@ vous

Suite à la décision de Slimane Rabahallah
/ Je prends la responsabilité de la sécurité, de la tranquillité publique et de la prévention

Nom ou initiales: 
Laurent Russier

Slimane Rabahallah, en accord avec les membres de son groupe politique, le Parti socialiste de gauche et écologiste, a décidé de rendre sa délégation à la tranquillité publique et aux politiques de prévention. Cette décision fait suite aux déclarations de Monsieur Rabahallah lors de la séance du Conseil municipal du 31 mai 2018.

J’ai accepté cette demande. Je prends la responsabilité de la sécurité, de la tranquillité publique et de la prévention, comme je le fais depuis mon élection en tant que Maire.

Depuis le début du mandat, le secteur de la tranquillité publique est certainement l’un de ceux où la municipalité compte le plus de réalisations concrètes et utiles au quotidien des Dionysien-ne-s : doublement du nombre de postes de policiers municipaux, déploiement de la vidéoprotection sur l’ensemble de la commune, modernisation de la verbalisation pour le stationnement gênant, nouveaux locaux pour la Direction de la tranquillité publique, lancement des travaux pour le futur commissariat (dont le foncier a été acquis par la Ville), soutien aux structures de prévention et de médiation (dont la médiation nocturne), travail fin sur le respect des règles d’ouverture des commerces, nouvelle convention entre la Police nationale et la Police municipale pour clarifier les missions de chacun et travailler à une meilleure complémentarité, et, tout dernièrement, création de la brigade verte de la propreté.

Ces réalisations sont le fruit du travail et de l’engagement de la centaine d’agents qui travaillent à la Direction de la Tranquillité publique, dont les policiers municipaux.

Il est vrai que la Ville rencontre des problèmes de recrutement pour les policiers municipaux. Aujourd’hui, sur 55 postes ouverts, 37 sont pourvus. Ces 37 policiers municipaux, aux côtés de 15 ASVP (agents de surveillance de la voie publique), 21 gardes de l’environnement, 5 agents de la brigade verte, ainsi que le personnel administratif, sont pleinement mobilisés, chaque jour, pour la tranquillité des Dionysien-ne-s.

Le problème de recrutement de policiers municipaux n’est pas nouveau. Il concerne un grand nombre de communes d’Île-de-France. Il m’a d’ailleurs conduit à solliciter, en mars 2018, du Centre intercommunal de gestion de la Petite couronne, un nombre de sorties du concours de gardien de police municipal plus important. Il m’a aussi conduit à recruter un délégué général à la sécurité, qui, encadrant tout le personnel municipal à la tranquillité, sera notamment chargé de fidéliser les équipes et de recruter de nouveaux agents.

 

Laurent RUSSIER, Maire de Saint-Denis

Suite à la décision de Slimane Rabahallah

Réactions

" Il faut que tout change pour que tout reste comme avant "......

Bonsoir Monsieur le Maire.

Ce courrier qui relève plus de l'insulte aux habitants qu'autre chose est d'une indécence rare.

Votre adjoint démissionne car il dénonce la gestion calamiteuse de la police municipale. Et avec une pirouette, la sécurité est la priorité des élus.

55 Postes ouverts ne sont pas 55 postes pourvues. Dans les faits, votre action est défaillante.

Plus largement, c'est votre action pour la ville qui est à mettre à l'index....

En vous lisant, vous n'êtes responsable de rien. C'est toujours l'état, la région, la ratp, les aliens... Mais jamais au grand jamais vous vous remettez en question.

Au lieu de soutenir les membres de votre mouvance (tiers mondialiste, Stoller, etc...) pensez une seule fois aux habitants.

Les habitants qui sont satisfait lorsqu'il y a des orages... au moins les crieurs s'en vont.

Vos soutiens se rarifient, vous devriez en tirer toutes les conséquences.

Même vos prédécesseurs se taisent... C'est dire le malaise.

Et tous les policiers municipaux qui sont partis ! Que ce passe t'il au sein de la police municipale ?
Le maire n'a pas l'intention de se poser la question.
La mairie préfère s'en doute ne rien voir. Politique de l'autruche c'est tellement pratique.

moi je me demande à quoi ça sert de faire des retours a notre maire car ça ne change rien,je me demande s'il lit les commentaires. Rien ne change et c'est même de pire en pire.

Bonjour.
Ce qui est bien avec cette missive, c'est que L. RUSSIER occulte totalement les raisons qui ont poussé Slimane Rabahallah à démissionner.

Cette façon de faire très jacobine est un scandale démocratique car l'élu qui rends sa délégation pour des divergences fortes avec l'exécutif et la direction générale montrent que le tandem élus et fonctionnaires ne fonctionne pas correctement.

S'il démissionne, il doit aussi dénoncé l'accord politique. Tous cela pour tenir encore 2 ans.

2 ans de perdu ou aucune décision, aucune action pour les habitants ne sera faite.

Pendant ce temps, les élus touchent leurs indemnités. Les habitants subissent cette incurie.

Si L. RUSSIER doit faire campagne en 2020.. il va sentir bien seul.
REVE est sur sa gauche et à chaque CM ils sont en contradiction avec le maire
PSG, est déjà parti
Les verts n'existent plus....certains n'habitent plus la ville.
Le Front de gauche et tout petit.

Ce qu'il a oublié ce L. RUSSIER, c'est que les vieux de la vieille qui tenaient plus ou moins la ville prennent leurs retraite. Ils n'habitent plus la ville et s'en vont dans des contrées plus calmes comme la Bretagne. En espérant qu'ils ne reviennent pas exprès en 2020 à Saint Denis faire campagne et voter.

Il n'est pas facile pour une mairie de recruter des policiers municipaux actuellement. C'est la réalité ! Aussi n'accusons pas injustement le maire d'être laxiste...A impossible nul n'est tenu ! Il me semble que cet adjoint fait des caprices, est inconséquent...

Bonjour
@claude.
Ce n'est pas seulement le fait de recruter qui est difficile. C'est aussi l'ambiance, semble t il délétère, au sein de la police municipale, au sein de la DG qui ne semble pas beaucoup communiqué avec les élus, et au sein même de la majorité municipale.

Ce qui se joue va au délà de la police municipale. C'est l’attractivité de la ville pour les employés municipaux. Je vous rappelle que seulement 40% des employés municipaux habitent la ville. Et pire certains élus n'habiteraient même pas la ville... Mais chut c'est une rumeur.

Je vous rappelle aussi que l'ancien DG a refusé d'habiter gratuitement dans la ville.... c'est dire qu'il y fait bon vivre. N'est ce pas Didier !!!!

La seule inconséquence... elle vient des élus de la majorité municipale hors sol.

Mais pourquoi ne pas nommer Florence Haye ? Elle a par le passé, fait montre d'une grande compétence à ce poste. On dit en outre qu'elle à l'oreille de Braouezec et de Paillard. Que du bénef pour les dionysiens !

Le temps vient ou Saint-Denis sera libéré de cette clique d'incapables biberonnés à l'indemnité (Braouz, Ruruss, l'autre dont j'ai déjà oublié le nom, etc...). Ce sera le temps des cerises.

Réagissez à l'article

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
CAPTCHA
Ce champ nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur