À la une En ville

Lycée Suger
/ L’exemplarité des anciens

Lancée en 2015, l’association des Anciens du lycée Suger organise des rencontres où d’ex-élèves retracent leurs parcours. Des retours d’expérience concrets et utiles pour les lycéens.
Thomas Vuibert (à droite) au côté de David Chhean, président des Anciens du lycée Suger.
Thomas Vuibert (à droite) au côté de David Chhean, président des Anciens du lycée Suger.

« Il y a six ans, j’étais à votre place. » Ce jeudi 17 mai, Thomas Vuibert a remis les pieds au lycée Suger. Au centre de documentation et d’information, ils sont une dizaine d’élèves à écouter leur aîné parler de sa « réorientation ». Après un master en biologie, l’ancien suit aujourd’hui un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) pour devenir pâtissier. Depuis sa création en 2015, l’association des Anciens du lycée Suger a organisé une quinzaine de rencontres où des ex-élèves retracent leurs parcours. En novembre 2017, environ 90 lycéens s’étaient déplacés pour la conférence d’Oussama Ammar, jeune icône des nouvelles technologies.

En terminale littéraire, Chaïmae participe pour la première fois à ces rencontres, attirée par le parcours de Thomas Vuibert. « C’est choquant comme changement de voie », admire-t-elle. Comme d’autres camarades, elle n’a « pas d’idée fixe » sur son futur métier. « Ce n’est pas grave si vous ne savez pas ce que vous voulez faire », les rassure Thomas. Il a été dans le même cas de figure. Bon élève, il obtient en 2012 son baccalauréat scientifique avec mention. Par défaut, il décide de faire des études de médecine. « Mes parents ne m’ont rien imposé, mais ils voulaient que je fasse de grandes études », raconte le Dionysien. Il échoue deux fois aux concours puis s’oriente en biologie jusqu’au master 1. Mais il le fait sans envie : « Je ne voulais pas me lever le matin pour aller en cours. » « L’ancien » décide finalement de tout plaquer pour concrétiser son idée de devenir pâtissier. En 2017, il intègre la prestigieuse école Ferrandi, haut lieu de formation de la gastronomie française.

Ce choix n’a pas été facile parce qu’il faut assumer « le poids du regard des gens ». Ses proches l’ont soutenu dans sa démarche. « Vous devez prendre votre propre décision », insiste-t-il. Il critique l’image négative qui colle aux métiers manuels, qui seraient réservés aux cancres. Pour lui, faire de la pâtisserie a été une « libération ». Même si on ne sait pas où aller, « l’important, c’est d’avoir le bac », conseille-t-il.« Le choix que vous ferez pour l’après bac n’est pas définitif, vous pourrez changer de voie par la suite. La vie n’est pas une ligne droite », ajoute David Chhean, le jeune président de l’association. Cette année, il a lancé le projet Alumni dans le but de créer des réseaux d’anciens dans toute la France. Preuve que les Dionysiens de Suger ont de la suite dans les idées. 

Aziz Oguz

Réactions

comme quoi on peut s'en sortir à Suger, c'est une belle initiative, quand on veut on peut, il faut se faire confiance les amis et foncer, bon courage pour le bac!

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur