À la une En ville

À l’hôpital Delafontaine
/ La formation fait école

Le centre hospitalier dionysien est riche de trois établissements : l’Institut de formation en soins infirmiers, l’Institut de formation d’aide-soignant et l’école de puéricultrices. Sylvie Thiais en a remarquablement assuré la direction pendant 9 ans.
Sylvie Thiais (au bouquet) entourée de Yolande Di Natale, Élisabeth Belin, Laurent Russier et Jaklin Pavilla.
Sylvie Thiais (au bouquet) entourée de Yolande Di Natale, Élisabeth Belin, Laurent Russier et Jaklin Pavilla.

En septembre, la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes s’est tenue à l’Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) de l’hôpital Delafontaine. C’était la dernière pour sa directrice, Sylvie Thiais. Mercredi 8 novembre, le maire Laurent Russier, a tenu à l’inviter pour lui dire au revoir, à l’hôtel de ville, en compagnie de la directrice du centre hospitalier de Saint-Denis, Yolande Di Natale, et des maires adjointes à la santé, Elisabeth Belin, et aux solidarités, Jaklin Pavilla.

« Les formateurs qui arrivent à Saint-Denis, constate Mme Di Natale, soit ils en repartent très vite, au bout de quelques semaines, soit ils restent longtemps et ils y font un travail formidable. » La phrase s’applique bien à Sylvie Thiais. Arrivée en 2008 à Saint-Denis où elle n’avait jamais travaillé auparavant, elle est restée jusqu’en octobre 2017 à la tête des trois écoles : l’IFSI, l’Institut de formation d’aide-soignant (IFAS) et l’école de puéricultrices. Pendant ces neuf ans, elle a imprimé une dynamique remarquable à l’établissement, qui ne remplissait pas ses promotions à l’époque. Aujourd’hui, les effectifs sont pleins et les concours d’entrée attirent six candidats pour un admis.

« Un gros enjeu dans ce territoire »

Une métamorphose de l’IFSI que Sylvie Thiais attribue à une équipe pédagogique innovante et particulièrement impliquée auprès des étudiants. « Ces années ont été très riches, très constructives dans ma vie professionnelle », témoigne-t-elle. Au-delà de l’amélioration de l’activité des écoles de formation, l’ancienne directrice s’est attachée à favoriser la réussite des étudiants, « un gros enjeu dans ce territoire où certains ont un parcours scolaire fragile », en les accompagnant tout en les responsabilisant : « Si on ne fait pas confiance aux étudiants, c’est perdu. »

Depuis le départ de Sylvie Thiais – qui occupe désormais la fonction de conseillère pédagogique à l’Agence régionale de santé d’Île-de-France – la direction des écoles est assurée par intérim en attendant le recrutement d’un successeur, qui devra poursuivre un chantier : la construction de nouveaux locaux pour l’IFSI à la Porte de Paris, sur le site de Casanova (l’hôpital Delafontaine est à l’étroit et saurait utiliser l’espace ainsi libéré). Le dossier administratif est prêt pour être présenté au financeur.


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur