En ville

Fort de l'Est
/ L'amorce d'un nouveau quartier

L'Etat vient de céder 3,1 hectares à l'Immobilière 3F pour la construction avec Plaine Commune Habitat de 349 logements. Le programme prévoit à terme un total de 549 logements sur 6,9 ha dont 3,5 ha de parc.
Voués à la démolition, les bâtiments à l'abandon depuis 1998.
Voués à la démolition, les bâtiments à l'abandon depuis 1998.

Une partie de l’ancienne caserne de gendarmerie du Fort de l’Est, inoccupée depuis près de vingt ans, vient d’être acquise par Immobilière 3F, qui en réalisera l’aménagement pour le compte de Bâtiplaine, société de coordination l’associant à Plaine Commune Habitat. L’acte de vente en a été signé le mercredi 22 mars par Nicole Isnard, sous-préfète, représentant l’État, et Yves Laffoucrière, directeur général d’I3F. Sur cette frange de terrain de 3,1 hectares le long du chemin de Crèvecoeur et de la route de la Courneuve, seront construits 247 logements sociaux avec crèche par PCH, une opération en accession sociale de la CAPS et de la CLARM comptant 38 logements, ainsi qu’un immeuble en accession libre qui en comportera 64. Les négociations avec l’Etat, indique PCH, ont pu aboutir grâce à la loi Duflot sur la cession des terrains publics inoccupés.

Une transaction à 700 000 euros

Avec la décote de prix appliquée à ce titre, le montant de la transaction était de 700 000 euros HT. Mais comme le précise Marie-Amélie Cornil, directrice générale de Bâtiplaine, les travaux de démolition des bâtiments de l’ancienne gendarmerie, de remise en état et de viabilisation des terrains s’élèvent à plus de 4,5 millions d’euros, qui seront supportés par I3F. Le projet comporte aussi des aménagements paysagers, qui aboutiront à terme à la création d'un parc de 3,5 hectares en contrebas des fortifications. Avec la deuxième phase déjà programmée dans la perspective de la fermeture de la gendarmerie encore en activité sur ce site, ce sont 6,9 hectares qui seront aménagés avec un total de 549 logements et ce parc du Glacis, ainsi qu'il est déjà dénommé.

Réactions

Encore des logements mais ARRETEZ on n'en peut plus, laissez nous un peu respirer faites nous des espaces verts.
247 logements sociaux??? encore? à côte de cité Franc Moisin et ses 2000 logements sociaux?? Vous vous moquez de nous. Faites un parc, laisser les gens respirer

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.