À la une Sports

Rugby
/ Le Sdus accède aux 16e de finale

Dimanche 16 avril, le Sdus a largement battu 44-9 Beauvais. Les Dionysiens accèdent aux 16e de finale de la Fédérale 2. Ils joueront contre Orléans.
Le Sdus file vers les play-offs de la Fédérale 2.
Le Sdus file vers les play-offs de la Fédérale 2.

Il est 17h30 ce dimanche 16 avril lorsque le coup de sifflet final retentit à Delaune.Applaudissements nourris de la tribune, sourires sur les visages, embrassades collectives. Au tableau d’affichage, le score est flatteur : 44-9 pour les locaux. Pourtant, la partie était tout sauf évidente, et le SDUS s’est fait peur, notamment dans le premier acte.

La pression et la crispation de ce début de match étaient prévisibles. Saint Denis veut absolument éviter une élimination en barrages. Annoncés comme favoris, les hommes entraînés par Xavier Darjo et Rémi Campet doivent confirmer leur victoire de l’aller en évitant les imprécisions techniques aperçues la semaine dernière.

C’est raté. Car au cours des trente premières minutes, le SDUS multiplie les fautes de mains, loupe ses pénalités et se met plusieurs fois à la faute. Résultat : 6-0 pour Beauvais peu avant la trentième minute après un carton jaune pour Carrio sur une des premières phases de jeu construites. Car si les Beauvaisiens ne sont pas brillants dans le jeu, ils semblent plus à même de faire les efforts et d’aller chercher les ballons.

Heureusement pour Saint Denis, le carton jaune de Carrio semble remobiliser les troupes et l’équipe change complètement de visage. « On savait que si on continuait à jouer comme ça avec un jaune, c’était fini » confirme Thomas Livio, le troisième ligne du SDUS. L’équipe se réveille, le public aussi, et Beauvais commence à multiplier les fautes. Les Dionysiens égalisent suite à deux pénalités avant de prendre l’avantage suite à un essai de Fabre après un joli coup de pied par-dessus de Carrio, 13-9 à la mi-temps.

Dès le retour des vestiaires, le pilier droit beauvaisien est exclu dix minutes, ce qui ne fait que confirmer le regain de forme dionysien. « On est quand même mieux » lâche même le président sur le bord du terrain. Embellie accompagnée d’un superbe essai collectif mené d’une main de maître par Carrio métamorphosé depuis la pause. Beauvais n’y est plus et le SDUS inscrit encore trois essais dont un sur un contre éclair de Fabre qui s’offre un triplé.

L’objectif est atteint et la deuxième mi-temps devra servir de modèle pour le seizième de finale à venir contre Orléans, au stade Delaune dimanche 23 avril à 15h (6 euros l'entrée, gratuit pour les enfants). Le coach dionysien Xavier Darjo prévient : les erreurs techniques du début de match ne pardonneront pas face à une équipe avec « une expérience supérieure à la nôtre ».

TZ (Stagiaire)

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.