À la une En ville

Disparition du bus 268
/ Ils veulent une navette pour Sémard-Monmousseau

Seul transport en commun en circulation dans le quartier, la ligne « Clinique de l’Estrée » sera supprimée en juillet avec la mise en service du T11 Express. Une pétition est lancée par les membres de l’AUT pour maintenir une desserte.

En projet depuis trente ans, la Tangentielle Nord va être mise en service en juillet prochain, sous le nom de T11 Express. Exploitée par la SNCF, la nouvelle ligne du « train-tram » desservira sept gares d’Épinay-sur-Seine au Bourget. Ce tronçon central de 11 km sera prolongé à l’est jusqu’à Noisy-le-Sec en 2024, et à l’ouest jusqu’à Sartrouville en 2027. C’est du moins l’agenda annoncé par le STIF (Syndicat des transports d’Île-de-France) qui a procédé, comme à chaque extension de son infrastructure de transports, à une remise à plat de l’organisation de son réseau de bus. Une dizaine de lignes seront impactées à partir du 1er juillet, dont sur une sur le territoire de Seine-Saint-Denis, la 356 qui part de Deuil-la-Barre. Elle ne se rendra plus à la Plaine où elle avait son terminus à la ZAC Landy Nord, mais ira jusqu’au quartier Floréal.

Le seul qui desserve Sémard-Monmousseau

Le 21 février lors d’une réunion au STIF sur le T8, l’AUT, Association des usagers des transports, de Plaine Commune était pourtant informée, comme d’un point de détail, de la suppression de la navette « Clinique de l’Estrée », rattachée à la ligne 268. Mis en place fin 2014 avec le lancement du T8, ce bus, reliant le métro Saint-Denis Université au lycée Utrillo à Pierrefitte, est le seul qui desserve Sémard-Monmousseau, quartier enclavé, à l’écart des transports en commun. Y compris des stations les plus proches du T5 et du T8. « C’est un problème pour les gens qui veulent aller au métro et à la gare routière de Saint-Denis Université. C’est à 1,5 km à vol d’oiseau », relève Christophe Piercy, président de l’AUT Plaine Commune qui a eu l’initiative d’une pétition (1) pour le maintien d’une desserte. Mais sur un autre tracé que la navette actuelle, en effet peu fréquentée puisque la moyenne journalière n’atteint même pas les 50 voyageurs.

L’association préconise un bus de petite capacité, une trentaine de places, et qui effectuerait à partir du stade Delaune une boucle, mieux adaptée aux besoins, avec une douzaine d’arrêts répartis entre Saint-Denis et Pierrefitte, dont la nouvelle place Manouchian, le métro Saint-Denis Université et la place Julian-Grimau. Le minibus desservirait notamment l’O’Marché Frais qui s’implantera en 2018 en limite de Pierrefitte. Mais pas la clinique de l’Estrée, qui figure sur les itinéraires de la 168 et de la 268 modifiée en juillet.

Marylène Lenfant

(1) http://bit.ly/2m35fQ7   

Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
Merci de prendre connaissance de la charte des commentaires ci-dessous.

Principes de modération

Les commentaires postés sur lejsd.com sont modérés avant publication par l’équipe éditoriale.
Les commentaires sont ouverts les quatre semaines suivant la mise en ligne des contenus.
Les messages sont publiés dans leur intégralité ou supprimés s’ils sont jugés non conformes à la charte.
L’internaute est responsable des commentaires qu’il poste. L’équipe du JSD se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l’estime nécessaire pour la bonne tenue des échanges.
La modération dans l’immédiat a lieu du lundi au vendredi, en horaires de jour.
Lorsqu’un internaute poste plusieurs fois le même commentaire, l’équipe du JSD n’en publie qu’une version.

Pseudonymes

Il n'est pas autorisé de choisir comme pseudonyme le nom d'une autre personne physique ou morale (entreprise, institution, etc.) ou d'utiliser un nom similaire à celui d'un autre internaute dans le but de créer une confusion.
Les noms contenant des allusions racistes, sexistes ou xénophobes sont proscrits.
Si un internaute utilise plusieurs pseudonymes pour commenter, le JSD se réserve le droit de supprimer ces comptes, sans préavis.

Contenus illicites et prohibés

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Le JSD supprimera tout commentaire contrevenant à la loi, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois ou grossier.
Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, sexistes, homophobes, discriminatoires, diffamatoires ou injurieux, incitant à la violence (y compris les appels à la restauration de la peine de mort) ou à la haine raciale, niant les crimes contre l’humanité et les génocides reconnus, faisant l’apologie des crimes de guerre et du terrorisme ; justifiant des actes violents et des attentats.
Sont également proscrits : les propos de nature pornographiques, pédophile ou délibérément choquants ; les atteintes à la présomption d’innocence, l’usurpation d’identité, l’incitation à la commission de crimes ou de délits, l’appel au meurtre et l’incitation au suicide et la promotion d’une organisation reconnue comme sectaire…
Il est également interdit de divulguer des informations sur la vie privée d'une personne, de reproduire des échanges privés et d’utiliser des œuvres protégées par les droits d'auteur (textes, photos, vidéos...).
Actuellement la publicité est interdite sur lejsd.com Les liens promotionnels sont proscrits mais la publication d’un lien vers un site commercial en lien direct avec le sujet dont il est question dans le programme ou le fil de commentaires peut être tolérée, si elle apporte un complément d’information utile à l’internaute.
Le JSD se réserve le droit de supprimer tout commentaire contenant des propos agressifs visant des personnes, notamment les autres commentateurs.
La suppression d’un commentaire entraîne celle des réponses qui lui ont été faites.
Pour contester une modération, merci d’écrire à info@lejsd.com.

CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.