Sports

Football scolaire
/ L’école des champions

Les champions de France UNSS et leurs coachs profs d'EPS
Les champions de France UNSS et leurs coachs profs d'EPS

Cette fois ils ont été convoqués dans le bureau du proviseur pour de bonnes raisons. M. Larrieu a tenu à féliciter personnellement ses champions de France UNSS (Union nationale du sport scolaire) de football à 7. Jeudi 17 mai, à Grenoble à l’occasion des finales nationales, les deux Ibrahima, Hocine, Diedy, Sofiane, Enzo, Henok, Sohaib, Abdrahman, Kevin, Boualem et Moriferre (1) ont enfin décroché la timbale après trois précédentes tentatives infructueuses. En finale, les joueurs du lycée Suger ont dominé un établissement de Moulins (03), sur le score de 2-1, grâce à un penalty victorieux du meilleur buteur de l’équipe, Henok. Une grande première non seulement pour le lycée mais aussi pour l’académie de Créteil. Alors qu’est-ce qui a fait la différence cette année ? « C’était un nouveau groupe avec beaucoup d’élèves de 2nde (des élèves de 1re jouent aussi dans l’équipe). Cette nouvelle génération est très talentueuse, mais surtout ils se côtoient aussi en club (beaucoup évoluent en moins de 17 ans nationaux à Aubervilliers) et manifestent un vrai esprit d’équipe, analyse M. Mantovan, coach des champions de France et prof d’EPSà Suger. Ça joue bien, ça combine bien. Tout ce dont on a besoin en foot à 7 où il faut être bien en place tactiquement pour profiter des contre-attaques. »

Le plaisir du jeu à 7

Côté joueurs, on a le triomphe modeste, « même si ça rend fier évidemment. On a représenté le lycée ». Plutôt bien d’ailleurs, car en dépit d’un carton rouge en demi-finale pour « une faute intelligente », les Dionysiens étaient parfaitement dans l’esprit du tournoi. Une phase finale qui couronne une longue saison pendant laquelle il a fallu batailler tous les mercredis après-midi. « Même si on préfère le foot à 11 on prend beaucoup de plaisir à jouer à 7 le mercredi en UNSS », reconnaissent-ils volontiers. Sans doute parce que la discipline leur rappel leurs débuts balle au pied, eux qui disent presque tous avoir commencé sur les city stade de Franc-Moisin ou du Landy. « On les voit, les gars qui ont appris en cité. Ils sont plus forts techniquement, » assure l’un. « Et puis il faut s’y faire une place, il y a beaucoup de concurrence », ajoute l’autre. Il n’empêche que tout n’est pas si simple pour constituer une bonne équipe UNSS si l’on en croit le coach : « Le sport UNSS est une option obligatoire pour nous profs d’EPS, mais les élèves viennent sur la base du volontariat. Au collège on fait plus facilement le plein. Au lycée il faut aller les chercher. Dans ce cas, le bouche à oreille a bien fonctionné, mais parfois on découvre qu’on a des supers joueurs au sein de l’établissement au bout de six mois. » En tout cas, nos champions, qui seront prochainement reçus en mairie, promettent déjà de défendre leur titre l’an prochain. « On accueillera la génération 2004, des joueurs très forts aussi. »

Yann Lalande

(1)   L’équipe n’aurait pu être sacrée sans Djimé, arbitre, et Abdalaye, assistant coach, deux postes à pourvoir absolument par des élèves faute de pouvoir participer.

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur