Cultures

Exposition
/ Le hip-hop 93 investit le 60 Adada

Les viscéralement dionysiens Bastos et Rebus, de l’association Compact Creation, convoquent peintures, photographies, danse, musique et customisation, en bons ambassadeurs des cultures urbaines made in Saint-Denis.
Bastos (à gauche) et Rebus (à droite) posent devant la fresque du passage Haguette. Leur association Compact Creation expose à l'Adada du 17 au 26 mars.
Bastos (à gauche) et Rebus (à droite) posent devant la fresque du passage Haguette. Leur association Compact Creation expose à l'Adada du 17 au 26 mars.

Ils sont de tous les événements. Que vous les croisiez à la fan-zone de l’Euro, dans les Maisons de quartier, à la Fête des tulipes ou au marché d’art contemporain, et bientôt dans la galerie du 60 Adada, Bastos et Rebus se font les ambassadeurs d’un savoir-faire hip-hop authentique made in Saint-Denis. Ville à laquelle ils vouent une passion sans borne. Assis à la terrasse d’un café, Bastos ressasse avec son acolyte ses souvenirs d’adolescence : des voyages organisés avec les centres de loisirs à l’arrivée du hip-hop à la fin des années 1970 qui fut pour lui une révélation. « Saint-Denis était la ville où il y avait le plus de rappeurs », se souvient Bastos en citant les crews de danseurs qui pullulaient à l’époque jusqu’au début des années 2000, les MCs présents sur la compilation 93 de sang, l’ère glorieuse des clashes et des open-mic… Une époque où monter sur une battle et saturer de peinture un mur constituait un mode de vie.

Son récit est entrecoupé par les salutations qu’il adresse à des connaissances. Nombreuses. Les deux trentenaires sont des figures connues de Saint-Denis dont ils connaissent tous les recoins et bâtiments abandonnés. Le 17 mars, ils lanceront l’exposition Nos trois dernières années au 60 Adada. Toiles peintes à plusieurs mains, exposition photographique de Bruno Radeux et ateliers de customisation sont au programme de cette rétrospective sur trois ans dédiée à leur association Compact Creation. Pour le vernissage, leurs amis d’Ursa Major se produiront en mode piano-bar, Gabin Nuissier d’Aktuel Force enchaînera quelques pas de break dance et une démo live de customisation d’un piano sera assurée par les deux comparses.  « Nous, ce que l’on veut montrer, c’est de la gaieté », confie Rebus. Ils ont peint rue du Corbillon, sur l’esplanade du Stade de France, sur les quais du canal, sur des conteneurs… C’est à eux que l’on doit les fresques sur la bretelle d’autoroute A1 près de l’hôpital Delafontaine et sur la palissade du jardin partagé passage Haguette.

« Dans les ateliers que l’on a créés depuis cinq ans, on cherche à montrer une ouverture d’esprit aux plus jeunes. On y propose de découvrir plusieurs disciplines, du DJing à la danse, du beatbox au graff », revendiquent-ils. Récemment établie à la Maison Jaune (centre-ville), leur association tente de léguer un héritage culturel. Et à en croire le duo, leurs activités se révèlent d’utilité publique. « On sent que nos ateliers changent l’ambiance dans le quartier. On montre aux petits qu’ils ne sont pas obligés de dealer en bas des bâtiments. Les habitants prennent part au projet, à chaque réunion que l’on organise on est une quarantaine », se félicite Rebus. Les « réquisitions citoyennes » comme celle du 7 rue Riant il y a deux ans, rebaptisé pour l’occasion « Le 7 authentique », font partie de leur mode d’action. Ils regrettent néanmoins l’absence d’un lieu dédié à cette culture hip-hop dionysienne dont ils se font les porte-étendards. Bastos et Rebus rêvent de cette structure qui leur permettrait d’installer des ateliers de confection et de customisation et un studio d’enregistrement. « Les voies de garage, on les connaît par cœur. On veut que les jeunes touchent à tout pour se donner le choix plus tard », lâche Rebus. L’association est sur une piste. Un appel d’offres pour occuper un espace place des Droits-de-l’Homme a été lancé.

Maxime Longuet

Nos trois dernières années au 60 Adada (60, rue Gabriel-Péri), du vendredi 17 au dimanche 26 mars. Vernissage le 17 mars à 17h. www.60adada.org

Réactions

fiers de vous les frères!!!!!
bravo à vous, je viendrai avec plaisir!

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.