À la une En ville

Ecole Anatole-France
/ Le double effet collecte

À l’initiative d’un parent, la récupération de papier dans l’établissement a permis de financer les représentations d’un spectacle données le 18 mai pour sensibiliser les enfants à l’environnement.
Le spectacle de la compagnie Compos Sui, le 18 mai dans le nouveau gymnase Aimée Lallement.
Le spectacle de la compagnie Compos Sui, le 18 mai dans le nouveau gymnase Aimée Lallement.

Avec son potager et sa pratique du compostage, l’école élémentaire Anatole-France a décroché l’an dernier le label E3D. Décernée par le ministère de l’Éducation nationale, cette distinction valorise une démarche éducative sur le développement durable également menée dans une quinzaine d’établissements à Saint-Denis. Si l’école de Pleyel n’a obtenu pour l’heure que le premier des trois niveaux de labellisation, elle se distingue depuis quelques mois par la collecte de papier auprès des parents. « On a récupéré deux à trois tonnes », estime Mounir Melhoul, père de deux élèves, à l’initiative de ce projet qu’il porte avec l’enthousiasme d’un militant. Patron d’une PME de collecte de déchets recyclables, il a fourni bacs de collecte et assuré l’acheminement du papier au centre de tri avec un premier objectif. Celui de financer pour les deux cents enfants de l’école les représentations d’un spectacle qu’il découvrait en octobre à la Fête de Saint-Denis. On se voit demain, c’est son titre, a été joué le jeudi 18 mai au gymnase Aimée-Lallement.

Mesdames Eco et Consomme

Auteures et comédiennes de la compagnie Compos Sui, basée au 6b, Estelle Bertin et Anne Fischer y campent sur le mode clownesque mesdames Éco et Consomme, deux voisines d’immeuble qui se détestent cordialement. L’une étant adepte d’une vie saine, respectueuse de l’environnement, et l’autre, consommatrice invétérée, insoucieuse des déchets qu’elle produit. Gaspillage alimentaire, pollution atmosphérique, surmortalité des abeilles, réchauffement climatique, etc., les messages sur la responsabilité de tout un chacun quant à l’état du monde ont été accueillis avec la plus grande attention. Mais quand sur le même ton humoristique, les comédiennes interrogent la jeune audience sur la destination – bac jaune ou bac noir – des déchets éparpillés sur la scène, « on voit que c’est un peu compliqué par rapport aux enfants d’autres villes qui eux donnaient les bonnes réponses à tous les coups », relève Estelle Bertin.

Le tri des déchets ne va pas de soi

Malgré la collecte du papier et les messages de sensibilisation diffusés à cette occasion par M. Mehloul, le tri des déchets ne va donc pas de soi, à Anatole-France comme dans l’ensemble de la ville. « On a commencé à travailler aussi sur le recyclage des stylos, signale néanmoins Fabienne Hamel, directrice de l’école. Mais il faudrait que ça vienne d’eux. J’aimerais pour ça qu’on ait l’an prochain un responsable éco-citoyen par classe. »

Réactions

Superbe initiative de cette école et de ce parents d'élèves continué comme ça il faudrait plus d'action comme celles la .
Un grand bravo à Mounir Melhoul, Fabienne Hamel, à son équipe, à tous les enfants, parents et participants à cette initiative Un bel exemple suivre.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur