En ville

Accueil du public
/ La Croix-Rouge reprend du service

Après l’incendie qui avait détruit son ancien local de la place Paul-Langevin, l’association dispose provisoirement d’un appartement de PCH à quelques pas.
Jean-Paul Bertrand, président de l'union local Croix-Rouge La Plaine dans les locaux du 4, rue Jacques-Woog
Jean-Paul Bertrand, président de l'union local Croix-Rouge La Plaine dans les locaux du 4, rue Jacques-Woog

Depuis lundi 4 septembre, la Croix-Rouge peut à nouveau accueillir du public et ce au 4 rue Jacques-Woog (cité Langevin), dans des locaux provisoires. L’association a dû interrompre ses activités en raison d’un incendie d’origine accidentel qui s’est déclaré le 21 mai dans ses anciens locaux du 7, place Paul-Langevin. Les membres de l’association y recevaient le public pour des distributions alimentaires, des séances d’alphabétisation ou d’initiation à l’informatique. C’était aussi le point de départ des maraudes. Au 4, rue Jacques-Woog, même si l’espace est moins important, les services proposés sont identiques et les horaires d’ouverture au public pour les distributions de denrées alimentaires restent inchangés (lundi, mardi, vendredi après-midi, le jeudi après-midi restant réservé aux inscriptions). La seule activité suspendue, c’est un accueil le samedi matin spécifique pour les étudiants. Cette première permanence avait eu lieu le 20 mai, la prochaine devra attendre une réorganisation. 

Suite à l’incendie, les responsables de l’association ont frappé à toutes les portes pour trouver rapidement une solution. Grâce à l’appui de la Ville, la Croix-Rouge locale a trouvé au sein du patrimoine de PCH (Plaine Commune Habitat, déjà le bailleur du précédent local) cet appartement de trois pièces de la cité Langevin précédemment cabinet du docteur Bouaziz, parti en retraite. Un bail de trois mois renouvelable a été signé entre les deux parties. Côté bonnes nouvelles, après examen de plusieurs experts, deux gigantesques réfrigérateurs, acquis récemment par la Croix-Rouge et toujours entreposé dans le précédent local incendié, devraient pouvoir à nouveau fonctionner. Mais trop imposants, ils attendront pour reprendre du service une future localisation. 

Déjà à la recherche d’un espace d’une surface comprise entre 120 et 150 m2 en mars dernier, au moment où le JSD avait rencontré le nouveau président, la Croix-Rouge continue sa quête. Elle garde comme objectif d’ouvrir ses activités en proposant un service de vestiaire et surtout aspire à transformer ses distributions de produits alimentaires en ouvrant une épicerie sociale. En attendant, les bénéficiaires ont retrouvé en cette rentrée les services que leur propose traditionnellement l’association, à quelques pas de l’endroit habituel.

Véronique Le Coustumer 

4, rue Jacques-Woog, ul-laplaine@croix-rouge.fr, 06 64 49 83 66.
 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.