Sports

Danse
/ L’Avant-Garde toujours en pointes


C’est une tradition de l’Avant-Garde de Saint-Denis. Ce samedi 30 juin, au gymnase de l’Abbé-Joly, l’association organise son gala de danse qui clôture la fin de sa saison. L’ensemble des membres de la section – environ 100 licenciés – vont se succéder sur scène pour un spectacle d’une durée d’une heure et demie. « Pour les danseurs, c’est l’aboutissement de toute une année de travail. Les parents sont contents. Cela nous permet aussi d’attirer de nouveaux adhérents », explique Céline Plumey, responsable de la danse à l’AGSD. À l’image du fonctionnement de la section, toutes les catégories d’âges – dès 4 ans – et de niveaux seront mises à l’honneur. Le club accueille des débutants et des danseurs plus expérimentés. «On a des cours essentiellement de modern-jazz. Mais on fait aussi du ragga dancehall à partir de 14 ans. Et à la rentrée prochaine, on va de nouveau proposer des cours de hip-hop», précise la cheffe de section. Comme ailleurs, l’écrasante majorité des inscrits en danse sont de la gent féminine. « On a du mal à faire venir des garçons », regrette-t-elle. La section ne manque pourtant pas d’atout. L’une des forces de l’AGSD est d’avoir son propre gymnase (1) avec une grande salle de danse. 

Double distinction

La section, elle, vit bien. Elle s’est distinguée lors des Rencontres nationales de danse de la Fédération sportive et culturelle de France (FSCF), les 19 et 20mai à Mouvaux dans le Nord. Cette compétition amateur est l’une des plus relevées du pays. Le club y a reçu deux coups de cœur, l’un pour un groupe en modern-jazz et l’autre en ragga dancehall. «On est le seul club à en avoir reçu deux, se réjouit la responsable. C’est une récompense pour le travail que les danseuses font depuis plusieurs années. C’est valorisant et cela prouve qu’elles progressent.» Les primées (2) seront d’ailleurs présentes lors du gala. Pour l’année prochaine, le club veut améliorer sa communication pour attirer de nouveaux licenciés. « Il y aura un nouveau site. On va aussi mettre plus de vidéos sur les réseaux sociaux pour promouvoir la section », explique la responsable. En attendant, le spectacle, c’est ce week-end. 

Aziz Oguz

Gala de danse samedi 30juin, ouverture des portes à 19h45, spectacle à 20h30, au siège de l’AGSD (4, avenue de Stalingrad), 5€ l’entrée.

(1) L’AGSD propose aussi de la gymnastique, du volley-ball et des sports de combat (judo, boxe, MMA, etc.).

(2) Inès Dubois, Inès Coelho, Eva Carole, Cécile Edjidjimo, Malouk Aya Tourabi, Eliza Wierzbanowski, Jade Quionquion, Joy Quionquion, Jessica Martin et Anne-Laure Titié. 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur