@ vous

Ecologie/Glyphosate
/ L'absence des députés du 93 pour voter l’interdiction du glyphosate

Nom ou initiales: 
Michel Ribay

EELV 93 condamne l’absence remarquée des députés de Seine Saint-Denis
lors de la séance de vote sur l’interdiction du glyphosate

Le glyphosate, produit par l’entreprise Monsanto, est un herbicide au cœur de
plusieurs scandales. Les « Monsanto papers » ont par exemple démontré que cette
industrie avait régulièrement retouché en sa faveur des études d’impact sur
l’environnement, sur la santé des utilisateurs et sur celle des populations.
Le président de la République avait annoncé qu’il serait interdit dans moins de 3 ans,
le temps de trouver d’autres alternatives.

En réponse à la volonté du ministre de l’agriculture de trahir cet engagement, le
député Mathieu Orphelin, ex porte-parole de Nicolas Hulot, avait proposé un
amendement permettant d’interdire cette substance dans moins de trois ans avec
des possibilités de dérogations.

En séance le 29 mai, cet amendement a été repoussé par 63 voix contre 20. Si les
députés communistes, insoumis et socialistes qui se revendiquent pourtant de
l’écologie avaient été présents, cet amendement aurait pu être adopté.

Les écologistes du 93 condamnent l’absence de Stéphane Peu, Clementine Autain,
Alexis Corbière, Sabine Rubin, Éric Cocquerel et Marie-Georges Buffet qui perdent
ainsi toute crédibilité en matière d’écologie.

Les collectifs et associations qui se battent depuis des années contre l’usage de ce
produit chimique et pour faire éclater la vérité sur sa nocivité s’en souviendront sans
doute !

Ce combat contre le glyphosate n’a rien de symbolique : en le bannissant des
usages, cela permettrait de restaurer le vivant dans nos cours d’eau et nos sols et de
remettre la science agronomique au cœur des pratiques agricoles.

Bobigny, le 30 mai 2018

Pour EELV 93
Didier Delpeyrou Porte-Parole

Ecologie/Glyphosate

Réactions

Il est assez plaisant d'entendre dire par le vert/alibi du conseil municipal Michel Ribay que les députés FI, PC,... ont perdu toute crédibilité en matière d'écologie. Le même vert/béton son autre casquette, serait lui, crédible ? Pourquoi fait-il et depuis si longtemps partie du même conseil ?

Le communiqué EELV du 93 indique que par leurs absences les députés PCF, FI ont perdu toute crédibilité.

Pour ce qui me concerne leur crédibilité, sur ce sujet, elle est par leur absence à ce débat, largement entamé.

Pire, pour ce qui concerne Sébastien Jumel du groupe PCF et partenaires il a lui, présent, voté contre l'amendement.

Si vous souhaitez parler sérieusement d'écologie je suis à votre disposition.

Dossier par dossier, sujet par sujet.

Michel Ribay

Malheureusement, certains députés FI estiment plus important d'empêcher la tenue d'examens ou de bloquer les révisions Bac de Paul Eluard...
Manifestement, avoir une vision à plus long terme n'est pas donné à tous... La prochaine fois, faites venir les caméras, ça marchera mieux.

Minable tentative d'exister de la part d'EELV ... si les députés insoumis n'étaient pas là pour le vote c'est parce que ce vote a été organisé de façon impromptue au milieu de la nuit par De Rugy.
F. Ruffin dit "on s'est fait blouser" !
Que cette manip ait été organisée par quelqu'un qui a été très longtemps un membre éminent d'EELV pourrait amener ses porte-paroles actuels a un peu de retenue à défaut de présenter des excuses pour avoir fabriqué et élevé dans leurs rangs des arrivistes du genre de Rugy ou Pompili.

Plus on écrira sur les effets dévastateurs du Roundup, plus les grandes enseignes du bricolage et du jardinage retireront ce produit de leurs rayons. Donc merci Michel pour cette déclaration. Il aurait été logique que les deux députés de Saint-Denis votent cet amendement. Leurs partis respectifs redoutent-ils le vote des agricultrices/teurs lors des élections européennes de juin 2019 ?Les pesticides c'est la solution de facilité. Les publicités de Monsanto ont joué avec cela pendant vingt ans.. Le problème est de convaincre les particuliers et les agriculteurs d'arrêter les pesticides.

Il ne faut pas oublier que l'OMS a déclaré depuis des années le glyphosate cancérigène ... Tout le monde sait que derrière ce glyphosate, il y a des lobbies, des groupes de pression très efficaces.

Il serait qu'en même intéressant de savoir pourquoi les députés de gauche du 93 ont boycotté la séance ... j'ai ma petite idée ...

Ce n'est pas s'en me rappeler les députés farouches anti-tabac ... que l'on pouvait voir cigare au bec dans les soirées privées organisées par les lobbies.

@MR: "parler sérieusement...." on croirait lire du Braouezec... Mais qui croyez vous encore convaincre à part quelques groupies. Depuis 30 ans vous êtes englués dans vos fonctions et scotchés sur vos sièges. Les dionysiens manquent d'air: ouvrez portes et fenêtres de la mairie et de Plaine commune et ouste dehors.

Il faut aussi rappeller que Michel Ribay, Maire-adjoint délégué à l'énergie-air-climat, dispose également d'un mandat réuméré de Vice-président du SIGEIF (Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Île-de-France). Le SIGEIF n'est pas l'instance la plus écologique qui soit. La présence de Michel Ribay au sein du SIGEIF fait débat, et explique en grande partie son positionnement en faveur des compteurs LINKY. On est loin du Michel Ribay, militant écolo, qui luttait contre la présence des antennes relais. Ca c'était avant. Dès lors, la question se pose en ses termes : n'y a t-il pas un risque de conflits d'intérêt, lorsqu'un élu dispose à la fois d'un mandat de Maire-adjoint à l'énergie et d'un mandat de Vice-président du SIGEIF ?

@ Georges, "Depuis 30 ans englués dans vos fonctions et scotchés sur vos sièges…"
Vous devez confondre, je ne suis élu que depuis 2008. Ni groupie ni club de supporter et toujours disponible pour parler sérieusement.

@David (Frigge)./ Encore une fois David, vous confondez tout. Le Sigeif n'a aucune compétence en matière d'électricité sur la ville et Plaine Commune. Pour ça il faut voir le Sipperec. Quant à la question des antennes relais, pour lesquelles nous avons mis des règles sur le territoire pour encadrer les opérateurs, réservez vos attaques et interpellations pour ce qui concerne la loi ELAN en débat à l'Assemblée qui entend laisser toute latitude aux opérateurs et revenir en arrière sur la loi.

Bonne journée.

L’écologie à St-Denis, c'est une blague, la ville du béton par définition..

Belle torpille du groupe EELV qui digère mal le coté écolo (peut être factice) du groupe LFI. Lisez le post de Ruffin sur son site pour comprendre un peu mieux l'ambiance délétère au sein de l'assemblée et les petits tacles assassins entre les deux groupes parlementaires sur fond de votes express sur des sujets nous dirons "sensibles" .
Chapeau bas à M. DE RUGY qui a fait en sorte de prolonger l'autorisation d'un poison qui tue les abeilles, les animaux et peut être les humains.
Honte à celles et ceux qui mettent en avant leurs petites luttes intestines au mépris de la santé publique !
Entendez vous au lieu de vous balancer des mines !

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur