rugby  à l'entrainement au stade Auguste-Delaune le 13 septembre.
Le Sdus rugby à l'entrainement au stade Auguste-Delaune le 13 septembre.

Nous les avions quittés défaits mais la tête haute. Battus par plus forts qu’eux : Suresnes, en 8es de finale, à un match de la montée en Fédérale 1. En achevant leur saison par des honneurs, les rugbymen dionysiens ne pouvaient susciter que davantage d’espoirs au moment de débuter la suivante. Pourtant la pause estivale a été des plus agitées. Car c’est avec un staff technique chamboulé que les blanc et bleu ont débuté ce nouvel exercice. En juin, le club n’a pu retenir son entraîneur Rémi Campet, parti encadrer les espoirs du Stade Français, puis à dû se résoudre au départ de Xavier Darjo, qui n’a pas voulu continuer sans son collègue. Pour remplacer sa paire de coachs, le club a fait appel à deux hommes du cru : Jonathan Marquet, responsable des jeunes avants du Stade Français, cadre technique pour le comité régional de la Fédération, et Domingo Ulloa, un ancien du club passé par Clamart et Gennevilliers.

Un nouveau style de jeu

Ce renouvellement du banc s’accompagne de quelques changements côté terrain. À commencer par les retraites sportives du capitaine Loïc Pothin et d’Arnaud Kamtcheu ou les départs d’Aurèle Sarafian et Jérémy Pereira vers d’autres horizons. « À chaque intersaison, nous devons réajuster l’effectif, c’est normal. Mais cela nécessite un temps d’adaptation pour que chacun prenne ses marques. Dans le groupe qui a démarré dimanche, il y avait quand même dix nouveaux ! » analyse Olivier Glévéo. Afin d’appréhender aux mieux leur effectif, les deux nouveaux coachs se sont notamment appuyés sur un minutieux travail d’analyse vidéo des matches de la saison dernière. 

Pour autant, l’équipe a conservé sa « colonne vertébrale » et les matches de préparation ont été l’occasion de peaufiner un nouveau projet de jeu, mieux adapté aux qualités du groupe. « L’équipe propose un jeu plus axé sur les déplacements et moins sur le défi physique. Nous avons perdu quelques gros gabarits mais gagné en vitesse de mouvement. » Une nouvelle approche tactique qui devrait s’affiner au gré des matches. Même si la qualité des adversaires ne laissera que peu de place aux tâtonnements. « On passe à une poule de douze équipes, le calendrier est donc plus chargé que l’an dernier. Avec des équipes comme Rennes, Chartres, Gennevilliers ou Beauvais qui seront très coriaces. » Mais la victoire inaugurale contre Arras (lire ci-dessous) et la dynamique actuelle du club laissent place à de beaux espoirs. Et le président ne s’en cache pas : « Après la belle saison dernière, on a la volonté de maintenir la barre haute ! » Plus haut que la saison passée ?

Corentin Rocher

Une victoire pour commencer

Dimanche, pour leur reprise au stade Delaune, où ils ont été souvent imprenables l’an dernier, les Dionysiens ont réussi leurs débuts en dominant Arras (31-16). Emmenés par un Julien Bouillère décisif dans le jeu au pied, les blanc et bleu ont inscrit trois essais, sans toutefois glaner de bonus offensif. Ce succès logique face à un adversaire abordable, a révélé des motifs de satisfaction tout comme des faiblesses à corriger. « Il y a eu des séquences intéressantes et des essais bien construits, on sent que l’équipe est encore en rodage, mais sa marge de progression est importante », analyse Olivier Glévéo. Le rendez-vous de dimanche, contre Chartres, toujours à domicile, s’annonce comme un premier révélateur… 

CR

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.