À la une Cultures

Belle Étoile
/ Jolie Môme tape la balle

Grosse chaleur sur la petite ville de Champignoux : son équipe féminine de futsal vient de se qualifier pour la finale de la Coupe d’Europe ! À l’origine de ce succès aussi inattendu que mérité : l’esprit d’équipe, l’enthousiasme, la ferveur des supporteurs (à Champignoux, on n’est pas des… Pignoux !), bref les vraies valeurs du sport. À l’approche de la grande finale, tous les indicateurs sont au vert pour faire de Champignoux le symbole de la grande fête du sport… Mais avec les victoires les rapaces rôdent : un nouveau président et un nouveau sponsor débarquent, attirés comme des mouches par les retombées financières possibles de ces succès. Dès lors, tout va changer. La gangrène s’installe, avec mainmise de l’argent sur toutes les décisions concernant le club, arrivée de recrues qui bouleverse l’équilibre de l’équipe, chantage aux papiers, apparition de slogans racistes chez les supporteurs, soupçons de dopage, corruption… L’équipe de Champignoux, en changeant de niveau, va-t-elle perdre son âme ?

Un problème de société contemporain

Plus souvent habituée à interroger l’histoire (notamment avec 14/19, La Mémoire nous joue des tours, qui sera repris à la Belle Étoile en novembre 2018), la compagnie Jolie Môme s’attaque cette fois-ci à un problème de société ô combien contemporain avec les dérives du sport de haut niveau, également rattrapé par l’actualité sociale. « Nous sommes ici, à la Plaine, implantés au sein d’un quartier populaire. Et nous voulons parler de ce qui fait battre le cœur des gens. C’est bien de parler de révolution mais c’est bien aussi de partir de ce que les gens aiment », explique Michel Roger, metteur en scène de la troupe. C’est à partir d’un travail de l’atelier théâtre de la compagnie Jolie Môme qu’est né Futsal et mains propres, avec une troupe fortement renouvelée depuis les derniers spectacles. Durant l’écriture (toujours collective) et les répétitions, les comédiennes et apprenties footballeuses ont participé à un tournoi avec l’équipe de filles du quartier et ont rencontré l’équipe féminine de futsal, l’AB Saint-Denis, avec qui elles se sont même entraînées. Et l’on assiste sur le plateau à des gestes footballistiques tout à fait crédibles, effectués avec un plaisir communicatif par les comédiens. Mais dans le monde du sport d’aujourd’hui, foot plaisir et foot business ne peuvent faire bon ménage… Heureusement, à Champignoux, on n’est pas des… Pignoux !

Benoît Lagarrigue

Futsal et mains propres jusqu’au 13 mai, les vendredis et samedis à 20 h 30, le dimanche à 16 h, au Théâtre de la Belle Étoile (14, rue Saint-Just). Tarifs : 20 €/ 13 €. Restauration légère sur place le soir. Réservations conseillées au 01 49 98 39 20. cie-joliemome.org.

 

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur