Cultures

L’Écran
/ L’hiver, l’autre saison de l’opéra

Des balcons de l’Opéra Bastille aux salles obscures, il n’y a qu’un pas. Vendredi 15 décembre à 19 h, ce sera le démarrage de la troisième saison consécutive du Kinopéra. Comme d’habitude, ce cycle de projections d’opéras proposé par le Festival de Saint-Denis (FSD) présentera trois œuvres au cinéma l’Écran. La première captation de l’année sera Don Carlos de Verdi avec au casting la crème de l’opéra actuel avec le ténor allemand Jonas Kaufmann, qui tient le rôle de Don Carlos et qui a souvent été aperçu lors des Kinopéras précédents. Aussi, la soprano bulgare Sonya Yoncheva, vue lors de l’édition 2015 du festival de musique classique dionysien, tiendra le rôle d’Elisabeth de Valois. Cette pièce en cinq actes, présentée à la rentrée, est une création de l’Opéra de Paris et est la première version historique écrite par Giuseppe Verdi (en français donc). Elle est tirée de la pièce de l’auteur Friedrich von Schiller contemporain et ami de Goethe. L’intrigue place le spectateur au cœur d’un drame passionnel qui se joue à la cour d’Espagne catholique et puritaine.

Les chœurs et l’orchestre de l’Opéra de Paris dirigé par Philippe Jordan (futur directeur musical de l’Opéra de Vienne en 2020) y ont sublimé le travail audacieux du metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski. « Nous nous efforçons d’offrir une diversité de propositions, soit historiques soit au contraire créées dans la saison en cours, que nous choisissons accessibles à un public de non spécialistes, détaille Nathalie Rappaport, directrice du FSD. Le plaisir avant tout ! »

Don Giovannide Mozart, enregistré au Festival de Salzbourg, et La fille de neige de Rimski Korsakov, une autre production de l’Opéra de Paris, sont programmés respectivement le 11 mars et le 8 avril 2018. Romantisme avec Verdi, tradition classique avec Mozart, folklore et poésie russes avec Rimski Korsakov, les Kinopéras balaient une nouvelle fois très large, privilégiant toujours la qualité de la production, de la distribution et bien sûr de la mise en scène.

Pour rappel, la billetterie physique de l’édition 2018 du Festival ouvre le 13 décembre, il faudra attendre la mi-février pour la billetterie en ligne.

Maxime Longuet

Don Carlos au cinéma l’Écran (14, passage de l’Aqueduc). Tarifs : plein 15€ / abonnés Écran 10€ / réduit 12€. Durée : 4 heures avec entracte. 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.