À la une En ville

Facebook live
/ Le maire a répondu aux internautes

Laurent Russier a répondu pendant un peu plus d'une heure aux questions des internautes ce jeudi 17 mai
Laurent Russier a répondu pendant un peu plus d'une heure aux questions des internautes ce jeudi 17 mai

Jeudi 17 mai, Laurent Russier était dans les locaux du JSD, pour répondre aux questions postées par les internautes sur la boîte mail maquestionpourlaurentrussier@lejsd.com et sur lejsd.com. Insécurité, propreté, stationnement, infrastructures, mouvement social, etc. le maire n'a éludé aucune question et a également réagi aux commentaires des internautes à l'issue de l'entretien. Un entretien à retrouver ici.

Réactions

Excellent publireportage. Le maire est maire depuis 18 mois mais dans la majorité municipale depuis 10 ans et il donne l'impression qu'il n'est coupable de rien.... Tranquille. Comme s'il n'y avait pas d'urgence dans la ville. Circulez il n'y a rien à voir. La ville est sur utilisée mais ce sont les habitants qui en paie les conséquences et qui paient par une fiscalité sans rapport avec les le Je rappelle à L. RUSSIER que P. BRAOUEZEC est coupable de cela. Il a sur vendu la plaine et demandant des taxes plus faibles... et les habitants paient le déficit et subissent cette congestion. Il est dans votre majorité et aucune sanction n'est prise contre cet odieux individu. Il demande en plus d'avoir les JO et des contributions d'argent publique alors les écoles et collèges tombent en ruine.
Je remercie Laurent RUSSIER d'avoir répondu à ma question (la première) et Yann LALANDE d'avoir tenté une "relance". Pour Paris VIII donc, Laurent RUSSIER attend un geste du Gouvernement ... je pense qu'il peut attendre longtemps au niveau national et encore plus longtemps au niveau local. Pour info, le personnel administratif a fait joué cette semaine son "droit de retrait" compte tenu des conditions déplorables de sécurité du campus ... et, fait à signaler, mêmes les UFR (départements) "non scientifiques" considérées comme les plus anti ORE ont approuvé ce retrait ! Je pense qu'il est grand temps de lancer un SOS FAC EN PERDITION - MAYDAY - MAYDAY - je vous donne la position - N48.914312 E2.135125
@JSD L. RUSSIER a répondu certes... Mais toujours à coté. Ce n'est que de l'habillage. Pour sa gouverne. Saint Denis est une ville riche, ce sont ses habitants qui son pauvres. Même S. PRIVE dans sa majorité en fait le constat. Il a la mémoire courte et sélective, le bilan sur la gestion urbaine de proximité l'a démontré. Dire que les revenus moyens ont augmenté en 30 ans... C'est aussi évident que l'inflation fait monté les prix. Et puis il faut s'arrêter de se féliciter des réussites alors que c'est juste des obligations légales... Bref Bon week end
Bon et bien il y en a au moins 2 de contents: Russier et Lalande. Un bon chiffre pour Saint-Denis

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.