+Vous

Côté commerce /
/ La Citadelle

Ghaith Abdul Sater, créateur du restaurant libanais La Citadelle au 32, rue Paul-Éluard
Ghaith Abdul Sater, créateur du restaurant libanais La Citadelle au 32, rue Paul-Éluard


« On travaille tous les deux dans les métiers de la bouche?! » La formule est de Wafa, l’épouse de Ghaith Abdul Sater. Elle est dentiste. Lui restaurateur. Il vient d’ouvrir La Citadelle, restaurant libanais sis au 32, rue Paul-Éluard. Arrivé en France en 2012, où il rencontre sa future femme, Ghaith ne maîtrise pas encore bien le français. Pourtant, il est polyglotte. Outre le libanais, sa langue natale, il parle l’arabe littéraire et le russe. 


Originaire de Baalbek, ville au patrimoine archéologique immense, il part en 2004 poursuivre ses études supérieures en Biélorussie. « Il y a décroché un doctorat de maths. Simplement pour avoir un diplôme, car il ne veut ni enseigner ni faire dela recherche », dit Wafa. À l’Est, Ghaith fréquente des amis qui tiennent un restau libanais. Il travaille avec eux et prend goût au métier. « Et puis tout le monde fait la cuisine dans sa famille, explique Wafa. C’est une tradition. Au Liban, il existe un vrai plaisir de manger. »

« Il faut que tous les produits soient d’origine libanaise. Même le thé », revendique Monsieur. « Sauf des produits frais comme la viande », tempère Madame. Même le cuisinier avec qui il œuvre aux fourneaux est du pays du cèdre, insiste Ghaith. Les mets qu’ils concoctent sont sacrément bons, imprégnés des senteurs et saveurs de la Méditerranée?: hommous, falefel, moussaka, taboulé, chawarma, soupe de lentilles, feuilles de vigne (à partir de 3 €)… et l’incontournable mezzé, végétarien ou pas, pour déguster un assortiment de spécialités (16 ou 19 €,30 ou 35 € pour 2). 

Patricia Da Silva Castro


Le plus

Spécialités libanaises, offre rare, voire unique, à Saint-Denis. Ouvert du lundi au samedi de 11?hà 23?h. Vente à emporter (Tél.?: 01?49?33?35?49). Activité traiteur, pour les fêtes par exemple.


Le moins

Ghaith n’avait pas pensé proposer de l’alcool, mais il a entendu la demande de clients– ha, les petits vins libanais… Il y réfléchit donc.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.