À la une En ville

Législatives
/ La première réunion publique de Véronique Avril

La candidate de la République en marche était, jeudi 15 juin, dans le préau de Jean Vilar. Elle a évoqué son triptyque –éducation, formation et emploi, sécurité- mais n’a pas parlé de l’affaire qui a lesté sa campagne.
Jeudi, dans le préau de Jean Vilar
Jeudi, dans le préau de Jean Vilar

« Prends des habitudes de députée ! ». C’est ce qu’une femme dans l’assistance lance à Véronique Avril pour la convaincre de parler dans le micro plutôt que sans sono. Dans le préau de l’école Jean-Vilar, la candidate de la République en marche se lance devant une trentaine de personnes. Dans sa courte campagne, c’est la première fois ce jeudi 15 juin, qu’elle s’essaie à l’exercice de la réunion publique. Elle remercie d’abord celles et ceux qui lui « ont permis de continuer le chemin jusqu’à la fin ». Houari Guermat, plusieurs fois candidat centriste aux élections et Kola Abela, conseillère municipale du Parti socialiste de gauche (PSG) sont là. M.Renard, suppléant LR de Hayette Hamidi n’est pas venu mais il est remercié pour son soutien.

Véronique Avril revient sur le premier tour. Son score qui « en a surpris plus d’un » la place devant Hanotin mais derrière Peu. Et cette abstention « forte partout mais exceptionnelle  ici »,  l’interroge. Elle a senti de la lassitude chez les électeurs soumis à une rafale de scrutins et insiste : « si je suis élue députée, je serai le lien avec ceux qui n’ont pas voté, ce sera mon leitmotiv pendant cinq ans ». Une législature pendant laquelle elle veut s’investir sur trois dossiers en priorité. L’éducation, avec les douze élèves par classe en CP-CE1 où elle sera « vigilante pour que la réforme s’applique » ; la formation et l’emploi avec, notamment, l’ambition de permettre à ceux qui « ont été formés ici de travailler ici » ; la sécurité avec le rétablissement de la police de proximité et le recrutement de 10 000 policiers. « Ce sont sur ces trois points là que je souhaite être jugée si je suis élue », précise celle qui sera « députée à 100%, sans responsabilité dans l’appareil d’En marche ».

L’ancienne dirigeante de Médecins sans frontières, aujourd’hui haut fonctionnaire à la mairie de Paris, parle du « moment historique » que nous vivons, de sa « confiance en Macron qui pour le moment fait ce qu’il dit ».  Elle s’arrête sur ses amis français qui travaillent aux quatre coins du monde, devenus « Macron idolâtres » tant l’image de la France a changé depuis l’arrivée à l’Elysée du nouveau président, estime-t-elle.

Véronique Avril insiste sur sa probité, sur sa « grande intégrité » qui la conduirait à « voter des lois qui iraient contre ses propres intérêts ». Une entrée en matière pour évoquer l’affaire  de  la location de son logement insalubre qui lui a lesté sa campagne électorale ? Non, Véronique Avril n’en fait pas mention alors que, le matin même de sa première réunion publique, notre confrère Aujourd’hui en France-Le Parisien consacre un article à « Ces candidats marcheurs qui font tache » et elle fait partie de la liste des « prétendants mis en cause moralement, voire judiciairement ».

 Le poids de ce dossier ne l’a pas empêchée de figurer au second tour. Mais, pour décrocher la timbale dans une circonscription très ancrée à gauche, il faudrait dimanche que la vague Macron se transforme en déferlante. 

Réactions

Merci pour l'article Mr Sanchez - j'etais content de vous rencontrer sur place et avoir l'occasion de discuter avec vous - Oui, bien sur cette campagne a etais touché par 'l'affaire' qui a permis ses opposants de mener une vraie campagne de caniveau a son encontre; assortie d'actes variés tels que affichage injurieux etc. Néanmoins Mme Avril se tenais, apres son discours disponible pour en parler face a face avec tout ceux qui etais present et qui avais envie d'en parler autour d'un verre et d'un discussion civilisé. Apres mes 27 années d'habitant a Saint Denis je suis ravie de trouver une groupe politique ou la discussion et debat peut justement rester ouvert et constructif, c'est plutot rare. Salutations (Peter - En Marche, chez les bienveillants!)
@Peter J'ai également apprécié notre conversation. Merci à vous.
Une campagne de dénigrement d abord par hanotin puis par le Fdg ça me dégoûte ces manières de faire campagne Il faut balayer tout cela
Comment allez vous Peter ? Que dites vous de la hausse de la CSG ? De la baisse des cotisations pour les hauts revenus ? Suppression de l'impôt sur les grosses fortunes ? Baisse des impôts des sociétés ? Maintient de la retraite à 60 ans ? Mme Kola Abela, membre du PSG parti socialiste de gauche, vous dites ? Mais Mme Abela, vous étiez donc contre le PS que vous trouviez à droite c'est ça ? Mais êtes-vous opportuniste ?
@ Ludovic : LREM c'est aussi cela : Renforcement des procédures antidumping ! Exonérer 80 % des ménages de la taxe d’habitation ! Créer une Fédération nationale de l’islam de France pour distribuer des avantages fiscaux ! Comités de vigilance citoyens pour les accords commerciaux européens ! Harmonisation sociale européenne (formation, santé, chômage et smic) ! Accès simplifié au travail pour les étudiants étrangers titulaires d’un master ! Augmenter la taxe générale sur les activités polluantes pour moderniser les centres de tri ! Diviser par deux le nombre de jours de pollution atmosphérique ! Réduire les charges des travailleurs indépendants ! Encourager les budgets participatifs dans les communes ! Limiter le cumul des mandats dans le temps (trois mandats identiques successifs) ! et caetera ...Avec notre M. Peu qui cumule comme jamais que Diable ! l'avenir de la France ne se limite pas à la CSG ! les TPE souffrent vivement la baisse. Cessez de vous faire passer pour un Denis Robert ou un Snowden - Assange... Eux nous rendent justice, pas vous ! battez-vous contre le détournement des fonds financiers (les syndicats ça vous parle maintenant ?) pour la "Formation tout au long de la vie" car le CDI appartient au passé et chacun devra se réinventer selon ses nouvelles aspirations de notre XXIe siècle. Bien cordialement. (et je persiste à dire qu'il n'existe pas de blanche et idéale colombe !)

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.