En ville

Au coin de la une
/ Gauche et rugby


« L’union de deux rivaux. » Voilà une manchette de presse à faire pâlir d’envie les militants de gauche qui se désespèrent de constater qu’ils n’auront certainement pas de candidat compatible avec leurs idées au second tour de la présidentielle. Mais ce titre, c’est L’Équipe qui l’a écrit pour célébrer le projet de fusion entre deux rivaux franciliens du rugby, le Stade Français et le Racing.

Contrairement aux présidents des deux clubs, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon n’ont jamais vraiment songé à faire bulletin commun. Le premier tiendra son grand meeting de campagne d’avant premier tour le 19 mars à Bercy, et le second foulera le pavé la veille pour la 6e République, entre Bastille et République. Les deux ne devraient pas manquer de tacler Emmanuel Macron dans leurs discours respectifs, ce qui n’empêche pas le créateur d’En Marche de marcher, pas à pas, vers les sommets des enquêtes d’opinion.

Certes les sondages se trompent, certes ils évoluent et se retournent, mais quand même… Les partisans de deux candidatures à gauche – il en existe aussi – ne manqueront pas de faire remarquer que, sitôt l’annonce du mariage, l’ovalie Stadiste s’est levée pour le dénoncer.


Réactions

Réagissez à l'article

(ex. : votre.nom@fournisseur-internet.com) Cette adresse ne sera pas publiée sur le site.
ATTENTION : Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.
CAPTCHA
Cette question nous permet de vérifier que vous n'êtes pas un robot spammeur
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.