À la une En ville

Présidentielle 1er tour
/ L’incertitude en tête des sondages

Dans une fin de campagne atypique, la dynamique Mélenchon ressuscite l’anticommunisme post programme commun de la gauche. Les résultats de Saint-Denis, qui avait plébiscité François Hollande en 2012, seront scrutés.
A une semaine du jour J, les affiches officielles recouvrent les panneaux.
A une semaine du jour J, les affiches officielles recouvrent les panneaux.

Indécise. L’élection du président de la République au suffrage universel ne l’a jamais été autant depuis que le général de Gaule, en 1965, a taillé ce scrutin à sa mesure. Trois candidats et une candidate forment un carré dont une paire (Marine Le Pen et Emmanuel Macron) s’affiche, selon les sondages, légèrement au-dessus de 20% et une autre (François Fillon et Jean-Luc Mélenchon) se situe un peu en-deçà de la double décimale. Les enquêtes peuvent se tromper mais si c’est le cas tous les instituts prendront cher tant ils sont au diapason pour valider cette photographie de l’opinion.

La campagne électorale qui s’achève a un petit parfum fin des années 70-début des années 80. La possibilité de l’arrivée de Mitterrand à l’Élysée en 1981, avec dans ses bagages des ministres communistes, avait fait pousser des cris d’effroi à la droite et à la banque. Le fantasme de l’arrivée du bolchévisme au pouvoir, avec un drapeau rouge hissé au fronton des mairies, est de retour depuis que Jean-Luc Mélenchon se mêle à la course en tête. Tant qu’il était en milieu de peloton, ses adversaires louaient la superbe de son phrasé. Depuis que son nom est sondé pour le second tour, le « danger communiste » redevient tendance et refait la une du Figaro.

 

Retour sur 2012

À quelques jours d’un premier tour peuplé de points d’interrogation, un flash-back sur les résultats dionysiens de 2012 s’impose pour, à défaut de lire dans le marc de café, rafraîchir les mémoires. François Hollande avait cassé la baraque dans la cité des rois. 45,78% étaient revenus au candidat du PS qui avait fait encore mieux que Ségolène Royal (41,57%) en 2007. Benoît Hamon, à qui les sondages nationaux promettent une fessée, aura bien du mal à rivaliser. Jean-Luc Mélenchon (21,71% en 2012) peut de son côté espérer un gain substantiel de son ancrage local. Il y a cinq ans, il avait eu à pâtir du vote utile. Cette fois-ci, il devrait l’incarner si jusqu’au bout le vent souffle en sa faveur. À droite et à l’extrême droite, le bilan n’était pas rose à Saint-Denis. Nicolas Sarkozy et ses 12,18% avait fait un peu mieux que Marine Le Pen (9,89%). Lors des primaires de la droite, en novembre dernier, François Fillon était distancé par Alain Juppé, au premier comme au second tour. Dans une ville qui n’est pas terre de droite et dans un contexte où sa campagne a été plombée par les affaires, on le voit mal inverser la tendance. Et Marine Le Pen que les sondeurs, depuis des mois, envoient invariablement au second tour ? L’enjeu de son camp sera de briser le plafond de verre des 10% que, pas plus que son père en 2002, elle n’est parvenue à dépasser.

Reste l’inconnu dans l’indécision, Emmanuel Macron. Il se présente pour la première fois aux suffrages et n’a donc laissé aucune trace dans les archives électorales. Ses supporters, dans une campagne qui n’a guère été marquée par des prouesses militantes sur le terrain, ont fait partie des plus actifs. Le tenant du ni droite-ni gauche, pour obtenir nationalement un résultat propulseur vers l’Élysée, devra localement être dans l’épure de François Bayrou 2007 (15,47%), c’est-à-dire beaucoup mieux qu’en 2012 (4,68%). Dans notre ville où l’abstention est ancrée, les tendances pourraient varier du tout au tout selon qu’elle sera très forte (39,47% en 2002), moyennement importante (30,32% en 2012) ou faible (18,07%) en 2007. Et comme à chaque fois, ce qui est plaisant en démocratie, les électeurs n’en feront qu’à leur tête !

Réactions

Dans les 1ère et 2ème circonscriptions de Seine-Saint-Denis l'élection des deux futurs député(e)s se jouera à quelques voix prés. En Seine-Saint-Denis combien d'électrices/eurs ont reçus deux cartes d'électeurs ? Ce bug se produit à la suite d'un déménagement, lorsqu'un électeur s'inscrit sur les listes électorales d'une commune, qu'il coche la case première inscription sur le formulaire alors qu'il était inscrit auparavant dans une autre commune. Avec la création de nouveaux quartiers les cas de survenance du bug pourraient être nombreux en Seine-Saint-Denis. Le JSD enquêtera-t-il sur ce phénomène ? A Saint-Denis et Saint-Ouen combien de citoyens voteront deux fois les 11 et 18 juin 2017 ? Que fait la Préfecture de Seine-Saint-Denis pour détecter les double votes ? L'Insee développera-t-il un programme informatique pour supprimer les doublons d'inscription ? Quel sera la validité du résultat des élections législatives des 11 et 18 juin 2017 à Saint-Denis ?
Il y a forcément eu des sondages réalisés sur les intentions de vote aux scrutins des 11 et 18 juin 2017 des élections législatives dans les 1ère et 2ème circonscriptions de Seine-Saint-Denis. Pourquoi maintient-on les électrices et les électeurs dionysiens dans l'ignorance des résultats de ces sondages ? S'il possède ces résultats pourquoi le JSD ne les publie pas ? Dans la 2ème circonscription qui est en tête des sondages Stéphane Peu Hayette Hamidi ou Mathieu Hanotin ? Dans la 1ère circonscription de Seine-Saint-Denis qui bénéficie des meilleurs intentions de vote Frédéric Durand Eric Coquerel ou Bruno Le Roux ? Dans une démocratie est-il normal que seuls les grands partis politiques LR PS UDI PCF connaissent les intentions de vote d'une circonscription ? Les partis politiques fonctionnent avec de l'argent public. C'est avec l'argent public qu'ils paient ces sondages. Ne pas publier les résultats c'est écraser un peu plus les citoyennes/ens.
@Brieg "S'il possède ces résultats"...Le JSD n'a pas commandé de sondage et ne dispose d'aucun résultat.

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.